Les Red Arrows ont traversé l’Europe.

Si vous avez eu l’impression il y a quelques jours de voir passer au-dessus de votre tête les plus célèbres BAe Hawk au monde c’est tout à fait normal. Ce samedi 15 avril 2022 les neuf fameux jets rouges de la Royal Air Force ont traversé l’Europe, empruntant même au passage l’espace aérien français, afin de rejoindre la Croatie. C’est là que depuis les Red Arrows peaufinent leur nouvelle saison 2023, avec en point de mire les cérémonies du couronnement le samedi 6 mai à Londres. Il y a quelques jours la Patrouille de France en avait fait de même sur lÎle-de-Beauté.

Corse pour la Patrouille de France donc et Croatie pour les Red Arrows les deux meilleures formations acrobatiques du monde apprécient le climat doux et la météo ensoleillée du sud de l’Europe. Pour y parvenir les fameux avions britanniques ont du rejoindre cette perle de l’Adriatique… d’une traite. Aucune escale n’a été nécessaire, grâce notamment à un plan de vol permettant à la Royal Air Force de limiter au maximum les déplacements. Seuls deux pays étrangers ont été survolé par les BAe Hawk T.1 : la France puis l’Italie.

Il n’y a pas à dire mais les Red Arrows en formation au-dessus des Alpes c’est tout de même un énorme kif.

Au sein de la Royal Air Force l’opération consistant à convoyer les neuf avions de présentation et à assurer leur entraînement en Croatie s’appelle Springhawk. Désormais donc à l’abri des regards indiscrets les pilotes répètent inlassablement les figures qu’ils devront réaliser partout où ils se produiront, au Royaume-Uni ou bien en Europe.
Et quand les Hawk T.1 ne volent pas ils sont entre les mains expertes des mécanos. À l’instar de la Patrouille de France les Red Arrows ne laissent personne d’autres que leurs propres mécaniciens entretenir leurs avions. Il en va aussi de la sécurité des pilotes.
En Croatie un Airbus DS Atlas C.1 accompagne la patrouille britannique, afin de transporter les dits mécanos mais aussi les bagages et les pièces détachées.

C’est rouge, ça va vite, ça fait du bruit, et ça éclate petits et grands. Et pourtant ce n’est pas un camion de pompiers. Ce sont les Red Arrows.

S’ils sont rompus à l’exercice les pilotes des Red Arrows doivent toutefois au cours de cette opération Spinghawk préparer une autre représentation, historique celle-ci : le survol de Londres à l’occasion du couronnement du roi Charles III. Selon plusieurs médias britanniques c’est Sa Majesté elle-même qui aurait demandé la présence des fameux Hawk T.1 rouges pour l’évènement. Après tout les Red Arrows sont un des symboles de la Grande Bretagne dans le monde entier, et une source de contentement pour bon nombre de Britanniques. On les comprends d’ailleurs.

Photos © Royal Air Force.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

2 Responses

  1. Et les Frecce Tricolori, les Thunderbirds, les Blue Angels et les Saudi Hawks pour ne citer qu’eux, ce sont des manchots (le nom d’un duo belge sur SV-4 d’ailleurs)?

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...