Le Neuron devrait bientôt voler.

[Industrie] Le Neuron devrait bientôt voler.

Aborder le cas du vol inaugural du premier UCAV français c’est un peu comme parler de l’Arlésienne. Tout le monde suppose que ça arrivera mais personne ne semble vraiment savoir quand exactement. Initialement annoncé pour le 15 novembre, force est de constater qu’il n’a pas eu lieu, sinon la presse (spécialisée ou non) nous en aurait largement fait l’écho. Alors certes il y a bien un article daté du 14 novembre dans le très sérieux quotidien La Tribune annonçant cette évènement d’ici à la fin du mois, mais beaucoup semblent sceptique sur la question.

Premier véritable drone de combat capable de damer le pion aux meilleurs machines américaines le Dassault Neuron est un concentré du savoir faire de son avionneur et de partenaires comme Thalès ou la DGA. Furtif, ou présenté comme tel par les ingénieurs et communicants de Saint-Cloud, le Neuron est censé permettre aux Européens de disposer d’un outil de combat et de reconnaissance leur permettant d’intervenir là où Rafale et EF2000 risqueraient pour leur peau et celle de leurs pilotes. Evidemment rien n’est dit sur le fait que le Neuron a une espérance de vie inférieure a ces deux avions de combat, tant les progrès sont galopants dans le domaine des drones.

Et c’est là que se trouve la véritable question. La France, et par delà l’Europe, ont elles encore les moyens d’investir dans un appareil de combat sans pilote aussi performant, et donc cher que le Neuron, surtout quand on sait que de l’autre côté de l’Atlantique le Pentagone semble bien plus enclin à acheter des Predator ou des Reaper  finalement assez rustiques que des machines ultra-modernes aux coûts dispendieux. Le rôle premier d’un drone est, rappelons le, de pouvoir être abattu sans craindre pour son équipage. Si maintenant on doit craindre pour son avionique, son électronique, ou encore sa propulsion, c’est que définitivement nos dirigeants n’ont rien appris du passé. Rappelons nous juste de ce pauvre F-117 qui a fini dans un champs serbe avant de rejoindre Chine, Russie, et autres pays engagés dans la course à la furtivité.

Photo (c) Arnaud Lambert.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

CONTENUS SIMILAIRES

5 COMMENTAIRES

  1. Tant qu’il n’a pas voler on ne peut rien savoir de lui, et surtout le Reaper lui a fait ses preuves aux combats. Quand à sa beauté j’en sais rien pour moi les drones sont laids à mourir !!!

Laisser un commentaire