Cela pourrait bien devenir un des gros contrats de remplacement d’avions de combat des prochaines années, au moins aussi juteux que celui concernant les F-16MLU belges. Le gouvernement singapourien se prépare à annoncer les avions retenus pour la compétition finale visant au remplacement de ses soixante F-16 Fighting Falcon. Si on sait que les constructeurs russes n’ont aucune chance de figurer dans la short-list il en est tout autrement des avionneurs américains et européens avec au final certainement (toujours) les quatre même : Boeing, Dassault Aviation, Eurofighter, et Lockheed-Martin. Or dans l’île état beaucoup soulignent qu’il pourrait surtout s’agir d’une guerre commerciale franco-américaine entre le deuxième et le quatrième d’entre-eux.

On le sait les généraux de la Republic of Singapore Air Force sont particulièrement attirés par le Lockheed-Martin F-35A Lightning II même s’ils ne sont absolument pas insensibles aux charmes du Dassault Aviation Rafale. Et pour cause.

Il y a près de deux ans, en août 2016, la RSAF avait placé une option d’achat sur douze F-35A. Elle ne fut jamais validé dans les faits mais demeure d’actualité pour les Américains. Plus récemment le porte-aéronefs USS Wasp et ses F-35B à décollages et atterrissages verticaux sont allés faire des ronds dans l’eau non loin de Singapour. Une manière comme une autre pour Washington et Lockheed-Martin de se rappeler aux bons souvenirs des Singapouriens. Pour autant rien n’est gagné pour l’avion américain de nouvelle génération.

Car en face il va devoir affronter celui qui demeure actuellement son pire ennemi dans les contrats d’armement : le Rafale français. Et là encore l’avion a de nombreux soutiens et pas des moindres : les pilotes singapouriens eux-même. Tous formés depuis vingt ans sur la Base Aérienne 120 de Cazaux dans le sud-ouest ils ont largement eu l’occasion depuis de se frotter aux chasseurs omnirôles de l’Armée de l’Air. Il n’est d’ailleurs pas rare que leurs Alenia-Aermacchi M346 volent aux côtés du biréacteur de Dassault Aviation lors d’exercices conjoints. Et ça c’est un argument de poids.

Alors bien sûr il y aura des avions de combat qui serviront en quelques sortes d’arbitres entre Dassault Aviation et Lockheed-Martin : le Boeing F/A-18E-F Super Hornet et l’Eurofighter EF-2000 Typhoon mais tout semble porter à croire qu’ils n’ont finalement que peu de chances sur le marché singapourien. Et ne parlons pas du Saab JAS-39E-F Gripen ou encore des chasseurs chinois et russes qui eux ne seront même pas examinés.
Le premier parce qu’il est considéré comme inadapté aux besoins locaux et les autres en raison des exécrables relations diplomatiques entre Singapour d’un côté et Pékin et Moscou de l’autre.

Petit signe (mais très fort) de la volonté française de vendre le Rafale aux Singapouriens, le 14 juillet prochain, donc dans quelques jours maintenant ce petit pays sera l’un des deux invités d’honneur des festivités de la fête nationale. L’autre sera le Japon. Madame Halimah Yacob, actuelle Présidente de la République Singapourienne se tiendra dans la tribune d’honneurs aux côtés d’Emmanuel Macron. Et elle verra défiler au-dessus d’elle l’avion français.

Nous aurons forcément dans les semaines et mois à revenir sur la question et à commenter les moindres évolutions de ce contrat qui s’annonce pour le moins très bénéfique pour les actionnaires et espérons-le pour les ouvriers, techniciens, et ingénieurs du constructeur qui l’emportera.
Affaire donc à suivre.

 

 

25 COMMENTAIRES

  1. Les pays européens devraient.s équiper militairement d avions européens et de matériel européen Pensez vous que les USA vont acheter du matériel militaire européen Si nous voulons une armée européenne nous fevons nous fourniren Europe.

    • Pour mémoire STOPIN Singapour n’est pas un pays européen mais asiatique. Il peut donc parfaitement s’équiper auprès des deux.
      Ensuite je vous rappelle que les États-Unis sont nos alliés et que nous leur fournissons du matériel de défense (se souvenir des Airbus Defense & Space HC-144, des Casa C-41, des Eurocopter MH-65 et UH-72, ou encore des Fokker C-31) donc il est logique que par le principe de réciprocité les pays européens achètent des avions américains. J’avoue mal saisir votre point de vue.

  2. Sa promet encore de belles joutes entre les deux avions. Au passage je voulais te remercier Arnaud pour tous ces avions et hélicoptères que tu nous fait découvrir.Je n’avais jamais entendu parler de ce D3Y, du YL-15 ou du DO-32. Merci

  3. Je pense quand meme qu’il n ya qu’en France qu’on ‘ose » encore comparer un avion de 4 eme generation standart 3 qui commencera a être remplacé dans son propre pays dans juste 20 ans à un avion de 5eme generation qui ne fait que débuter une carrière qui sera surement très riche ( et je ne parle meme pas de ce que ca pourra être après ses 2 premiers retro-feat ).
    Il n’y a juste aucune pertinence à acheter un avion à ces prix la pour juste 25 ans, et tous ces appareils de géné 4 seront à bout de souffle d’ici à cette échancre.
    D’ici à ce que le Scaf ou equivalent en occident sorte des usines et commence a être proposé à l »export, le F35 remportera tous les appels d’offres des pays qui peuvent se l’offrir, donc Belgique, Canada, Singapour ou ailleurs sont tous des clients du F35, le reste n’est qu’une formalité..
    Apres chacun à le droit de dire que c’est l’avion de son pays qui est le plus beau le plus fort et que les autres sont moches, mais c’est comme le foot, ce ne sont pas les supporters qui font gagner la competition.

    • Le comparatif des générations des avions a été mis en place par les américains et évidemment il est fait pour être un argument de vente pour leurs produits.
      Le principal critère de la 5ème génération est la furtivité avec une cellule qui doit durer 40-50 ans et une technologie des radars qui franchie un pallier tous les 4-5 ans devinez qui gagne.
      Le Rafale est aujourd’hui apte au combat alors que du côté du F-35, ils sont en train de chercher qui va payer entre le fabricant et les clients toutes les modifications nécessaires pour qu’il soit vraiment opérationnel et même apte a voler tous temps.

    • Salut le nouveau.
      Le Rafale est un 4+, c’est vrai c’est pas un de 5eme gen.
      Surtout que le Rafale c’était déjà fait connaitre en 2004 et qui a perdu face au F-15 GS (dérivé du K).
      Là c’est des F-16 qu’il faut remplacer, et le F-35 A n’a pas les perf du F-16 en vol.
      Puis les Rafales ne seront pas remplacé avant 2050, voir plus. La tendance est de garder de plus en plus longtemps les appareils, les F-16 sont toujours en production avec le F-16V viper , même si l’avion a 40 ans., les F-18 super hornets, même époque, les C-160 transall, mis en service en 1965..
      De toute façon, les pressions exercé par Washington pour imposer sont armement sont telles que le Rafale sera là juste pour dire qu’il y a eut une compétition.

      • le rafale F1 donc avant 2007 était un avion de présérie livré en urgence pour l’air air de la marine en remplacement des crusader. Le F35 est actuellement au meme point et ne devrait pas avoir d’export sauf qu’il est américain…
        Les rafales seront remplacés avant 2050, par eux meme et par le successeur sans parler des compléments awacs drone…

    • Et pourquoi le nouveau le Rafale ne pourrait pas démonter le Rafale après tout l’avion français a déjà prouver ses capacités aux combat le F35 toujours pas. Comme le dit arnaud dans son sujet l’avion américain ne fait que des ronds dans l’eau.

    • Le terme « avion de 5éme génération » a été inventé par des marketeux américains pour donner l’impression que ses concurrents sont obsolètes !
      A moi de te répondre : Comparer un appareil efficace qui a fait ses preuves, l’un des appareils les plus modernes de son époque, avec un appareil mal conçu au coût exorbitant et aux nombreuses erreurs de conception…

      • Ok !
        Mais s’il s’agit juste de prendre un avion parce qu’il aura eu l’occasion d’être engagé au combat, (meme s’il est largement surdimensionné pour les 4/5 des missions ou il a été employé dans le cas du Rafale, Mali, RCA etc ou méme des A29 auraient faits le taf ) autant que les singapouriens gardent leurs F16 qui est plus que largement combat proven aussi.
        Le souci n’est pas un avion qui s’est déjà battu, le souci est un avion dont l’achat va coûter des milliards d’€ et qu’il faudra garder dans son parc pendant au moins 50 ans, et c’est juste plus possible pour les avions de génération 4 ou 4+,
        Il faudrait un standart pas seulement 4 mais jusqu’à 6 ou 7 pour tenir jusque la, impliquant donc des coûts de retro feat qui seraient finalement plus elevés que d’acheter un 5 eme géné de naissance et qui quand il sera retro featé sera l’equivalent d un standart 7 ou 8 tres vite. Vous me suivez jusque la ?
        Pourquoi croyez vous que la France s’engage dans le Scaf sinon ?
        Alors, moi je dis, que tout le monde mette de coté son chauvinisme (ou qu’il le reonriente sur le football) et qu’il reflechisse 2 secondes pour comprendre et accepter la realité, qui est que à ce jour aucun avion commercialisé ne peut rivaliser avec le F35 . voila !

        • Ce qui est bien avec vous Le Nouveau c’est que quel que soit les arguments que l’on vous oppose vous ne bougez pas d’un poil : vous avez raison et tous les autres ont torts ! Sur ce sujet comme sur les autres où vous êtes intervenu. Ça doit être rigolo de vous avoir dans son entourage. Ou pas.

        • bonjour
          Commençons par une de linguistique ,
          retro ~retour
          fit= forme
          retro fit = « remise en forme »
          feat = exploit
          retro feat s existe tout simplment pas. Un telle erreur avant d’afirmé au est fort qu’on si connais plus que le reste du monde, sa fait bizarre.

    • On va revenir a la def de 5ème gèn :
      1) furtivité (passive, active, ram, kit …)
      2) supercruisière (que n’a pas le F35)
      3) hyper manœuvrabilité (que n’a pas le F35)
      4) fusion des capteurs
      5) connexion de données.
      Voilà qui va compliqué la tache des employés de LM ici présent…

  4. En dehors du fait que, comme souvent, cela risque bien d’être joué d’avance, il ne faut pas oublier qu’il existe un mémorandum d’entente entre les USA et Singapour. Les USA ont une présence forte à la base de Paya Lebar et dans la base navale singapourienne.
    De plus, un monoreacteur V/STOL type F35B serait, pour une fois, bien adapté à la faible surface à couvrir ( et possibilité, en cas de gros problème, de décoller ailleurs que des deux seules zones « aéro » de la cité-état. Je souhaite VRAIMENT la victoire du Rafale, mais pas sûr que Cazaux et les gâteaux apéros du 14 juillet y aideront.

    • Alors là bravo ,je suis persuadé que le rafale n’a rien à envier au f35 ,au contraire ( le nouveau) . Mais là l’argument du décollage cour du f35b est imparable en cas de très certainement destruction des aéroports.
      Olivier 15 vous avez un argument béton bravo , il y en a certains qui devrait prendre exemple sur vous au lieu de parler de génération d’avion créé de tout pièce par des commerciaux ( de génie : il faut le dire). L’argumentation n’est pas donné à tout le monde et merci pour votre intervention.

      • Le Rafale décolle court aussi, n’importe quelle route un peu droite ferai l’affaire. Les Suisses utilisent déjà ces infrastructures régulièrement pour faire décoller leurs chasseurs.

        • Oui vous avez raison ,mais pas aussi cour qu’un f35b spécifiquement élaboré pour le faire.
          Après dans les airs je pense que son efficacité au combat n’est pas meilleure que celle du rafale ( même avec une discrétion Radar plus évoluée) . Car il faut regarder : les radars ,les brouilleurs, les osf, les leures, les missiles ,le combat en réseau, et même l’agilité de l’avion ( oui même aujourd’hui je sur sûre que le combat canon n’est pas impossible)

  5. Phenix, relisez vous avant de prétendre corriger l’orthographe de qui que ce soit voulez vous ! Moi au moins c’est sur un mot anglais que je me fait reprendre, vous votre français est bien pire que mon anglais..
    Arnaud, en ce qui concerne le fait d’être assis sur ses convictions, vous n’avez aucune leçon à donner à personne, je vous prie de me croire.
    Si ce que je dis est vrai, ben c’est vrai, du coup je n’ai aucune raison de changer d’avis, mais le souci sur ce forum c’est que tant qu’est c’est pro français tout va bien sinon il faut : jouer sur les mots, fire des arrangements avec les faits , trouver des excuses etc
    Les avions antérieurs au f35, Rafale en téte, sont moins bons que lui, que ca plaise ou pas je le dis et le maintiens.

    • Ça c’est de l’argumentation !!! Ok si vous le dite , même si vous ne développez pas vos arguments : je vous crois ! Vous êtes tellement sur de vous qu’on ne peut que vous croire ,et boire vos paroles tel un prophète de l’aviation militaire venu gentiment nous guider sur le chemin de la vérité. D’ailleurs si vous êtes prophète LM est notre religion.
      Je n’ai rien contre vous : je regrette juste que vous ne développez pas vos arguments pour légitimer vos affirmationts .
      Amicalement

    • Ouah, ça, c’est une perle:
      « Les avions antérieurs au f35, Rafale en téte, sont moins bons que lui, que ca plaise ou pas je le dis et le maintiens. »
      Ok.
      Le F35 va donc être plus furtif, plus maniable et plus rapide qu’un F22, plus fiable et robuste qu’un rafale, et il va avoir une meilleure puissance de feu qu’un DC3 « spooky » ou un Fairchild A10…
      Mais oui mais oui.
      Et une disponibilité supérieure au mirage 2000, parce que!
      C’est à se demander si on parle toujours du même avion: un appareil au développement calamiteux, obligé d’innover à la marge pour rattraper les contraintes de conception, dont plusieurs affectent directement le pilote: hypoxie, poids du casque à viseur intégré, , manque de place pour tourner la tête en combat (et impossibilité de tirer sur un ennemi en combat canon dans les 6 heures), éjection potentiellement dangereuse… Certes, les progrès améliorent la situation, mais à la marge.
      J’ai quand même confiance dans l’extrême résilience du réseau d’influence du constructeur jusqu’au coeur du Pentagone:, les USA ne lâcheront pas le projet.
      Ce n’est pas la première fois qu’il se satisfont d’un mauvais avion, et celui là leur est d’autant plus indispensable qu’il leur permet de siphonner les budget des pays alliés… quelle alliance!
      Mais c’est une victoire en demi teinte: LE F35 n’atteindra jamais ses objectifs de fiabilité: trop compliqué. Il n’atteindra pas non plus ses objectifs de vente: trop cher. Et il remportera pas non plus ses objectifs de dominations unilatérales: les chinois, les Russes ont des programmes moins ambitieux mais mieux maîtrisés. Pour les Européens, les tractations avancent vers des briques technologiques qui projettent de battre en brèche le produit U.S.
      .
      M’est avis que Dassault à signé un contrat avec plusieurs échappatoires pour éviter une main-mise d’Airbus et que le SCAF permettra autant de créer un appareil plus « dans l’air du temps », que de faire évoluer les flottes de « legacy fighters ». Je ne vois juste pas comment aligner des appareils en nombre autrement.

    • Problème Le Nouveau, ceci n’est pas comme vous le pensez un forum. Il s’agit juste d’une possibilité de réagir à un article. Des dizaines et des dizaines de nos lecteurs ne réagissent jamais à nos articles et pourtant ils nous lisent quotidiennement. Mais vous dans votre absolue certitude sur tout et n’importe quoi vous avez encore dans l’espoir d’être sur un forum. Là vous vous trompez dans les très grandes lignes.

    • Tu dis que le Rafale est moins bon que le F35 le nouveau et comme c’est toi qui le dit on doit te croire, tu te prends pour qui? Tu nous prend tous pour des cons tu n’argumente rien et tu prétends tout savoir mieux que nous, c’est nul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom