Dans l’US Air Force l’UH-1N Twin Huey fait de la résistance !

Beaucoup le disaient fini, bon pour la casse, dépassé par le Boeing MH-139 Grey Wolf qui doit lui succéder prochainement. Force est de constater que ceux qui avaient enterré le Bell UH-1N Twin Huey au sein de l’US Air Force s’étaient un peu précipités. Cet hélicoptère que l’on connait surtout pour la sécurisation des bases de lancement de missiles balistiques américain s’est découvert une nouvelle vocation : le soutien à l’US Air Force Academy. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y fait fureur.

Bell UH-1N Twin Huey du 37th Helicopter Squadron en mission dans le Colorado.

Depuis le début de l’année 2022 l’US Air Force Academy a résilié l’accord qu’elle avait depuis plusieurs années avec le 135th Aviation Regiment, une unité de l’US Army relevant de la Colorado National Guard. Jusque là en effet ses hélicoptères Boeing Vertol CH-47F Chinook et Sikorsky UH-60L Blackhawk assuraient le soutien aux exercices et manœuvres des élèves officiers de l’US Air Force. Désormais celui ci sera minimal et limité aux seuls birotors en tandem. Les Blackhawk de la garde nationale du Colorado ne devraient plus volé pour l’école.

En lieu et place ce sont les 37th Helicopter Squadron et 54th Helicopter Squadron de l’US Air Force qui vont participer à ces missions. Ils ont déjà commencé depuis janvier. Ces deux unités de l’Air Force Global Strike Command sont basées respectivement à Francis E. Warren AFB dans le Wyoming et à Minot AFB dans le Dakota du Nord. Ça fait loin du Colorado pour de simples biturbines Bell UH-1N Twin Huey.
En fait il s’agit aussi pour l’US Air Force de rationaliser l’emploi de ces hélicoptères si particuliers à une époque où les heures de vols nécessaires à la sécurisation des bases de lancements de missiles balistiques diminuent.
Il est à signaler que le 40th Helicopter Squadron de Malmstrom AFB n’est pas concerné actuellement par ce dispositif. On ignore s’il le sera tôt ou tard.

Alors à quoi peuvent bien servir ces hélicoptères au sein de la prestigieuse école militaire américaine ? En premier lieu ils assurent par rotations de deux hélicoptères les missions de liaisons et d’évacuation sanitaire aéroporté des personnels blessés et malades.
Mais surtout ils interviennent en support de manœuvres au sol. Ainsi en juin 2022 ils ont participé à deux exercices de grande ampleur : une course d’orientation en condition opérationnelle optimale et une mise en condition de survie en environnement hostile.
Ainsi les Bell UH-1N Twin Huey ont pu assurer des déposes d’élèves officiers sur des simulations de prises d’assaut ou d’évacuations de pilotes descendus.

L’US Air Force Academy dispose d’un champ de manœuvres suffisamment étendu pour permettre aux appareils du 54th Helicopter Squadron d’opérer efficacement.

En outre ils permettent aux instructeurs de l’US Air Force Academy de conserver leurs heures de vols sur hélicoptères et aux élèves de découvrir le vol sur voilure tournante.
Enfin comme désormais la quasi totalité des hélicoptères militaires américains ils peuvent assurer des missions de service publique, notamment lors de feux de forêts ou de broussailles. L’intégralité des équipages des 37th HS et 54th HS sont habilité à l’emploi du Bambi bucket.
Il se dit désormais outre-Atlantique que le Bell UH-1N Twin Huey pourrait rester plus longtemps en service dans l’US Air Force que cela n’était initialement prévu.
Comme disent nos amis anglais : «Old soldiers never dies».

Photos © US Air Force.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 Responses

  1. On peut résumer cette situation en utilisant le titre d’un film culte : Papy fait de la résistance.
    Pardon pour les modérateurs, mais je n’ai pas pu résister. Ok, je sors…

    1. Non non vous avez raison, le titre de l’article est d’ailleurs une référence à ce classique de l’humour cinématographique français. Donc ne sortez pas Eric.

      1. Merci pour votre compréhension, Arnaud. Figurez-vous que j’ai été attiré par la photo et que j’ai lu l’article, mais que je n’ai pas percuté sur le titre…

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Agusta-Westland AW.149

L’histoire de l’aviation compte plusieurs machines qui furent de véritables «mètre-étalon». On y retrouve bien évidemment l’avion de transport tactique Douglas C-47 Skytrain hérité de

Lire la suite...