Le parc aérien de la JASDF en 2016 et en images

Le parc aérien de la JASDF en 2016 et en images

Ce weekend je vous propose que nous nous intéressions à une des aviations militaires les plus étonnantes d’Asie : la Japan Air Self Defense Force. Comme son nom l’indique elle a un strict rôle d’autodéfense de l’archipel nippon. Mais ne vous y méprenez pas, pour autant son équipement est un des plus puissants de la région, l’un des plus polyvalents aussi.

Comme vous allez vous en rendre compte celui-ci se présente sous la forme d’un mélange d’aéronefs américains et japonais, l’industrie locale ayant repris petit à petit sa place dans le courant des années 1970. Aujourd’hui donc la Japan Air Self Defense Force dispose de matériels modernes qui côtoient, il faut bien le reconnaitre, des avions proches du « dinosaure volant ». Mais c’est aussi, à l’instar de toutes les grandes forces du monde, une aviation en pleine mutation.

Les aéronefs vous sont présentés dans l’ordre alphanumérique du système de désignation japonais actuel. Les machines faisant exception à ce système vous seront présenté en fin liste.

  • Kawasaki C-1, avion de transport tactique, présent début 2016 à hauteur de 25 exemplaires de la version C-1A.
Kawasaki C-1A.
Kawasaki C-1A.
  • Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique et de ravitaillement en vol, présent début 2016 à hauteur de 16 exemplaires de la version C-130H.
Lockheed C-130H Hercules.
Lockheed C-130H Hercules.
  • Boeing-Vertol CH-47 Chinook, hélicoptère de transport et de soutien aux opérations spéciales, présent début 2016 à hauteur de 16 exemplaires de la version CH-47J.
Boeing-Vertol CH-47J Chinook.
Boeing-Vertol CH-47J Chinook.
  • Grumman E-2 Hawkeye, avion de veille radar, présent début 2016 à hauteur de 13 exemplaires de la version E-2C.
Grumman E-2C Hawkeye.
Grumman E-2C Hawkeye.
  • Boeing E-767, avion de veille radar, présent début 2016 à hauteur de quatre exemplaires de la versions E-767J.
Boeing E-767J.
Boeing E-767J.
  • Kawasaki EC-1, avion d’entraînement à la guerre électronique, présent début 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version EC-1A.
Kawasaki EC-1A.
Kawasaki EC-1A.
  • Mitsubishi F-2, avion de combat multirôle, présent début 2016 à hauteur de 68 exemplaires des versions F-2A et F-2B.
Mitsubishi F-2A.
Mitsubishi F-2A.
McDonnell Douglas F-4EJ Phantom II.
McDonnell Douglas F-4EJ Phantom II.
  • McDonnell Douglas F-15 Eagle, chasseur de supériorité aérienne et d’interception, présent début 2016 à hauteur de 198 exemplaires des versions F-15CJ et F-15DJ.
McDonnell Douglas F-15CJ.
McDonnell Douglas F-15CJ.
  • Boeing KC-767, ravitailleur en vol et avion de soutien logistique, présent début 2016 à hauteur de quatre exemplaires de la version KC-767J.
Boeing KC-767J.
Boeing KC-767J.
McDonnell Douglas RF-4EJ Phantom II.
McDonnell Douglas RF-4EJ Phantom II.
  • Kawasaki T-4, avion d’entraînement avancé et de présentation officielle, présent début 2016 à hauteur de 202 exemplaires de la version T-4A.
Kawasaki T-4A.
Kawasaki T-4A.
  • Fuji T-7, avion d’entraînement primaire et intermédiaire, présent début 2016 à hauteur de 70 exemplaires de la version T-7A.
Fuji T-7A.
Fuji T-7A.
  • Mitsubishi T-400, avion d’entraînement avancé et d’entraînement à la radionavigation, présent début 2016 à hauteur de 12 exemplaires de la version T-400A.
Mitsubishi T-400A.
Mitsubishi T-400A.
  • Gulfstream U-4, avion de transport d’état-major, de transport gouvernemental, et d’évacuation sanitaire, présent début 2016 à hauteur de cinq exemplaires de la version U-4A.
Gulfstream U-4A.
Gulfstream U-4A.
  • British Aerospace U-125 Dominie, avion de calibration et de recherches-sauvetages, présent début 2016 à hauteur de 30 exemplaires des versions U-125A et U-125J.
British Aerospace U-125J Dominie.
British Aerospace U-125J Dominie.
  • Sikorsky UH-60 Blackhawk, hélicoptère de transport et de recherches-sauvetages, présent début 2016 à hauteur de 35 exemplaires de la version UH-60J.
Sikorsky UH-60J Blackhawk.
Sikorsky UH-60J Blackhawk.
  • Boeing 747 Jumbo Jet, avion de transport de la famille impériale, présent début 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version 747-400.
Boeing 747-400 Jumbo Jet.
Boeing 747-400 Jumbo Jet.
  • Nihon Aircraft Manufacturing Corporation YS-11, avion de transport de personnels et d’entraînement multimoteur, présent début 2016 à hauteur de cinq exemplaires des versions YS-11-100 et YS-11E.
NAMC YS-11E.
NAMC YS-11E.

Il est à souligner que si le C-130H de ravitaillement en vol est parfois considéré comme un KC-130H il faut savoir que la Japan Air Self Defense Force n’a de son côté jamais fait de distinguo avec les autres Hercules, d’où son traitement ici aux côtés des avions cargos. Les deux 747-400 vivent actuellement leurs derniers mois, devant être bientôt remplacés par des Boeing 777 plus économiques.

Photos © Japan Air Self Defense Force.

 

5 COMMENTAIRES

  1. Merci Arnaud
    Pas mal de versions locales dérivées ou inspirées de modèles étrangers:
    Mitsubishi F-1 (inspiré du Jaguar), Mitsubishi F-2 (F-16), Kawasaki T-4 (inspiré de l’Alpha-Jet)
    En tout cas, leur industrie aéronautique a de beaux restes.

  2. Bonjour je voulais savoir si le Mitsubishi T-400 était une copie japonaise du Beechcraft T-1 ? Je trouve qu’il se ressemble beaucoup. D’ailleurs j’ai remarqué qu’aucun des deux n’est présent sur le site.

    • En fait c’est l’inverse, le Beechcraft T-1A est une copie américanisée du Mitsubishi T-400. Bravo Goal235, vous avez l’œil sur ce coup là. 😉

      Quand à son absence de la partie encyclopédique, nous essayerons d’y remédier dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire