FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Harbin Z-20
Constructeur : Harbin Aircraft Manufacturing Corporation
Désignation : Z-20
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 2019
Pays d'origine : Chine
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère de transport d'assaut, soutien aux opérations spéciales, lutte anti-sous-marine et anti-navire.

HISTOIRE

Harbin Z-20 :
Le Copyhawk”

Depuis le début des années 1970 la Chine communiste a basé une partie de son industrie aéronautique sur sa capacité à copier, plus ou moins légalement, les aéronefs de conceptions américaines, européennes, ou soviétiques et désormais russes. On peut en rire ! Il n’en reste pas moins que c’est une réalité palpable : les ingénieurs chinois sont devenus au fil des années des champions incontestés en rétro-ingénierie. En partant d’une machine existant déjà ils sont capables d’en tirer une équivalence chinoise si ce n’est dans les caractéristiques techniques au moins dans l’aspect extérieur. L’un des exemples les plus récents est l’hélicoptère de transport d’assaut désormais adapté aux opérations spéciales et à la lutte anti-sous-marine Harbin Z-20.

C’est au début des années 2010 que l’information a commencé à fuiter sur un possible chantier de développement d’un hélicoptère de transport d’assaut de nouvelle génération en Chine. L’hélicoptère a été très rapidement identifié comme étant destiné à l’armée chinoise en priorité. Pendant plusieurs mois c’est le grand flou autour de cette machine jusqu’en février 2014 où une première photo apparait dans la presse mondiale. De mauvaise qualité elle montre un hélicoptère placé sous bâche et qui semble d’un nouveau type.
On apprend alors que la machine s’appelle Z-20 dans la nomenclature chinoise et a été développé par l’industriel Harbin. Surtout on découvre qu’il a déjà réalisé son premier vol depuis le 23 décembre 2013.
Les quelques rares photos qui apparaissent ensuite ne viennent que confirmer un doute de beaucoup : le Harbin Z-20 est une copie chinoise du Sikorsky UH-60 Blackhawk américain. Rien d’étonnant quand on sait que c’est à la fois un des meilleurs appareils de sa catégorie et un des plus répandus dans le monde.

Surtout la Chine n’est pas allée bien loin pour copier l’hélicoptère américain. En effet elle possède depuis le milieu des années 1980 une poignée de Sikorsky S-70, la version civile du Blackhawk acquis avec l’assentiment à l’époque de l’US Department of State. Les pilotes de son armée connaissent donc cet engin.
En 2015 alors que les essais du Z-20 semblent aller bon train des révélations de la presse mettent en lumière le fait que les Chinois auraient récupéré une partie non négligeable du mystérieux «Blackhawk furtif» perdu en mission le 2 mai 2011 durant l’opération Neptune Spear. Pour mémoire alors que l’Amérique avait envoyé l’élite de ses forces spéciales pour capturer le chef terroriste islamiste Oussama Ben Laden un Blackhawk fortement modifié et inconnu jusque là avait été abattu. Plastiqué sur place par les commandos américains des éléments auraient donc été transmis aux Chinois. On craint alors en Amérique du nord et en Europe que la version de série du Z-20 ne soit furtive.

Au niveau de la motorisation il est désormais acquis que le prototype et les Harbin Z-20 de présérie ont volé avec chacun deux turbines Dongan WZ-10 d’une puissance unitaire de 2400 chevaux. Celles-ci sont par contre réputées peu sûres. C’est pourquoi tout porte désormais à croire que la version de série évolue avec des Liming WZ-11 de 1850 chevaux chacune. Cette turbine de conception chinoise est en fait une copie non autorisée et améliorée de la Pratt & Whitney Canada PT-6B-67 nord-américaine.

Les premiers Harbin Z-20 de série sont entrés en service dans l’armée chinoise en octobre 2019. Un an plus tard celle-ci alignait déjà une vingtaine de ces machines. Leur rôle premier est de remplacer les vieux Mil Mi-8 Hip d’origine soviétique acquis dans les années 1970 et pas modernisés depuis. Pour autant il n’est pas encore question qu’ils prennent la place des près de 220 Mil Mi-17 Hip-H en service dans l’armée chinoise.
En fait si les plans de Pékin semblent désormais clairement s’orienter vers une centaine de Z-20 produits d’ici à la fin des années 2020 ces machines seront avant tout destinées aux opérations spéciales avec notamment la version Z-20S lourdement armée destinée à l’appui terrestre rapproché. Cet hélicoptère dit gunship dispose de paniers à roquettes, de missiles antichars, et de mitrailleuses à grandes cadences de tirs en nacelles sous moignons de voilure.

En 2019 est également apparue le Harbin Z-20F. Cette version est clairement inspirée du Sikorsky SH-60F Seahawk de lutte anti-sous-marine et anti-navires de l’US Navy. Destiné à la marine chinoise il doit permettre dans le courant de l’année 2022 de remplacer les actuels Kamov Ka-28 Helix-A de facture russe livrés au début des années 1990. Les Z-20F sont animés par deux turbines Liming WZ-16, des Safran Helicopter Engines françaises construites sous licence chinoise et destinées à l’origine aux Harbin Z-15.
L’armement de base des Z-20F est le missile anti-navire et la torpille, mais il semble désormais acquis qu’ils soient aptes au tir de charges de profondeurs.

Si la force aérienne semble clairement se désintéresser de l’appareil une version parapublique destinée aux polices chinoises est à l’étude. En outre Harbin entend désormais proposer son Z-20 à des clients exports tels le Pakistan ou certains pays africains, c’est à dire ceux n’ayant aucune capacité d’acquisition de Blackhawk.
S’il n’a pas été codé par l’OTAN le Z-20 est fréquemment surnommé outre-Atlantique Copyhawk. Le Z-20 est au Blackhawk américain ce que le Z-11 est à l’Écureuil français en sommes.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Harbin Z-20, aux standard de l'armée chinoise
Envergure : 16.20 m diamètre du rotor principal
Longueur : 19.54 m
Hauteur : 4.98 m
Motorisation : 2 turbines Liming WZ-11
Puissance totale : 2 x 1850 ch.
Armement : Deux mitrailleuses de calibre 7.62mm en sabords latéraux
Charge utile : 10 soldats équipés
Poids en charge : 10085 kg
Vitesse max. : 320 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 5350 m
Distance max. : 850 Km à masse maximale
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Harbin Z-20

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Harbin Z-20

VIDÉO

Vidéo de propagande du Harbin Z-20.