C’est un contrat qui confirme la place grandissante de l’hélicoptère italien sur le marché parapublique. Ce jeudi 17 mars à Pékin le ministère des transports a fait savoir sa décision d’acquérir six biturbines AgustaWestland AW.189 auprès du géant Leonardo. Ces machines seront destinés à des missions de recherches et sauvetages en mer jusqu’à 150 kilomètres des côtes chinoises. Ils ne seront donc pas destinés aux forces armées mais à une administration civile.

Ces six hélicoptères appartiendront à la Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó Haishìjú. Il s’agit de l’administration en charge de la sécurité des navires civiles et de leurs équipages utilisant les eaux territoriales et les ports chinois. Quand on connait l’importance du trafic maritime dans l’économie de Pékin on comprend mieux qu’elle veuille bichonner ses clients. Et cela passe par une sécurité accrue de leurs personnels.
Livrés entre cet été 2022 et Noël 2023 ces six hélicoptères viendront renforcer une flotte aérienne déjà riche d’une trentaine d’appareils dont des Eurocopter EC225 Super Puma / Airbus Helicopters H225 et des Sikorsky S-76 Spirit. Comme les futurs AW.189 ces deux modèles assurent des missions de recherches et de sauvetages en mer.
Par ailleurs la Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó Haishìjú aligne quelques AgustaWestland AW.109N et Eurocopter EC135 pour des missions de liaisons et de soutien aéroporté au profit des pilotes portuaires.

Au-delà donc d’une implantation des hélicoptéristes européens sur le marché parapublique chinois ce contrat vient surtout démontrer une fois encore à quel point l’AgustaWestand AW.189 semble être un hélicoptère bien pensé et adapté à sa cible. Ses deux concurrents directs, l’Airbus Helicopters H175 et le Bell 525 Relentless, ont donc face à eux un sérieux candidat. D’ailleurs les missions qu’il va remplir en Chine il les exécute déjà en Grande Bretagne, en Malaisie, ou encore au Vietnam. C’est signe qu’il s’agit donc bien d’un hélicoptère type garde-côtes.

Le montant du contrat n’a été divulgué ni par Pékin ni par l’industriel Leonardo. Une option de la part de la Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó Haishìjú existe également pour deux exemplaires supplémentaires.

Photo © Leonardo.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom