Ce petit pays d’ex-Yougoslavie devient de ce fait le troisième client européen de l’avion de combat français. Après bien des atermoiements le Dassault Aviation Rafale F3R l’emporte sur le Lockheed-Martin F-16V Viper sur un marché de douze machines. Celles-ci doivent être livrées en deux lots, entre 2024 et 2025 permettant ainsi de moderniser la petite force aérienne croate. Le contrat est annoncé à 930 millions d’euros, intégrant l’armement et la MCO.

Comme nous le pressentions il y a quelques jours la Croatie a donc choisi d’annoncer sa commande de l’avion français avant l’Indonésie. En fait tout s’est accéléré ce vendredi 21 mai 2021 quand Zagreb, via son ministère de la défense, a annoncé l’éviction du Lockheed-Martin F-16V Viper au profit du Dassault Aviation Rafale F3R. Pour autant l’annonce officielle du contrat n’aura lieu que ce vendredi 28 mai 2021 lors d’un discours officiel de monsieur Zoran Milanovic, président de la république de Croatie, devant les militaires.

Achetés de seconde main après du ministère des Armées pour un montant de 930 millions d’euros ces douze Rafale F3R seront prélevés sur les stocks de l’Armée de l’Air et de l’Espace. Le premier lot de six machines arrivera en Croatie en 2024 et le second l’année suivante. Comme cela a été fait pour la Grèce les chasseurs retirés du service par la France seront compensés par d’autres avions, au nouveau standard F4-1 cette fois.
Seconde main ne signifie pas pour autant que ce sont de vieux clous que nous vendons à nos amis croates. Tous ces chasseurs omnirôles ont un potentiel d’au moins 9000 heures de vol et une possibilité d’être eux-aussi ultérieurement portés au standard F4.

La mission première dans trois ans des six premiers Dassault Aviation Rafale F3R sera de remplacer les antédiluviens chasseurs soviétiques Mikoyan-Gurevitch MiG-21Bis/UM Fishbed hérités de l’aviation yougoslave. Le bond technologique entre les deux avions, de deux générations très différentes sera énorme pour les pilotes et mécanos croates ! C’est pourquoi le contrat prévoit la formation des militaires croates auprès de leurs homologues français afin de les préparer à ce saut dans l’inconnu.

L’acquisition de ces douze Rafale F3R va également permettre de rebattre les cartes géopolitiques dans les Balkans et en ex-Yougoslavie. Croates et Grecs sont déjà alliés économiques et militaires, ils vont désormais en plus bénéficier du même modèle d’avion de combat, un vrai plus en matière d’interopérabilité dans la péninsule balkanique. Parmi les pays d’ex-Yougoslavie la petite Croatie deviendra en 2025 sans doute le leader. Ses Rafale F3R seront alors bien supérieurs aux vieux Mikoyan MiG-29 Fulcrum serbes, récemment modernisés en Biélorussie.
Le contrat franco-croate pourrait par contre décider la Slovénie à enfin se doter d’une petite escadrille de chasseurs, un projet qu’elle repousse sans cesse aux calendes grecques.

La décision finale en faveur de l’avion français a visiblement été motivée autant par les qualités intrinsèques de la machine, une des meilleures aujourd’hui sur le marché, que par la diplomatie. Athènes et Le Caire, réputées toutes deux très proches de Zagreb, et ayant également toutes deux achetées le Dassault Aviation Rafale, ont donc plaidé sa cause. Les excellentes relations avec Paris ont sans doute favorisé la chose.
Lockheed-Martin est donc le grand perdant dans cette affaire.
Vivement ce vendredi 28 mai !

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. Super ! C’est Gaëtan qui va avoir du boulot avec les nouvelles affiches à venir ! Mon dernier voyage à l’étranger avant le foutu Covid fut la Croatie. Quel beau pays !

    • Perso j’avais découvert la Croatie en 2003 et clairement ce pays est magnifique. J’ai un souvenir à l’époque de l’aéroport régional de Zadar avec des Mil Mi-8 stationnés à côtés des Airbus et Boeing, une chouette vision pour commencer les vacances. 😉

        • Hello marcel, et Arnaud, la même, étant parti découvrir la Croatie en 2014 avec un ami (par la route) avec une escale à Trieste, ville symbolique s’il en est ! 🙂
          Un pays aride doté d’oasis exubérants, de même une population masculine composée principalement d’ours nationalistes (l’histoire…) y compris les commerçants ! Une population féminine bien plus ouverte cultivée et moderne qui relève le niveau (à mon avis).
          Superbe pays qui s’oriente déjà depuis quelques temps vers le tourisme « haut de gamme », comprendre => « Pas forcément une super affaire » pour le touriste lambda (Bon je m’égare mais pas beaucoup plus que vous les amis, Coucou Gaëtan fais nous une affiche qui donne envie je suis curieux de voir ça ! 😉

  2. C’est toute l’Europe qui devrait passer aux Rafales, F35B (pour les porte-hélicopotères), Typhoons puis SCAF! Il faut virer les russes et américains du continent! Reste le cas du bombardier stratégique…

  3. Même si les F-16V étaient neufs, le coût montait à 1,5 milliards de d’euros. Bien trop pour le petit budget croate. C’est ce qui a fait pencher grandement la balance.
    Je me demande si les pays baltes ne pourraient pas mutualiser leurs moyens financiers et s’offrir une flotte comme l’a fait la Croatie et arrêter le Baltic Air Policing.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom