Parmi les forces aériennes qui font le plus fantasmer les passionnés d’aviations figure sans nul doute Heyl Ha’Avir, c’est à dire la force aérienne israélienne. Il faut dire qu’elle demeure particulièrement mal connue, ne participant quasiment jamais à des exercices internationaux et encore moins à des opérations conjointes. D’où l’idée de cet opus de notre saga sur les forces aériennes du monde.

Bien entendu nous n’entrerons pas dans des considérations X ou Y vis à vis d’Israël et de sa politique intérieure, et donc de l’utilisation de ses avions et hélicoptères militaires dans la gestion des questions ayant traits à la Cisjordanie et la bande de Gaza. Ce sujet n’a pour but que de présenter les moyens aériens actuels de Heyl Ha’Avir. Les aéronefs sont donnés dans l’ordre alphabétique de leur constructeur puis de leur désignation israélienne.

  • Alenia Aermacchi Lavi, avion d’entraînement avancé, présent au printemps 2017 à hauteur de 30 exemplaires de la version M346I.

  • Air Tractor Elad, avion de lutte anti-incendie, présent au printemps 2017 à hauteur de 12 exemplaires de la version AT-802F.

  • Beechcraft Efroni, avion d’entraînement intermédiaire et de présentation officiel, présent au printemps 2017 à hauteur de 20 exemplaires de la version T-6A.

  • Beechcraft Kokyia, avion de reconnaissance électronique et de recueil du renseignement, présent au printemps 2017 à hauteur de six exemplaires des versions RC-12D et RC-12K.
  • Beechcraft Tzofit, avion de transport léger, de transport d’état-major, de liaisons, de commandement aéroporté, et d’évacuation sanitaire, présent au printemps 2017 à hauteur de 22 exemplaires des versions King Air 100 et Super King Air 200.

  • Bell Saifan, hélicoptère de liaisons et d’entraînement, présent au printemps 2017 à hauteur de six exemplaires de la version JetRanger.

  • Boeing Ra’am, avion de combat multirôle, présent au printemps 2017 à hauteur de 25 exemplaires de la version F-15I.

  • Boeing Re’em, avion de transport de personnels et de commandement aéroporté, présent au printemps 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version 707-320.

  • Boeing Saknaï, avion de ravitaillement en vol et de transport stratégique, présent au printemps 2017 à hauteur de sept exemplaires de la version 707-320K.

  • Boeing Saraf, hélicoptère de reconnaissance et de combat, présent au printemps 2017 à hauteur de 28 exemplaires de la version AH-64D.

  • Eurocopter Atalef, hélicoptère de lutte anti-sous-marine et de sauvetage en mer, présent au printemps 2017 à hauteur de six exemplaires de la version AS-565SA.

  • General Dynamics Barak, avion de combat multirôle, présent au printemps 2017 à hauteur de 126 exemplaires des versions F-16C et F-16D.

  • Grob Snunit, avion d’entraînement initial et intermédiaire, présent au printemps 2017 à hauteur de 17 exemplaires de la version G.120I.

  • Gulfstream Eitam, avion de veille radar, présent au printemps 2017 à hauteur de deux exemplaires de la version G550CAEW.

  • Gulfstream Shavit, avion de reconnaissance stratégique et d’espionnage aéroporté, présent au printemps 2017 à hauteur de trois exemplaires de la version G500.

  • Lockheed Karnaf, avion de transport tactique et de ravitaillement en vol présent au printemps 2017 à hauteur de 16 exemplaires des versions C-130E, C-130H, et KC-130H.

  • Lockheed-Martin Adir, avion de combat multirôle, présent au printemps 2017 à hauteur de six exemplaires de la version F-35A.

  • Lockheed-Martin Sufa, avion de combat multirôle, présent au printemps 2017 à hauteur de 98 exemplaires de la version F-16I.

  • Lockheed-Martin Shimson, avion de transport tactique et de soutien aux opérations spéciales, présent au printemps 2017 à hauteur de quatre exemplaires de la version C-130J-30.

  • McDonnell Douglas Baz, avion de chasse et de supériorité aérienne, présent au printemps 2017 à hauteur de 67 exemplaires des versions F-15A, F-15B, F-15C, et F-15D.

  • Sikorsky Yanshuf, hélicoptère de transport et d’assaut, présent au printemps 2017 à hauteur de 48 exemplaires des versions UH-60A et UH-60L.

  • Sikorsky Yas’ur, hélicoptère de transport et d’assaut, présent au printemps 2017 à hauteur de 24 exemplaires de la version S-65C.

Un œil averti aura remarqué la prépondérance des matériels conçus et réalisés aux États-Unis, mais aussi l’existence de plusieurs machines européennes. Par ailleurs la Heyl Ha’Avir est une force aérienne en pleine mutation, avec des matériels d’ancienne génération comme ses Boeing 707, ses Lockheed C-130E, et ses McDonnell Douglas F-15A et B, et en même temps des aéronefs ultra modernes comme ses Lockheed-Martin C-130J-30 et F-35A ou encore ses Grob G.120.

Comme pour les précédents sujets forces aériennes seuls les aéronefs pilotés sont traités, c’est un parti pris assumé. Le fait qu’aucune photo du Kokiya ne soit présente n’est pas un oublie mais bien une réalité : aucune disponible ne pouvait être publié ici.

Photos © Wikimédia Commons.

 

8 COMMENTAIRES

  1. En cumulant les différents types de f16, f15 et f35 on arrive à plus de 300 avions de combat. Israël doit être la nation avec les plus grand nombre d’avions de combat par habitant !

  2. Une force aérienne aussi bien équipé que l’armée de l’air française pour un pays de 8,5 millions d’habitants et aussi vaste que la Bretagne. Il faut dire qu’Israël a le droit à une aide financière de la part des USA. Sur la période 2019-2028, (accord décennal), elle est de 38 milliards de $.

      • Elle possède néanmoins une marine bien équipé, qui est a l’image de son armée de l’air c’est à dire centré avant tout sur la défense du territoire israélien, composé de quelques sous marins et frégates mais surtout une quarantaine de patrouilleurs, corvettes et vedettes rapide.

  3. Bonjour,
    Oui, une armée de l’air vraiment impressionnante…Mais aussi un sacré poste avancé américain au moyen orient. Si un jour les Israéliens devaient gérer leur zone d’un manière différente de celle de Washington, je ne donnerai pas cher de leur aviation. L’histoire du LAVI le prouve: il devait être au moins aussi bon que le F16, mais ne plaisait pas aux USA ( concurrent )…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom