Et si le fleuron de l’industrie aéronautique française apparaissait sur le marché d’occasion ? C’est l’option très sérieusement envisagée par Dassault Aviation et le ministère des Armées. Une proposition a été faite à la Croatie qui recherche actuellement un avion de combat permettant de remplacer ses antédiluviens Mikoyan-Gurevitch MiG-21 datant de la guerre froide. Une vente qui si elle se concrétisait ouvrirait aussi à un autre contrat, pour des avions neufs cette fois.

Il est vrai que la Croatie n’est pas à priori le premier pays auquel on penserait pour le Dassault Aviation Rafale. Même si son besoin d’acquisition de nouveaux avions de combat est sincère et compréhensible ce n’est pas le pays sur lequel on aurait initialement parié le moindre centime. Surtout que l’aventure du remplacement de ces Mikoyan-Gurevitch MiG-21 croates est particulièrement semée d’embuches, les Israéliens peuvent en attester.
Sauf qu’en fait la démarche française n’est pas totalement stupide ni utopiste.

Alors en effet la majorité des candidats avancent des General Dynamics F-16 Fighting Falcon plus ou moins anciens et plus ou moins modernisés ; c’est le cas du Danemark, des États-Unis, et de la Norvège.
Pour autant les Italiens ont initié une formule qui a visiblement inspiré les gens de chez Dassault Aviation. L’Aeronautica Militare a proposé à la Croatie de lui revendre un lot d’EF-2000 Typhoon Tranche 1, avec le concours d’Airbus DS et de Leonardo qui s’occuperaient de leur mise en conformité avec les standards croates. Et là en effet la démarche française semble beaucoup plus convaincante. Face à un Typhoon Tranche 1 le Rafale au standard F2 (voire F3) est un compétiteur de poids, il a démontré ses capacités en opérations extérieures.
Il est à signaler qu’un seul pays propose à la Croatie des avions neufs : la Suède avec son Saab JAS 39C/D Gripen.

La Croatie rejoint le Bangladesh ou encore la Finlande dans la liste des pays potentiellement futurs utilisateurs de l’avion français.
Une commande d’une dizaine ou quinzaine de Rafale français de seconde main serait une véritable bouffée d’oxygène pour Dassault Aviation car elle permettrait de voir venir une seconde commande passée cette fois par le ministère des Armées. L’Armée de l’Air aurait en effet besoin de combler le trou créé par cette exportation croate.
Pour mémoire le gouvernement croate n’a pas hésité à rappeler après le véto américain sur les F-16C/D israéliens qu’il privilégierait désormais une alternative européenne. Ce qui serait plutôt bon pour la France, mais aussi pour l’Italie !
C’est donc une affaire à suivre.

Photo © ministère des Armées.

Publicité

12 COMMENTAIRES

  1. Cher Arnaud. Vous dite que la démarche n’est pas stupide ni utopiste,d’accord avec vous si c’est le point de vue de Dassault,ce n’est certainement pas le point de vue de l’armée de l’air qui doit s’executer et n’a pas son mot à dire ,cette opération consistant à faire rentrér de l’argent frais pour soutenir le constructeur,quand vous proposez du rafale f2 c’est la confirmation que la flotte n’est pas au standard 3 évidemment pour des raisons financières .IL y a 4 escadrons complets norme otan plus 3 escadrons exotiques a15% d’avions ,2 des escadrons FAS sont intouchables soustraire 15 avions du reste est totalement utopique alors que raf 5 et 6 pas avant 3 ans le raf 7 luxeuil après 2030,vous pensez que l’on va pouvoir assurer longtemps la polices du ciel des états Baltes avec des 2000 et-5 devant des migs 35 ou bien se substituer au accrochages de s 400 des oblast de leningrad et Kaliningrad aujourd’hui l’armée de l’air à beaucoup de mal à tenir les plots police du ciel dans l’hexagone ou elle doit faire les fonds de tiroirs,je ne vois qu’un seul point positif dans une telle opération c’est que le potentiel cellule d’un certain nombre de rafales est quand même très entamé. Je crois que c’est faire preuve d’un déni de réalité que de ne pas constater que notre aviation de combat est sinistrée même si le rafale est omnirole ,bien avant 1980 ou j’etais encore en service nous avions 33 escadrons de combat à la norme 15 avions aujourd’hui norme otan 20.la demande sourde de l’armée de l’air c’est le passage en rafale de l’ile De France,dû CIgogne,et de l’Alsace pour donner de la souplesse ,vous n’ignorez pas que lors de coalition avec les US ces derniers nous ont demandé d’eviter la participation de certains de nos avions considérés pas au niveau.

    • Vous essayez de comparer l’Armée de l’Air de 1980 avec celle de 2020. Vous auriez comparé celle de 1980 avec celle de 1940 ? Car c’est pareil, 40 ans d’écart. Comparez ce qui est comparable.

  2. Je suis d’accord avec vous Cambo Two.

    On déshabille l’Armée de l’Air pour renflouer les caisses de l’État. C’est un scandale !!!!!
    L’Armée de l’Air est loin d’avoir reçu son attribution totale de Rafale, que déjà on parle d’en vendre !!!
    L’Armée de l’Air peut à peine remplir les missions qui lui sont assignées, que déjà on veut la dépouiller !! Ils sont complétement fous nos politiques !!
    Surtout que l’on ne remplacera rien du tout pour le moment. Il faut finir d’honorer la commande pour l’inde et à la vitesse de 11 Rafales par an il y en a au moins pour 2 ans.

    De plus, pour les plus jeunes, l’État a déjà fait le coup dans les années 70 en se dépêchant de livrer des Mirages III et V, à ce cher Khadafi (déjà), qui bien sur n’ont jamais été remplacés dans les escadrons dépouillés . Demandez aux anciens de l’AA ce qu’ils en pensent !!!!
    Nous ne sommes pas les Américains qui ont des surplus à David Monthan dans le désert californien !! Quand nos appareils partent à Châteaudun, ils sont usés jusqu’à la corde. Nous n’avons aucune marge de manœuvre.

    Je n’en ai pas après vous Arnaud, car vous faîtes très bien votre travail Toujours des bonnes infos.

    Mais je suis très en colère après nos politiques qui ne se rendent pas compte de ce qui se passe. Dommage que l’Armée n’a pas le droit de grève. j’irai les soutenir.

    • « On déshabille l’Armée de l’Air pour renflouer les caisses de l’État. C’est un scandale !!!!! »
      Sauf que justement, ici cela permettrait de vendre les Rafales dont le potentiel est le plus entamé pour racheter des Rafales neufs (donc full potentiel) pour l’Armée de l’Air. Ce qui permettrait un retrofit de Rafales plus récents, donc d’avoir une meilleure dispo, une flotte plus jeune, des avions aux tous derniers standards ET de redonner du travail aux chaînes de Dassault qui en auront besoin très vite (trou dans la production prévue entre 2027 et 2029 je crois).
      D’ailleurs, Dassault a la capacité d’augmenter sa chaîne de production si-besoin (pour les Rafales Indien, si nouvelle commande de leur part il y a, ils seront construits sur place dans la nouvelle usine Dassault).
      Quand aux Mirage 5 livrés à Kadhafi, comme la France avait récupéré tout un stock destiné à Israël…

  3. @ Cabrera
    Certes.
    Cependant, les capacités de fabrication ont été augmentées car les clients veulent leurs avions, et ils les veulent rapidement.
    Je vous rejoins avec cambo two: on déshabille l’armée de l’air pour les prospects exports, en témoigne les prélèvements de munitions sur les stocks de l’AA pour armer l’Inde.
    .
    Sauf qu’en face de la France, ce sont des GAT. Et que l’Inde et la Croatie sont dans des situations autrement plus dangereuses.

  4. Cher Chanone. Pour l’Inde c’est vrai. Ils ont le Pakistan et les Chinois en face.
    Pour la Croatie, je comprends moins . Qui est dangereux pour eux ? La Serbie ??
    Merci de vos éclairages géopolitiques.

    • Les Croates sont des Européens et en protégeant leur espace, ils protègent celui de leur voisin, C’est une géopolitique simple.
      La Force doit être répartie de façon harmonieuse même pour la guerre, et c’est le seul moyen de l’eviter au maximum. L’art de la guerre ce n’est pas comment prendre une vie, mais comment en épargner une.

  5. De plus, j’ajouterai qu’il faut en moyenne 22 mois pour fabriquer un Rafale. De l’usinage de la première pièce a la livraison au client. Donc les Rafales Indiens en cours d’assemblage à Mérignac, sont déjà passés par ce délai imcompressif.
    Ce qui. n ‘ecessitera soit un vrai accélération des cadences pour tout le monde, sous traitants compris, en cas de nouvelles commandes. Et si une commande arrive de l’étranger, ils seront bien sur prioritaires par rapport à l’AA. A moins de doubler l’usine de Mérignac ou de faire les 3×8, notre pauvre AA n’est pas prêtre d’être servie.

  6. Pour Eurafale.
    le problème ne viendra pas de Dassault.
    Mais d’un État, comme il l’a prouvé au cours de ces 40 dernières années, se sert du budget de la Défense et de la Culture, comme variable d’ajustement budgétaire.
    Je ne leur fait pas confiance, pas plus à ceux d’aujourd’hui que leurs prédécesseurs. Les Armées ne sont pas taillables et corvéables à merci, suivant l’humeur et les caprices du Prince.
    Donc si la vente des Rafales se concrétise avec la Croatie, il faut impérativement que la commande soit déclenchée chez Dassault, pour qu’il n’y ait pas de » trou capacitaire » dans nos escadrons de chasse. Comme je l’ai dit plus haut, il faut 22 mois pour fabriquer, assembler et livrer un Rafale. Il va y avoir un effet, calendrier, planning et suivi des commandes à observer à la loupe.
    Dassault fera ce qu’on lui dira, ça c’est sur. Mais dans les couloirs des Ministères c’est autre chose !!!!
    De plus quelqu’un est-il capable de me dire s’il y a des commandes en cours chez Dassault pour l’AA. Et combien ?
    On entend parler d’un solde de 39 Rafales à construire, puis plus de nouvelles.

    Pour finir, les Mirages V livrés à Khadafi, ont été prélevés en partie à la 13 eme escadre de chasse stationnée à Colmar à l’époque. Ils venaient de l’embargo décidé par le gouvernement de l’époque et étaient effectivement destinés à Israël.
    Les pilotes libyens étaient formés à Cognac, je m’en souviens très bien, habitant cette ville.
    Ils ont cassé pas mal  » de bois » à l’époque, volant sur CM 175 Fouga Magister ainsi que les Irakiens après.

    • Bonjour Cabrera merci de ne pas trop tomber dans les commentaires politiciens. Les avis des un(e)s et des autres sur les gouvernants n’ont aucun intérêt ici.
      D’avance merci.

  7. Les Rafale d’occasion sont forcément du standard F3, il n’y a plus de F2
    Après il y a la question du radar, une partie du parc de radar est encore du PESA, ce serait bien si ça part avec

    • Justement à priori il serait question de modifier les actuels F3 en F2 afin de les exporter. Rien d’officiel encore ne le confirme mais le bruit (de couloirs) est de plus en plus insistant dessus. Une manière pour la France de brider ces avions sans doute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom