La date du lundi 19 juillet 2021 restera forcément dans les mémoires des équipages canadiens autant que des ingénieurs britanniques et italiens qui créèrent cette machine. En effet c’est ce jour là que l’Aviation Royale Canadienne a franchi le cap des 100 000 heures de vols sur CH-149 Cormorant. Pour mémoire il s’agit d’une version spécialement adapté aux exigences canadiennes du célèbre AgustaWestland AW.101 Merlin, le plus gros hélicoptère actuellement en fabrication dans l’Union Européenne. La livrée jaune et rouge de ces aéronefs laisse peu de doutes quant à leur mission principale.

Indubitablement 100 000 heures de vols c’est un cap important dans l’aventure technologique et humaine d’un aéronef. Les quinze AgustaWestland CH-149 Cormorant l’ont franchi donc en début de semaine après moins dans l’Aviation Royale Canadienne. Si le premier exemplaire fut bien livré en 2000 il fallut attendre 2002 avant que ce modèle d’hélicoptère triturbine n’entre officiellement en service actif.

Intervenir sur un navire en détresse en haute mer : le cœur de métier des femmes et des hommes qui volent sur CH-149 Cormorant.

En ce mois de juillet 2021 ce sont donc quatorze sur les quinze CH-149 Cormorant livrés qui sont encore en service. Pour mémoire un de ceux ci fut perdu en opérations le 13 juillet 2006, causant la mort de trois des sept membres d’équipage de l’appareil. Cela reste à ce jour le plus gros accident de la flotte.

Au quotidien les AgustaWestland CH-149 Cormorant assure les missions de recherches et sauvetages en mer, aussi bien en environnement côtier que hauturier. C’est ce qui explique cette livrée à très haute visibilité jaune et rouge. Au Canada pour les victimes elle est souvent synonyme de réconfort et de remerciements. Il n’est pas rare de voir ces appareils opérer aux côtés de l’US Coast Guard dans des opérations frontalières nord-américaines.
Ces hélicoptères sont en service au sein du 103e Escadron de Recherches et de Sauvetage et des 413e et 442e Escadrons de Transport et de Sauvetage.

La fameuse livrée du CH-149 Cormorant ne fait pas de lui un hélicoptère de transport d’assaut très opérationnel.

Pour la petite histoire, en août 2010, soit il y a quasiment onze ans, la flotte de CH-149 Cormorant avait déjà atteinte les 40 000 heures de vols.

Photos © Aviation Royale Canadienne.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom