Volodymyr Zelensky veut des Dassault Aviation Mirage 2000, et il le dit clairement !

Il y a encore quelques semaines on pouvait entendre et lire ça et là des «experts en géostratégie» nous expliquer que le dirigeant ukrainien ne désirait recevoir des Alliés que des F-16 Fighting Falcon et rien d’autres, et surtout pas d’avions de combat de facture française ! Du coup on est en droit de se demander comment ils expliquent que ce dimanche 25 février 2024 ce soit Volodymyr Zelensky en personne qui ait publiquement reconnu mener des discussions avec la France en ce sens. Même si la version du Dassault Aviation Mirage 2000 en question n’a pas clairement été explicité par le leader ukrainien on pense forcément au Mirage 2000D d’attaque au sol et de pénétration bien plus qu’au chasseur Mirage 2000C. Quoiqu’il en soit l’option d’avions clodoaldiens évoluant sous la désormais mythique cocarde jaune et bleue est plus que jamais d’actualité.

En fait entre l’Ukraine, la France, et le Mirage 2000 c’est une histoire qui court depuis un peu plus d’un an désormais et qui a fait couler pas mal d’encre. On a d’abord parler de chasseurs monoplaces Mirage 2000C retirés du service par l’Armée de l’Air et de l’Espace et que l’on pouvait penser intéresser l’état-major ukrainien. Finalement plus le temps passe et plus le scénario Mirage 2000C s’efface au profit du biplace d’attaque au sol et de pénétration Mirage 2000D. Un nouveau scénario qui ne fait pas que des heureux dans l’Hexagone, notamment aux franges de l’échiquier politique, car l’avion sert toujours sous la cocarde tricolore.

Et à moins de ne pas du tout connaître le dossier ukrainien du Mirage 2000 il est désormais évident que c’est bien le biplace Delta sur lequel les militaires ont jeté leur dévolu. Il y a un peu plus d’un mois c’était le lieutenant général Mikola Olechtchouk actuel chef d’état-major de la Povitriyani Syly Zbroiynyh Syl Ukraiyini qui remettait le couvert sur le sujet. Visiblement le patron de l’aviation ukrainienne n’avait pas assez de poids sur la scène internationale pour que tout le monde comprenne bien que son pays voulait le Mirage 2000. Donc c’est son patron, son «big boss» qui s’y est collé : Volodymyr Zelensky. Plus important que lui en Ukraine, y as pas ! Et sa petite phrase en conférence de presse hier ne laisse aucun doute sur les parties en présence dans ces négociations. Je cite : «Oui, nous parlons d’avions de combat avec la France, merci.».

Tout se joue donc d’égal à égal, entre Paris et Kyïv, entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky. On sait que les relations sont plus que cordiales entre les deux dirigeants européens. On parle parfois même d’amitié entre eux deux. La France d’ailleurs n’hésite pas mettre à disposition du président ukrainien des moyens aériens de l’État, y compris ses jets de transport prioritaire. De très bonnes relations diplomatiques qui s’expliquent sans doute aussi par la forte diaspora ukrainienne dans notre pays. Et qui ne peuvent que favoriser l’existence de canaux de négociations afin de favoriser la livraison de huit à dix, voire pourquoi pas douze Mirage 2000D à ce pays en guerre.

Car c’est bien l’urgence de la guerre, de cette «opération militaire spéciale» de «dénazification» pour reprendre la novlangue poutinienne, qui jette l’Ukraine dans les bras de Dassault Aviation et de son avion d’attaque. Des machines qui seront directement prélevées sur les stocks de l’Armée de l’Air et de l’Espace pour permettre de frapper loin derrière les lignes ennemies le territoire russe. Des Mirage 2000D qui sous cocarde jaune et bleue pourront emporter le missile SCALP-EG de facture franco-britannique, une arme que les aviateurs ukrainiens connaissent déjà bien et que les stratèges moscovites redoutent. Tout comme le F-16 le Mirage 2000D ne permettra peut-être pas de gagner la guerre mais sera un atout essentiel dans les ripostes contre l’envahisseur russe.
À titre personnel j’espère que ces négociations aboutiront vite.

Affaire (forcément) à suivre.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

60 réponses

  1. Et sans oublier les bombes Paveway, et sans doute dans un futur proche les A2SM annoncées pour l’Ukraine. Il leur faut absolument des appareils de toute urgence

  2. Avec 60 mirage 2000D et 48 qui vont être rénover jusqu’à l’arrivée des rafale B F4 d’ici à 2030 l’armée de l’air aura besoins des 12 appareils restant pour pièces
    Donc le gouvernement avaient déjà annoncé qu’elle ne fournirai pas de 2000D donc je ne voie pas ce qui aurai changé aujourd’hui
    Surtout le *** c’est très bien avec les élections européennes à venir elle ne peut se permettre de faire ça face à l’opposition

    1. Merci d’éviter la vulgarité dans vos commentaires, cela me permettra de ne pas dégainer les astérisques.
      Premier et dernier avertissement.

      1. De toute façon, on ne peut pas ce permettre de perdre des appareils et de mettre des pilotes nationaux à pieds pour un pays qui à toutes les chances de perdre, ce n’est qu’une question de temps.

        1. J’ai toujours admiré les diseuses de bonne aventure avec leur boule de cristal, je les ai toujours trouvé très folkloriques. Vous n’y faites pas exception. Et non pour l’Ukraine perdre ne serait pas une chance, c’est justement tout l’inverse.

        2. Si tu es un défaitiste Quentin (de Montargis ???) c’est ton problème. Ou bien as tu des intérêts à voir les RuSSes gagner en Ukraine ?

        3. J’avoue que le clin d’œil à « Quentin de Montargis » m’a fait mourir de rire. Jolie référence.

    1. Bonjour à vous lecteurs et à vous Arnaud,

      Il demande des Mirages 2000, combien dans quel état sont-ils, quelle est la quantité de pièces disponible, les pilotes ukrainiens en formation en France depuis presqu’un an le seraient-ils pour cet avion ou sont-ils formés de bases sur PC-21 et en anglais aéronautique pour n’importe quelle transformation.

      La multiplicité des avions ex soviétiques, occidentaux va compliquer les formations pour la maintenance, les formations.
      N’avoir qu’un type d’avion a 60 unités et plus si les Etats en disposent avec de la capacité de vol en heures suffisante serait la condition optimum à mon humble avis de néophyte.

      Bon vol…

  3. Non, il ne faut pas céder de 2000D ni aucun avion de l’AAE. Zelenskyy n’a qu’à acheter les 2000-9 qui arrivent sur le marché !
    De toute façon comme vous le soulignez, ils ne changeront pas grand chose.

    1. Ça c’est votre avis, et les Mirage 2000-9 « qui arrivent sur le marché » seront vendus par les EAU, pas par la France. Je suis toujours étonné par la faiblesse argumentaire des pro-russes comme vous.

      1. Et puis quoi encore ? Déja que l’ont brade notre agriculture aux ukrainiens si maintenant on en fait autant avec l’armée de l’air ou va la France ? On est proche de la haute trahison par Macron. S’il veut leur vendre des Mirages 2000D il devra le faire après juin et la dissolution de l’assemblé. S’il veut les leur vendre il faudra qu’il est l’accord du peuple et de ses vrais représentants le nouveau premier ministre et son futur gouvernement. Je ne reconnait pas de légitimité à Macron pour choisir de fournir des avions français à l’Ukraine. Le peuple de France y est opposer. La France doit pesé de tout son poid pour forcer l’Ukraine à négocier l’armistice avec la Russie. J’en ai mare que la France se range toujours du côté des perdants ces à cause des progressistes.
        Non à la vente de ces Mirages 2000D.

        1. La seul chose que les Ukrainiens doivent négocier avec les RuSSes , ce sont les centaines de milliards que les RuSSes devront donner pour indemniser l’Ukraine, une foi que Poutine aura rappelé ses hordes de barbare dans leurs isba

        2. À mon avis Jean-Claude Laval et olrik petain sont autant français que ma grand mère est inuit…
          Moi en tous les cas, en tant que français, je serais pleinement satisfait que mes impôts servent à fournir des avions pour défendre la liberté du peuple ukrainien face à la democrature de poutine.

        3. Poutine, c’est pas juste une petite invasion, mais un plan plus global de conquête continentale à long terme !

          Il semble que cela t’ai échappé Jean Claude.

          Il vaut mieux voir des Mirage 2000, à défendre un pays agressé comme l’Ukraine, que d’être sous des hangars en France.
          La France devrait suivre partiellement l’exemple du royaume Danois.
          Non seulement en plus d’être moral, c’est un investissement pour la sécurité des pays démocratiques en Europe.

          Il ne faut pas laisser Poutine dicter sa loi anti-démocratique sur le continent !

      2. Il me semble que vous répondez a côté du sujet.

        Et d’ailleurs, pourquoi discriminez vous la personne plutôt que les idées ?
        Justement, vous qui parlez de faiblesse argumentaire, je n’en vois pas un seuls chez vous…
        Reprenez vous.

      3. Je pense Arnaud que vous devriez juste parlé d’avion. Le reste épargnez nous vos commentaires ****** et vos avis *** sur cette guerre on s’en balance, vous ni connaissez rien ni les tenant ni les aboutissants !

        1. Si notre ligne éditoriale ne vous plaît pas nous vous invitons cordialement Manu à aller voir ailleurs si nous y sommes. Les astérisques remplacent vos termes jugés déplacés,grossiers, ou encore vulgaires.

        2. Et toi Manu tu les connais ? Arnaud est lu par des centaines de personnes dans le monde, toi t’es quoi ? Un troll pro RuSSes !

    2. Pour celles et ceux qui s’étonnent de la disparition de la réponse d’Olrik j’ai appliqué notre désormais plus stricte modération des propos.

  4. Secret de polichinelle… Les officiers navigateurs et pilote ukrainiens sont formés depuis l’automne dernier sur la base de Cazaux sur 2000 D…

    1. Cazaux est bien plus connue pour être une base de transition opérationnelle et d’entraînement sur Alphajet que sur Mirage 2000D. Ce qui est cohérent avec la politique officielle française. Il serait très surprenant qu’aucune image de pilotes ukrainiens s’entraînant sur 2000D n’ait fuité ou n’ait fait l’objet d’une subtile communication.

  5. Bonjour
    Un panachage m2000d et m2000-5f pourrait aussi faire sens. 7 ou 8 de chaque. L’Ukraine a aussi besoin de défense aérienne.
    L armée de l air pourrait compenser en rachetant les avions du quatar (en échange d’une nouvelle commande rafale?)
    Concernant les m2000c récemment retirés, est ce que vous savez s’il est possible (raisonnable ?) d’envisager une extension de durée de vie des missiles ? Au rythme des opérations ils seront vites tirés… Les normes de temps de guerre ne sont pas forcément celles du temps de paix

  6. Voir ce qu’il font déjà avec du matériel hors d’âge et désuet.
    Au moins avec les f16 et mirage moins de bricolage pour les munitions otan.

    Quid de la maintenance… esperons quils ne soient pas klennex

  7. On pourrait par faire comme pendant la seconde guerre mondiale et envoyer des pilotes Français volontaire et le personnel nécessaire pour l’entretien des Mirage aller combattre pour l’Ukraine, ca pourrait simplifier les choses.

  8. Une chose est sûre: avec un retour à la maitrise du ciel et à un appui feu digne de ce nom, beaucoup de possibilités pour contenir les avancées (même faibles) de l’artillerie russe.

    J’ai imaginé l’été dernier que l’entrainement d’ukrainiens était déjà en cours, discrètement… nous verrons dans les semaines/mois qui viennent si c’était le cas. Peut-être une occasion de passer au « tout Rafale » comme on en parle depuis longtemps..

  9. Fournir 12 Mirages 2000D sera un manque pour la France, mais permettra des actions plus efficaces des forces aériennes ukrainienne; gageons que la négociation se fasse plus sur le calendrier et la synchronisation avec la livraison des F16 afin d’apporter de la masse de suite et des capacités Air-Air
    Personnellement je verrai bien 12 a 24 mirages 2000C modernisés au moins pour acquérir un radar plus puissant et des missiles plus récents … upgrade façon 2000-5 ? difficile ou pas, en tout cas cela doit être faisable.

    Rendons le ciel ukrainien inviolable.
    Il serait temps

    Certes c’est un gros manque pour l’AAE, mais nous ne sommes pas en guerre directement que je sache, profitons en pour remplacer et fortifier notre niveau d’équipement de Rafales, Dassault doit passer à 3 appareils par mois d’ici peu, avec une capacité dixit Mr Trapier de pouvoir monter à 4. Manque juste des commandes.

    Ce n’est qu’un avis et je le partage

    1. Il ne nous reste plus que 12 Mirage 2000 C sur le territoire, tous stockés depuis leur retrait de service à l’été 2022. ( Mise en sommeil de l’escadron de Chasse 2/5  » Ile-de-France  » )
      Ceux qui n’ont pas fini dans un musée ou sur stèle sont :
      – sur la base de Rochefort où ils servent à l’instruction des apprentis mécaniciens,
      – en Inde, suite à leur rachat avant que ne ferme la base de Châteaudun,
      – ferraillés.
      Quant à les amener à un standard équivalent au 2000-5, cela demeure possible : reste à savoir si cela se révèlerait « intéressant » – je veux dire pour nos industriels – pour 12 machines …

    2. Intéressant point de vue, mais la dissuasion militaire fait aussi partis des conditions de paix. La bombe H ne nous sauvera pas lorsque l’on aura dilapidé notre maigre aviation…

  10. « il le dit clairement » qui veut des mirages 2000… .vas y surtout sans complex….Faut dire à Zelinsky que réclamer en France c est grossier, c’est *** direct dans ta ******, la ******* et le ******* et puis la ****** Faudra lui dire aussi qu on veut pas qu on a plus une tune.300000 milliard de dettes.

  11. Bonjour.
    Et avec tout ça rien sur des négociations de paix. Des armes encore des armes et + de morts.
    Bientôt les uns comme les autres vont mobiliser des enfants.

    1. La négociation de paix est simple : que l’agresseur russe retire toutes ses troupes et restitue tous les territoires ukrainiens sous occupation.

        1. Les accords de Minsk ont volé en éclat dès lors que le dictateur russe a fait envahir l’Ukraine. Quand ses Su-34 Fullback ont bombardé le théâtre de Marioupol assassinant 300 civils innocents où étiez vous pour les brandir ?

        2. @Markkus… «  »Que les accords de Minsk soient respectés

          «  »
          …comme à Debaltseve en 2015?

  12. tout à fait , paasons au 100% rafale . Donnons tous nos 2000D et commandons 100 rafales de +.
    cela fera un soutien à notre économie et montrera la qualité du matéiel francais à l’étranger.
    Ne faisons pas de la demi mesure.

  13. Bonjour,
    Des 2000 sous cocarde ukrainienne serait un message fort envoyé au maître du Kremlin. Peut-être peut-on accélérer le « tout rafale » en négociant avec certains clients un allongement de calendrier sur leur livraisons au profit de celles pour l’Armée de l’Air et de l’Espace.

  14. Tous nos NK2 ont été ferraillés?
    C’est *** d’avoir vendu (mais on savait pas, à l’époque) nos F1CT et CR…
    On a retiré du service nos 2000C RDY car ils n’étaient pas MICA, et les MAGIC et 530 étaient à bout de souffle (comme écrit plus haut, s’il en reste, ils sont peut-être encore « tirables »)
    Nos 2000C ont largués des bombes en Afrique…
    Moyennant quelques recâblages, on doit pouvoir en faire quelque chose, en les mixant avec des -9 si on arrive à mettre la main dessus (promis, je vais pas plus loin là dessus)…
    Je SUIS POUR aider l’Ukraine, mais PAS forcément en nous déshabillant non plus.
    Certes, nos 2000D sont rentrés du Niger, mais il reste Chammal et le programme de modernisation…
    Ou alors, OUI, on les donne/vend/loue (choisissez celui que vous voulez) sans les moderniser, du coup, l’argent ainsi économisé passe dans du Rafale…
    Mais DE SUITE*, pas en 2033…
    * au delta des délais d’assemblage…

    Arnaud, mes astérisques sont de vrais astérisques, pas une automodération 😉

  15. Bonsoir,
    Vous concluez par « affaire à suivre  » et j espère que le prochain développement sera une photo d un Mirage aux couleurs UKR au-dessus de kyiv, par exemple, en direction de la ligne de front

  16. La vrai question est peut-on réellement se le permettre…
    Livrer un matériel de pointe comme sa et payé on ne sait pas trop comment ni « quand » j’ai l’impression… l’Ukraine à rarement été un modèle d’honnêteté et longtemps considéré comme un pays avec beaucoup de corruptions avant cette guerre, d’ou vient largent et à qui profite-t-il vraiment… c »est bien controlé au moin tout sa? Se serait pour un vrai allié de la France je dit pas mais là…
    Ne faudrait-il pas plus tôt montrer réellement les crocs sans les USA en massant les troupes au frontière et être au bord du conflit général en fesant peur à tous le monde jusqu’à se qu’on signe une paix arrangeant les peuples…
    Maintenant si on cède quand même nos avions ne vont-ils pas manquer à notre armée si faiblement doté et ne faudrait-ils pas au cas où sa déraperait en « réponse armée Russe » contre nous aussi, ne pas faire que compter sur nos armes nucléaire, donc se doter d’avions aussi bien taillé pour le air/air que nos mirages qu’on s’apprêterait à cèder ?
    Si le conflit doit s’éterniser il faudrait peut être concevoir un chasseur non furtif taillé pour la défense limite lowcost uniquement Air/Air, made in France avec du génie qui sort du chapeaux comme on sait le faire, un truc pour mettre fin au invasion très rapide à construire, facile à prendre en main comparé au autres et qu’on pourrait vendre au pays dans se besoin….
    Le pire c’est qu’on arrive même pas à construire une usine supplémentaire pour faire des rafales et doubler nos capacité en armement, on préfère envoyer des chèques et rester avec nos œillères Européennes le voisins Ukrainien est vraiment à plaindre, parfois j’ai l’impression qu’on fait durer leurs supplices…

    1. Je suis toujours épaté par le manque cruel d’argumentaire des personnes raisonnables et pondérées comme vous Font. À croire qu’elles s’accommodent très bien des exactions de la Russie contre l’Ukraine ?

  17. C’est sur que fermer des bases comme Châteaudun… si seulement ils avaient pu avoir plus de clairvoyance à l’époque et être plus à l’écoute de leurs généraux… on aurait même sûrement eut plus de vieux avions à leurs donner des le début de la guerres.

  18. Je me pose la question de savoir si à un moment donné ça ne risque pas de se retourner contre la France de fournir des armes aussi lourde à l’Ukraine ? La Russie ne risque telle pas de mal le prendre ?
    Offrir de vieux VAB et VBL ok, vendre des CAESAR pas de problème, mais là on parle de chasseurs bombardiers. Donc je pose la question : ne va-t-on pas trop loin ?

  19. Salut ARNAUD et les passionnés (ées),

    Pour répondre à certains « ignorants » et « populistes », adeptes d’un « espéré » pouvoir AUTORITAIRE français à l’air MARIN…., la FRANCE est encore une Démocratie, dirigée par un président de le République, chef des Armées par ailleurs, élu au suffrage universel direct et un parlement élu pour partie au suffrage universel direct (Assemblée Nationale) et indirect (Sénat), le tout encadré par constitution de la 5ème République. Par conséquent, qu’on le veuille ou non, les décisions, du Président de la République et chef des Armées, du gouvernement, et du parlement, encadrées par la constitution et la loi, sont AP-PLI-CABLES !…. .Ce n’est pas au pouvoir de la Rue ou autres salons professionnels, noyautés par les Populistes à la solde d’une Despote qui avance à visage caché, de dicter aujourd’hui à la FRANCE, et en l’occurrence au 1er de ses représentants, ses décisions.
    Il faut arrêter de prendre le chef de l’état, son ministre des Armées ou autre chef d’état major pour des  » abrutis finis », qui ne comprennent rien à rien à la situation de l’Ukraine et aux enjeux actuels, bien au contraire. Si pour l’instant la décision de fournir des avions de combat français n’a pas été validée, elle a été étudiée. Il ne faut pas agir dans l’émotionnel mais dans le rationnel, et parfois des décisions qui sembleraient justes, et logiques à notre modeste niveau, ne le sont finalement pas ou pas suffisamment pour les valider, quand elles sont confrontées aux contraintes et conséquences nationales et internationales, dont nous ne sommes pas informées ou partiellement. Effectivement la décision peut évoluer en fonction de l’urgence de la situation…. tout le pb est l’évaluation de l’URGENCE, qu’en font les parties au regard de leurs propres informations.
    Donc, évidemment comme Arnaud et bien d’autres sur ce site, je suis favorable à la livraison d’armes modernes, susceptibles de faire plier le Despote Russe, mais je n’ai pas les informations suffisantes et pour certaines confidentielles dont disposent les autorités compétentes pour décider de ne pas encore livrer ces fameux MIRAGE, qui n’en resteront peut-être qu’un…!

