Sombre jeudi pour les patrouilles acrobatiques américaines

Sombre jeudi pour les patrouilles acrobatiques américaines

Généralement le propre de la loi des séries c’est que les accidents soient un peu espacés dans le temps. C’est tout l’inverse de ce qui s’est passé ce jeudi 2 juin 2016 aux États-Unis. À environ deux heures d’intervalle, deux accidents très spectaculaires ont eu lieu lors des entraînements des pilotes des Thunderbirds puis des Blue Angels, causant d’ailleurs la mort d’un pilote n’ayant pas réussi à s’éjecter dans ce dernier cas. C’est la première fois qu’un double accident a ainsi lieu au sein des patrouilles de présentation de l’US Air Force et l’US Navy.

Aux alentours de 13 heures (heure locale) au-dessus de Peterson-AFB dans le Colorado un General-Dynamics F-16C Fighting Falcon de la patrouille acrobatique des Thunderbirds a décroché. Son pilote, n’ayant pas réussi à redresser son avion, a activé son siège éjectable. L’avion s’est écrasé sur une partie déserte de la base. Au sol le pilote s’est relevé, a légèrement titubé quelque secondes avant de s’évanouir. Pris en charge par une équipe médicale de l’US Air Force il a finalement retrouvé une certaine conscience. Ce vendredi 3 juin 2016 au matin son état de santé s’était largement amélioré et n’inspirait plus aucune crainte à ses médecins.

Environ deux heures plus tard, c’est presque le même scénario qui s’est joué au-dessus de l’aéroport régional de Smyrna au Tennessee, avec cependant une issue nettement plus tragique. Un McDonnell Douglas F/A-18C Hornet des Blue Angels a rompu la formation avant de s’écraser au sol là aussi hors de toute zone urbanisée. Le pilote de présentation de la marine américaine a été tué sur le coup, n’ayant visiblement pas réussi à actionner l’éjection de son siège. Il est à signaler que l’accident n’a fort heureusement pas impacté les cinq autres avions en l’air lors de l’écrasement.

Ce double-accident a été particulièrement mal vécu aux États-Unis alors même que la saison des meetings aériens peine à démarrer, en grande partie en raison de la campagne présidentielle américaine qui cristallise la présence médiatique. D’ailleurs (et c’est bien compréhensible), le Président Barack Obama a indiqué son émoi après le décès de ce pilote des Blue Angels.

Photo © US Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. Effectivement triste journée… C’est bien sur des risques possible pour ces pros mais 2 accidents à si peu d’intervalle le moral doit être bas pour ces 2 formations… J’espère que l’année se finira mieux pour ces hommes qui passe leurs temps dans leurs avions à faire rêver les passionnés

  2. Très sombre journée pour les pilotes de l’Oncle Sam…Ces accidents doivent provoquer une très forte commotion au sein de ces patrouilles acrobatiques américaines et chez la famille du pilote décédé. Nous avons eu la chance de voir se produire ces 2 formations lors du spectacle aérien international de Québec présenté en juin 2008 lors des célébrations du 400e anniversaire de fondation de la ville de Québec.

Laisser un commentaire