2-211th Aviation Regiment, au service de l’état américain le moins peuplé

Ce contenu est une partie du dossier thématique : Unités aériennes spéciales

C’est une organisation typique des États-Unis : la garde nationale. Cette force armée de réserve permet de maintenir en alerte quasi permanente des personnels civils qui assurent des astreintes de quelques jours, quelques semaines, voire quelques mois par an sous l’uniforme. Et dans le très désertique état du Wyoming c’est notamment la charge du 211th Aviation Regiment et de sa sous-division 2-211th dont les hélicoptères CH-47F Chinook et UH-60L Blackhawk réalisent au quotidien des missions rarement médiatisées. Focus sur une unité américaine comme tant d’autres.

Le 2-211th Aviation Regiment dans son milieu naturel : le Wyoming.

Petit rappel de géographie américaine concernant le Wyoming. En premier lieu ce n’est pas le coin le plus touristique des États-Unis. Aucune grande plage de sable fin comme en Californie ou en Floride, et évidemment pas de musée et de théâtre à foison comme à New York. Par contre des paysages grandioses à couper le souffle, à l’image du fameux monolithe Devils Tower immortalisé au cinéma par Steven Spielberg dans «Rencontre du 3e Type», ou encore du mythique parc national de Yellowstone. En second lieu n’espérez pas rencontrer beaucoup de monde dans cet état qui cumule les records de population : le moins peuplé avec un peu moins de 580 000 habitants et le deuxième moins densément peuplé avec 2.3 habitants au kilomètre carré. Pour comparaison en France la Creuse c’est 21 habitants au kilomètre carré. C’est dire si dans le Wyoming vous pouvez faire des kilomètres et des kilomètres sans rencontrer âme qui vive. Pour le reste sur la carte ce n’est pas difficile c’est un état découpé… à la règle. C’est en gros un rectangle presque parfait dans le Midwest.

Moins de 580 000 habitants donc mais un régiment d’hélicoptères au sein de la garde nationale. Le 211th Aviation Regiment dispose de deux bataillons : le 1-211th qui vole sur hélicoptères de combat McDonnell-Douglas AH-64D Apache et le 2-211th qui vole sur hélicoptères de transport et d’assaut Boeing-Vertol CH-47F Chinook et sur Sikorsky UH-60L Blackhawk. C’est ce second qui nous intéresse ici.

Atterrissage d’un Blackhawk de la garde nationale du Wyoming.

Au sein du 2-211th Aviation Regiment on compte 82% de femmes et d’hommes ayant une carrière dans le civil. Les 18% restants sont des militaires d’active de l’US Army ayant fait le choix d’assurer l’encadrement et le soutien de l’unité. Ainsi en 2019 et 2020 parmi les pilotes de CH-47F Chinook et d’UH-60L Blackhawk on retrouvait aussi bien des pilotes de ligne, qu’une institutrice de maternelle, qu’un dentiste, ou encore une décoratrice d’intérieur. Des femmes et des hommes aux parcours multiples mais qui quand la garde nationale a besoin d’eux n’hésitent pas à enfiler l’uniforme.
Autre particularisme propre au 211th Aviation Regiment en général : c’est l’unité volante de la garde nationale des États-Unis qui compte le plus d’effectifs originaires des réserves amérindiennes. Alors même qu’une seule et unique d’entre-elles existe sur le territoire de l’état. Suivant les années les Amérindiens représentent entre 2.8 et 4% du nombre global de combattants. Ça peut sembler peu mais quand on sait que la moyenne nationale en 2020 était de 0.35% d’Amérindiens dans la garde nationale on se dit que c’est déjà pas mal !

CH-47F Chinook du 2-211th Aviation Regiment en exercice dans le Colorado.

Au cours des vingt dernières années le 2-211th Aviation Regiment a vu ses hélicoptères de transport et d’assaut déployés à l’étranger. Comme nombre d’autres unités américaines l’Afghanistan et l’Irak ont fait partie de leur quotidien. Et dans cette unité aussi ce personnel a payé un lourd tribut à ces conflits.

Embarquement à bord d’un C-17A Globemaster III. Destination ? La guerre.

Pourtant la raison même d’exister du 2-211th Aviation Regiment est le service publique. Dans un état qui manque cruellement d’hélicoptères sanitaires il n’est pas rare de voir se poser sur un terrain de sport ou sur une route un UH-60L Blackhawk frappé d’une croix-rouge. Ils interviennent assez fréquemment au sein de la réserve indienne de Wind River lorsqu’une évacuation sanitaire d’urgence est nécessaire, notamment lors des accouchements difficiles. Bon Wind River restant avant tout une réserve indienne ils ne sont pas forcément toujours bien reçus, mais ça c’est une autre histoire. Autre spécialité reconnue bien au-delà des limites rectilignes du Wyoming le 2-211th Aviation Regiment dispose d’équipages de Blackhawk qui ont fait de la lutte anti-incendie leur habitude. Entre 2019 et 2020 leurs hélicos ont rejoint, Bambi buckets repliés dans la cabine, les territoires du Montana, de l’Utah, et même de Californie. Ce dernier état est à plus de 1500 kilomètres du Wyoming !

En intervention dans l’Utah pour lutter contre les flammes.

On considère aujourd’hui que le 2-211th Aviation Regiment prend l’alerte environ 350 jours par an. Récemment un de ses CH-47F Chinook s’est illustré en embarquant deux bisons adultes afin de les ramener dans la réserve naturelle dont ils s’étaient enfuis. Sédatés les deux animaux étaient choyés par les militaires. Il faut dire que le bison est l’emblème du Wyoming.

Avec ce petit focus vous en savez désormais un peu plus sur cette unité aérienne presque comme les autres, mais pas tout à fait. Le 2-211th Aviation Regiment est vraiment une formation américaine sur laquelle il faut s’arrêter.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Autres dossiers
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...