    Aéronautiquement,

  20. Pour moi, on en est toujours au stade de déclarations unilatérales. Comme à chaque évocation de potentiels Mirage 2000 pour l’Ukraine, je reste très dubitatif quand à la gestion logistique et du personnel de 2 nouveaux types d’avions très différents, surtout lorsque les moyens (humains et matériels) sont limités des 2 côtés (Ukraine, mais France aussi).
    La destruction des A-50 est déjà un grand pas vers l’utilisation efficace de nouveaux avions. Alors, je vais essayer de me laisser contaminer par l’optimisme d’Arnaud : « Pourquoi pas ? Wait and see. »

  21. On peut et on doit leur céder nos RDI -C .
    Avec un stock de Super 530D et R550 , s’il en reste .
    Ces appareils auront encore leur efficacité .
    J’ose espérer qu’ils ont été soigneusement stockes !
    Go pour botter le *** aux troupes du Russe , le nouveau dictateur de notre vieille Europe .

    1. Il ne nous reste plus que 12 Mirage 2000 C RDI sur le territoire, tous stockés depuis leur retrait de service à l’été 2022.
      ( Mise en sommeil de l’escadron de Chasse 2/5 » Ile-de-France » )
      Ce retrait n’est pas lié à l’ancienneté de leurs cellules – j’entends par là en heures de vol – mais bien au fait qu’ils n’étaient plus en mesure de tirer ni le Super 530D – retiré du service il y a près de dix ans ! – ni le R 550 MAGIC II – les derniers sont en fin de vie, eux aussi !
      ( D’où le passage également de 48 de nos Mirage 2000 D en Rénovation à Mi-Vie pour les doter du MICA IR afin de combler le retrait du R 550 ).

  22. Des Mirages 2000-5F et des Mirage 2000D en jaune et bleu ça aurait une gueule terrible. Zelensky a raison de les réclamer ça préparera ses pilotes aux Rafales pour après la guerre.

    1. C’est marrant ça d’avoir pris comme pseudo un personnage de BD aussi intelligent et nous pondre systématiquement des com’ aussi creux. Vous ne voudriez pas plutôt prendre comme pseudo « Rantanplan » ? Ça collerait mieux !

      1. J’arête d’essayé de vous lire. Vous répondez mal aux personnes plus intelligentes que vous et vos texte sont bourrés de fautes d’orthographe, de grammaire, et de syntaxe. C’est pas possible qu’un cancre comme vous est obtenu son diplome de journaliste.

        1. C’est claire. Il fait plus de propagande politicienne que de traitez le vrai sujet de son blog qui est l’aéronautique.
          Faudra le censuré !

        2. Propagande politicienne ? Encore un naze qui se croit sur les réseaux sociaux à cracher sur BFM ou sur France Infos parce qu’ils n’ont pas la même ligne directrice que Cnews. Chef si ce site te dérange mais casse toi et fiche nous la paix royalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

S.A.I. KZ II Træner

En 1945 la totalité des pays libérés de l’occupation allemande par les Alliés, et notamment par les Américains et le Commonwealth en Europe occidentale, avait

Lire la suite...