L’accident est survenu ce mercredi 22 septembre 2021 en fin d’après-midi alors que l’avion opérait pour le compte de l’agence russe d’aviation civile. Un ancien avion militaire Antonov An-26 Curl appartenant à la société privée LPS Flight Checks & Systems s’est écrasé pour une raison encore inconnue. La carcasse de l’avion et les corps des occupants n’ont été découverts par les équipes de sauvetage que ce jeudi 23 septembre 2021. Il n’y a aucun survivant !

Six membres d’équipage avaient pris place à bord de cet An-26KPA (KPA pour Kontrol’no-Poverochnaya Apparatura) spécialisé dans la calibration des moyens de détection radar. L’avion appartenait à la société russe LPS Flight Checks & Systems dont les pilotes et techniciens étaient membres également.
Ils réalisaient leur mission pour le compte de l’agence régionale russe d’aviation civile du kraï de Khabarovsk dans l’Extrême-Orient russe, non loin de la frontière chinoise.

Les informations concernant ce crash sont parcellaires. On sait que l’avion a été perdu au radar ce mercredi 22 septembre 2021 en fin de journée. En raison de la nuit et de conditions météorologiques dégradées aucun moyen de sauvetage aéroporté n’a pu être déployé avant le lendemain matin. Une fois le jour levé deux hélicoptères militaires Mil Mi-8 Hip ont été envoyés sur zone. L’un d’entre eux a découvert l’épave en fin de matinée. Les secouristes à son bord n’ont rien pu faire pour l’équipage de l’avion : les six membres étaient sans doute morts sur le coup.

On sait que l’An-26KPA en question, immatriculé RA-26673, fut livré à la DOSAAF, l’administration soviétique de soutien à l’aviation civile en 1979 et employé ensuite par la force aérienne russe de 1992 à 2000. Puis l’appareil fut revendu pour un emploi civil, toujours comme avion de calibration radars.
Les investigations sur son écrasement sont menés par des enquêteurs dépêchés depuis Moscou.

Photo © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom