Les Gunrunners du corps des Marines signent leur grand retour.

Ce n’est en fait pas une mise en sommeil c’est juste une grosse sieste ! Un an et demi à peine après été désactivée l’escadrille HMLA-269 Gunrunners de l’US Marines Corps est remise en fonction. Une décision perçue outre-Atlantique comme la confirmation que l’US Department of Navy a pris pleinement conscience des évolutions de la situation sécuritaire sur la planète. Il a en effet pointé du doigt la nécessité absolue de faire revenir cette unité d’appui tactique.

En 2021-2022 l’US Department of Navy a cru utile de placer tous ses œufs dans le même panier, celui de l’océan Pacifique. Puis la dégradation de la situation en Europe occidentale avec le bourbier russe en Ukraine mais aussi au Proche Orient après les lâches attentats du 7 octobre 2023 et la guerre israélo-palestinienne à Gaza qui s’en est suivie, ou encore les attaques terroristes houthis lui ont fait comprendre qu’il avait besoin d’unités spécialisées dans l’appui tactique sur la côte est des États-Unis. Or numériquement parlant le 2nd Marine Aircraft Wing était jugé un peu faible. C’est pourquoi ce lundi 1er juillet 2024 l’escadrille HMLA-269 Gunrunners a été réactivée.

Par rapport à la fin 2022 quand elle a été mise en sommeil pas grand chose n’a vraiment changé. Les Gunrunners de la HMLA-269 sont toujours stationnés à MCAS New River, la base de Caroline du Nord. Ils ont même retrouvé leurs précédentes montures, soit les Bell AH-1Z Viper et UH-1Y Venom. Ces hélicoptères demeurent dédiés à l’appui aérien tactique, notamment lors des missions de débarquement de troupes. Les appareils en question ont d’ailleurs été sortis des cocons dans lesquels certains se trouvaient à Davis-Monthan AFB.

Le Viper est un hélicoptère de combat totalement adapté au corps des Marines.

Comme pour ne pas changer les bonnes habitudes les femmes et les hommes de la HMLA-269 continuent de s’entraîner avec leurs collègues de la HMLA-167, les fameux Warriors. En gros si on excepte cette année et demi sabbatique rien n’a vraiment changé pour elle.

Photos © US Marines Corps.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

  1. Les pertes d’hélicoptère russe sur le front n’ont pas fait cogiter les généraux américains, il est vrai qu’ils sont plus petits mieux armés et les pilotes ont souvent de l’expérience.
    Les Russes eux avaient l’expérience des pertes d’hélicoptère en Afghanistan avec les mêmes missiles qui les exécutent en Ukraine.
    L’arrêt des programmes en cour, était-il dû aux réflexions sur la guerre en Ukraine ou sur des points financiers…?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié