Groza, le nouveau crime de guerre de l’aviation stratégique russe en Ukraine !

Décidément les pilotes de bombardiers et de chasseurs russes n’hésitent plus à tirer leurs missiles de croisières sur des cibles totalement civiles, afin de tuer le plus grand nombre d’innocents. Ce jeudi 5 octobre 2023 résonnera comme une nouvelle démonstration de cette cruauté qui caractérise l’aviation stratégique russe envers les civils ukrainiens. Un missile de croisière, tiré selon toutes vraisemblances par un Sukhoi Su-34 Fullback ou par un Tupolev Tu-22M Backfire, a frappé une supérette et un bistrot du village de Groza non loin de Kharkiv tuant au moins 51 personnes. Le bilan demeure encore provisoire, mais les services de secours annoncent que plusieurs enfants ont également péri dans ce raid aérien.

Je me demande comment le Kremlin va réussir à nous convaincre qu’une supérette et un bistrot représentaient une cible suffisamment stratégique pour que ses avions d’armes en viennent à assassiner 51 civils innocents. Car ils n’ont pas simplement été tués ils ont littéralement été assassiné, c’était un acte prémédité de la part de l’aviation stratégique russe. Il faut savoir appeler un chat un chat. Surtout comment justifier le prix du tir d’un missile de croisière, annoncé comme étant un Kh-15 ou un Kh-25. Il s’agit là de deux modèles d’ancienne génération moins onéreux à l’emploi pour Moscou que les coûteux Kh-47 Kinjal. Leur impact de terreur sur les populations civiles ukrainiennes reste cependant très élevé.

Comment d’ailleurs pourrait t-il en être autrement avec un minimum de 51 morts et plus de 60 blessés. À l’heure où ces lignes sont écrites toutes les victimes, vivantes ou décédées, n’ont d’ailleurs pas encore été sorties des ruines de la supérette et du bistrot. C’est la première qui fut directement visé par le missile air-sol russe. L’effet de blast a ensuite totalement détruit également le débit de boissons.

Groza se trouvant dans l’immédiate banlieue est de Kharkiv le ou les avions russes en charge de la frappe aérienne avaient toutes latitudes pour tirer leurs missiles à distance de sécurité. Dans le jargon de la fédération de Russie cela implique que le Su-34 Fullback ou le Tu-22M Backfire ne se sont pas hasardés à violer l’espace aérien souverain de l’Ukraine et sont demeurés dans le leur. Ni courage ni témérité de la part de leurs équipage, rien que de la lâcheté !
Trouver des excuses ou une forme de justification guerrière à ce bombardement est impossible. Frapper délibérément des cibles civiles afin de tuer et de terroriser ce n’est pas la guerre, c’est un crime. Un crime de guerre. Un de plus à mettre à l’actif de l’aviation stratégique russe après le théâtre de Marioupol ou encore les écoles de Tchernihiv. L’horreur n’a plus de limites pour l’aviation stratégique russe dans son «opération militaire spéciale» visant à la «dénazification» de l’Ukraine.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

28 réponses

  1. Poutine sachant que mis à part l’utilisation de l’arme nucléaire, il n’a aucune chance de gagner cette guerre et comme son mentor Staline, il pratique la terre brûlée, quitte à reconstruire (mal et avec de mauvais matériaux) comme l’a montré la TV russe sur la reconstruction partielle de Marioupole.
    La Russie (l’état) et la population russe sont complices pour une grande majorité d’entre eux dans l’agression de l’Ukraine, les personnes entre 35 et 80 ans voir plus sont totalement d’accord avec leur président et ce n’est pas que la propagande interne qui en est la cause, la fin du communisme n’a pas punis les crimes du communisme et donc légétimise les actes actuelles comme ceux du communisme…..

  2. On nous dira pour « justifier » ce crime que des militaires étaient présents dans la supérette pour faire leurs courses. C’est donc bien une cible militaire du point de vu russe. il ne faut pas oublier que que la vérité n’est pas la même ici que là-bas…

  3. Salut ARNAUD et les passionnés,
    En colère, une nouvelle fois, après ce nouveau crime de guerre, ordonné par ce nazi russe qu’est le chef des « crétins », euh pardon…. du Kremlin. J’espère que les russes, les vrais, ceux qui n’aspirent qu’à la paix et la démocratie, comme 90 % des humains, vont enfin se lever pour destituer ce monstre et démembrer cette pieuvre mafieuse qui gangrène ce pays.
    Et pour faire un parallèle, avec la seconde guerre mondiale, et même si cela semble inapproprié pour nombre d’entre nous, moi le premier, il faut admettre aussi, entre autres, que les bombardements américains et britanniques sur les villes allemandes, ainsi que le largage des 2 bombes atomiques sur les villes japonaises, peuvent être aussi perçus comme des crimes de guerre car ils ont tué délibérément des centaines de milliers de civils, pour démoraliser et forcer l’ennemi à capituler, mais….. dans le cas présent, nous étions dans le » bon camp », celui de la liberté et de la démocratie…..!
    Bonnes réflexions,

    1. Assez d’accord avec toi. Sauf que les bombardements anglo-américains dont tu parles remontent à près de 80 ans. On aurait pu penser que durant ce laps de temps l’humanité avait appris de ses erreurs. L’humanité peut-être, la Russie sûrement pas.

      1. Je ne dirais pas la Russie car Poutine et sa bande de mafiosos ne représentent pas la Russie et son peuple de gens normaux qui n’aspirent qu’à vivre et assurer un avenir à leurs enfants , tout comme Trump et sa bande de décérébrés du bulbe ne représentent nullement les USA. et ses valeurs démocratiques.
        Bonne nuit,

      2. Toujours à ***** les ******** de tes maitre américains. Tu devrait avoir honte de faire ainsi le ***** pour les ukronazis.

  4. Il y a un russe en France prof à Science Po, et il dit souvent à ses interlocuteurs que les russes n’ont pas le même logiciel mental que les gens de bonne volonté en Occident !

    Ces actions en sont l’exemple criant …

  5. Étant devenu un état terroriste, la Russie devrait être exclue du Conseil de sécurité de l’ONU. Par son silence, le peuple russe est complice de ces atrocités. Quand va-t-il enfin se rebeller ?

  6. Poutine a voulu se lancer dans une guerre totale. Il faut faire goûter à la population russe cette guerre totale. Ca a fonctionné sur les allemands, ça fonctionnera sur les russes

    1. Je ne pense pas que les bombardements de représailles seront utiles.
      Seul le bombardement de la gare de San Lorenzo, dans le quartier du même nom à Rome, le 19 juillet 1943, eut pour effet de faire comprendre aux dirigeants de l’ètat italien qu’elle était perdue et par conséquent de faire tomber le régime fasciste et de conduire à l’inconditionnelle capitulation de l’ètat italien.
      Mais les bombardements allemands n’ont pas ébranlé le moral des Britanniques.
      Tout comme les Alliés, ils n’eurent pas beaucoup d’impact sur le moral des Allemands et des Japonais.
      Et aujourd’hui, les attentats terroristes perpétrés dans l’ex-Union soviétique ne sapent pas le moral du vaillant peuple ukrainien ni sa volonté de résister.
      Les attentats terroristes contre des civils dans l’ex-Union soviétique ne feraient qu’empirer les choses. Il vaudrait mieux frapper les centres de logistique et de commandement pour démanteler l’ancienne armée soviétique.

      1. Quand les alliés occidentaux sont arrivés en Allemagne, les civils allemands ne faisaient pas les malins… alors je ne vous parle même pas sur l’autre front.
        Le moral allemand a bel et bien été ébranlé. En Russie, les quelques drones survolant Moscou commencent à créer un début de panique et d’énervement contre Poutine. Si on taperait plus fort, le moral s’effondrerait

        1. On va peut-être par contre arrêter les comparaisons entre 39/45 et l’Ukraine contemporaine. D’avance merci.

  7. Eh bien, si on doit exclure du conseil des nations toutes celles qui ont commis des crimes de guerre, il va y avoir des chaises vides!…
    En Russie, des gens se battent contre ce régime pourri de Poutine. Mais se battre dans la clandestinité ou depuis une prison, voire un camp de travail, c’est comme courir un marathon avec un boulet au pied.
    Si on avait fait des micros trottoirs des français pendant l’occupation nazie, vous pensez que leurs propos auraient été sincères, au risque de voir la Gestapo ou la plus encore sinistre milice débarquer illico chez ceux qui se seraient laissés aller à la sincérité.
    Et les pilotes russes, et bien ils ont autant de choix que ceux des bombardiers qui sont partis d’Angleterre pour raser Dresde, ou de ceux à croix gammées qui ont tenté de raser Londres, ou encore de ceux qui ont largué leurs charges nucléaires sur le Japon. Les pilotes russes font là où on leur dit de faire, parce que ça s’appelle un ordre.
    Et que la guerre est un mille-feuilles dont chaque feuilles contient un ordre. Plus qu’à choper le ou les donneurs d’ordre.
    Les crimes de guerre sont consubstantiels de la guerre. Et il y aura toujours des guerres parce que depuis que l’homme tient debout sur ses pattes de derrière, il ne pense qu’à convoiter les richesses de son voisin.
    Donc, on n’en a pas fini de jouer les vierges effarouchées devant les exactions qu’entrainent les guerres.

    1. Moi je trouve ça plutôt sain de ne pas accepter les horreurs de la guerre. L’expression « faire les vierges effarouchées » est très malvenue. Le raisonnement c’est qu’on doit s’efforcer de soutenir un peuple agressé, être solidaire et montrer qu’il existe forcément d’autres voies que celles du plus fort à notre époque. On est plus à la préhistoire là !

  8. Toutes les accusations ukrainiennes de massacres depuis le début se sont avérées fausses démenties par les journalistes étrangers sauf en Europe et aux USA ou les journaux et médias sont subventionnés par l’état et la mafia. Notre sainte mère la Russie a été blanchie par de nombreux médias indépendants notamment en Afrique et en Amérique du Sud.

    1. J’avais oublié la « sainte mère la Russie ». C’est là que je suis content d’être athée. Au citron, au lait, à la menthe. C’est au choix.

    2. Merci jean de nous montrer la voie du déni grotesque. Heureusement pour vous, et malheureusement pour les amateurs de liberté et de justice, le ridicule ne tue pas…

  9. Tout ceci est faut. L’agence Tass a prouvé depuis hier que ce sont des terroristes nazis soutenus par Zelensky et payés par l’OTAN qui ont fait sauté une voiture piégée. Un jour Arnaud vous devrez répondre devant les tribunaux pour vos mensonges contre la république de Russie.

    1. Pauvre individu, vous êtes l’exemple parfait du bouffon aux ordres d’un état mafieu et malfaisant qui se permet de déverser sa haine et son mépris et cela en toute impunité , vous êtes à vomir !

    2. Ah encore un troll russe ou un francophone qui mérite de retourner au CP pour être éduqué et assimiler des valeurs humaines saines. Heureusement la majorité des citoyens que je côtoie ont suffisamment de libre arbitre et d’esprit critique.

      La menace gratuite qui repose sur un mensonge, la faute d’orthographe caractéristique : j’opterais plutôt pour un salarié d’une ferme à troll russe.

    3. L’agence Tass n’a jamais rien prouvé c’est une agence de presse. Prouver ce n’est pas son rôle. T’es grave toi.

    4. L’agence Tass n’est qu’un instrument de propagande du Kremlin ,comme elle la toujours été depuis sa création en 1925 sous L’URSS par le conseil des commissaire du peuple , elle n’a donc aucune crédibilité.
      Les RuSSonazi Poutiniens n’ont pas d’autre moyen que ces massacres pour essayer vainement que cette « opération spécial » qui devait durer tout au plus 3 semaines ne soient pas la plus grande défaite de la RuSSie….

  10. Qui aujourd’hui comprend et peut expliquer la logique de la stratégie russe?? Cibler des sites civils relève t’il de la pratique de représailles, de la pratique de la terreur ou de l’impossibilité chronique de frapper avec précision dans la profondeur? Ou alors est-ce l’incapacité à identifier des cibles d’intérêt militaire??

    Ensuite, on nous explique que le temps ‘long’ joue pour les russes… je ne suis pas si sûr de ça.. 20 mois, ça fait long pour une O.S…

    D’ailleurs, ça serait quoi aujourd’hui une victoire dans l’esprit des dirigeants de la « sainte » Russie??

  11. Ils pratiquent la politique de la terre brûlée, c’est également la politique du hamas et du Hezbollah.

  12. C’est sûr que tout ça est très moche, mais il n’empêche : les dommages collatéraux ne sont pas une spécialité russe.
    Et c’est tellement facile de faire la morale. Surtout quand on loin de tout ça. Bien au chaud dans les salons parisiens de la Rive Gauche. Autrement dit : Tartuffeland.

    1. Les salons parisiens de la « rive gauche » ? Les fantasmes petits bourgeois de JL ont au moins de 50 ans de retard. Venant de ce soutien inconditionnel de la dictature russe rien de très surprenant. Et il ose parler de tartufferie.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. FE.8

Dassault Aviation Rafale C, Eurofighter Typhoon FGR.4, ou encore Lockheed-Martin F-35A Lightning II la majorité des chasseurs actuels est monoplace. Un pilote qui doit tout

Lire la suite...