Honnêtement il n’y avait pas un gros suspens tant le marché est fermé sur ce type d’aéronefs. Ce mardi 21 septembre 2021 le chef d’état-major de l’US Air Force a fait savoir qu’il envisageait sérieusement l’option du Boeing E-7 Wedgetail afin de succéder l’E-3 Sentry du même avionneur. Cette machine a pour elle le bénéfice d’être déjà en service à l’étranger et donc de réduire considérablement les coûts et temps de recherche et développement. On parle d’une trentaine d’avions à remplacer.

Quarante-quatre ans après son entrée en service le Boeing E-3 Sentry demeure en effet le seul et unique AWACS de l’US Air Force. Même si plusieurs d’entre eux ont été rétrofités au standard E-3G il y a quelques années le gros des trente-et-un avions en dotation est réparti entre les versions E-3B et E-3C. Si l’équipement de surveillance et de commandement aéroporté demeure efficace ce sont les cellules qui fatiguent à vitesse grand V. Pour mémoire elles sont issues du fameux avion de ligne Boeing 707 apparu dans les années 1950 !

Or le général Charles Brown Jr, actuel patron de l’US Air Force, a déclaré que désormais rien ne s’opposait à un potentiel remplacement des E-3 Sentry par des E-7 Wedgetail. Même si ce dernier est plus petit, puisque basé sur le biréacteur de ligne 737-700ER, il n’en demeure pas moins parfaitement adapté aux demandes américaines.
Pour autant il n’est pas forcément prévu d’acquérir des avions qui seraient aux mêmes standards que les machines d’exportation vendues à l’Australie, à la Corée du Sud, au Royaume-Uni, ou encore à la Turquie. L’US Air Force pourrait se tourner vers une version de l’E-7 Wedgtail qui lui serait propre.

Même si l’orientation vers ce biréacteur est parfaitement logique c’est la première fois qu’un officier aussi haut gradé se porte officiellement en faveur de l’E-7 Wedgetail. C’est aussi le signe que Boeing ne souhaite sans doute pas s’investir dans un AWACS de nouvelle génération basé sur un autre avion de ligne. Quid de Lockheed-Martin et de Northrop-Grumman alors ? Sans un partenariat solide avec Airbus ils n’iront jamais essayer de contrer Boeing.

Reste désormais à savoir sous combien de temps l’US Air Force se décidera à lancer officiellement le plan de remplacement des E-3 Sentry actuellement en dotation. Car en attendant ils fatiguent.

Photo © US Air Force.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom