Des Kamov Ka-226 pour remplacer les Alouette indiennes

Des Kamov Ka-226 pour remplacer les Alouette indiennes

L’Inde n’en finit pas de faire ses emplettes aéronautiques. Après le Dassault Rafale vendu il y a quelques semaines et l’Airbus Defense & Space C-295 commandé cette semaine c’est désormais au tour des hélicoptères. Le ministère indien de la défense vient d’annoncer sa commande de cent quarante-cinq hélicoptères russes Kamov Ka-226. Ce contrat intéresse cependant l’industrie aéronautique hexagonale, le Ka-226T étant propulsé par deux turbomoteurs Turboméca Arrius 2G1.

Ces hélicoptères russes auront pour rôle de remplacer les HAL Cheetah et Chetak en service depuis plusieurs années, des hélicoptères de la famille Alouette. Surtout ils devront être capable de transport des secouristes sur le toit du monde, la chaîne de l’Himalaya. En effet ceci est un des spécialités des pilotes de l’Indian Army et de l’Indian Air Force comme ils l’ont récemment confirmé avec la tragédie du séisme népalais.
Et là curieusement certaines voix s’étaient élevées en Inde pour souligner que si le Kamov Ka-226 répondait bien aux attentes en matière de transport léger et de liaison ils risquaient d’être à la peine en haute montagne, à la différence notamment de l’Airbus Helicopter H125.

Il est à signaler qu’une importante partie des Ka-226 seront réalisés sous licence indienne par HAL dans la même usine qui produit déjà le Dhruv, le dernier né des hélicoptères indiens conçu avec le concours d’ingénieurs allemands et français.

Une question se pose désormais : mais jusqu’où iront les militaires indiens dans leur fringale aéronautique ?

Photo © Associated Press.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire