Des hélicos (et quelques nouveautés) ce 14 juillet 2023 aux Invalides.

On a cru un temps que le mouvement de colère de plusieurs cités françaises allait mettre en péril les festivités du 14 juillet, nous voilà rassurés : tout aura bien lieu. Et en terme d’aviation la fête nationale revêt une double signification, sous la forme à la fois du défilé aérien et de la présentation des matériels volants sur l’esplanade des Invalides. Cette année 2023 va voir l’arrivée d’une grosse nouveauté et la présence d’un hélicoptère militaire trop souvent oublié, y compris des aérophiles. À priori en plus la météo ne devrait pas être trop mal.

Contrairement à une croyance populaire encore bien ancrée ce n’est pas sous la présidence de François Hollande qu’il a le plus plu le 14 juillet. Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont eu droit à leurs lots d’averses, Emmanuel Macron aussi.  Certes Météo France ne prévoit pas encore un grand et franc ciel bleu sur Paris mais quelques éclaircies et une température moyenne de l’ordre de 25 à 27° Celsius, ce qui est bien suffisant sur l’esplanade des Invalides. Pour avoir pas mal bossé dans ce quartier croyez moi que quand le soleil tape on le sent bien passer.
Donc il fera beau, et cela permettra aux aficionados autant qu’aux curieux de profiter des quinze aéronefs présents.

On comptera un avion, en fait un Dassault-Breguet / Dornier Alpha Jet E aux fameuses couleurs de la Patrouille de France, un drone, sous la forme d’un Safran Patroller ultramoderne tout droit venu de l’Armée de Terre, et treize hélicoptères. Gageons que ce nombre va porter bonheur aux militaires exposants autant qu’aux visiteurs, au nombre desquels je serais.

Bien sûr il y a aura des voilures tournantes très traditionnelles comme les Eurocopter AS.532 Cougar Rénové et EC-665 Tigre de l’ALAT, les NHIndustries NH-90 Caïman de l’ALAT et de la Marine Nationale, ou encore l’Eurocopter EC-145 de la Gendarmerie Nationale. Sans être des nouveautés, puisque déjà venus l’année dernière l’Airbus Helicopters H225 de la DGA Essais en Vol et l’Eurocopter EC-135 des Douanes risquent fort également de jouer les vedettes, notamment auprès du grand public. Les Eurocopter AS.555 Fennec de l’Armée de l’Air et de l’Espace et AS.365 Dauphin 2 de la Marine Nationale continueront de ravir petits et grands. Pour les passionnés comme vous et moi ce sont à coup sûr l’Airbus Helicopters H160 de la Marine Nationale et le H160M Guépard du ministère des Armées qui raviront. À noter que celui-ci ne volant pas encore il ne sera pas directement exposé sur les célèbres pelouses du VIIe arrondissement mais dans un écrin encore plus majestueux : la cours d’honneur de l’Hôtel National des Invalides. Excusez du peu.

Niveau nouveauté, pas dans la réalité aéronautique, mais dans leur présence finalement assez rare en dehors de l’École de l’ALAT figurent l’Aérospatiale AS.555 Fennec et l’Eurocopter EC-120 Calliope. Ces deux hélicoptères d’entraînement et de formation sont finalement très rarement présentés au grand public francilien. À n’en pas douter ils attireront l’œil.

Une quinzaine de matériels terrestres sera aussi présentée comme par exemple les nouveaux blindés Jaguar et Serval, la pièce d’artillerie Caesar qui fait actuellement fureur auprès de la résistance ukrainienne, ou encore le module d’appui à la gestion de crises de la Sécurite Civile. Niveau hélicos pas de Gazelle ou de Puma ! Sans doute sont-ils désormais trop connus et/ou trop vieux pour réellement présenter un intérêt quelconque pour le ministère des Armées.

Les horaires donnés par les services du GMP, le Gouverneur Militaire de Paris, sont de 10h à 18h, avec évidemment entrée libre. Par contre pensez à bien vous hydrater et donc à apporter petites bouteilles d’eau et chapeaux pour les enfants. Car même avec de la grisaille le soleil parisien est particulièrement traitre.
Très bon 14 juillet à toutes et tous.

Photo © Arnaud Lambert.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

2 Responses

  1. La démonstration du H-160 au Bourget était vraiment spectaculaire, J’espère bien voir cet hélico volera au dessus les Champs Élysées.

  2. Petite observation concernant le Puma de la DGA Essais en vol : il s’agissait toujours de l’un de ses 3 vieux SA330. Les 3 H225 Super Puma destinés à les remplacer sont attendus pour 2024.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié