Le F-35A Lightning II monte en puissance aux Pays-Bas.

Les spotters néerlandais en sont convaincus : l’avion est désormais omniprésent dans le ciel des Pays-Bas. Deux mois après que le Lockheed-Martin F-35A Lightning II ait été déclaré opérationnel au sein de la Koninklijke Luchtmacht il est temps de tirer un premier bilan concernant notre voisin. Même s’il n’est pas encore complètement question de déploiements à l’étranger l’avion furtif prend de plus en plus sa place dans l’arsenal hollandais. À terme ce sont quarante-six avions qui porteront la livrée néerlandaise.

Si on excepte les six avions présents aux États-Unis au sein de Luke AFB pour la formation des pilotes et mécanos ce sont douze Lockheed-Martin F-35A Lightning II qui sont aujourd’hui stationnés au Pays-Bas.
Au sein de la Koninklijke Luchtmacht ils assurent avant tout des missions de défense aérienne mais également de plus en plus de l’appui aérien rapproché. Aux vues de la taille réduite du territoire néerlandais les avions furtifs volent désormais aussi parfois au-dessus des sols belges et luxembourgeois, de manière bien sûr totalement légale. Un accord de défense propre au Benelux le permet.

Les pilotes néerlandais réalisent également des patrouilles mixtes. Il arrive que le ou les Lockheed-Martin F-35A Lightning II assurent leur mission de police du ciel aux côtés de General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon. Des vols qui permettent aux deux modèles d’avions de voler de conserve.

Désormais l’heure est aussi à la préparation de missions à l’étranger. S’il n’est nullement envisager d’envoyer les F-35A Lightning II là où les F-16MLU Fighting Falcon n’ont jamais mis les pieds il est possible qu’ils aillent sur des bases étrangères jadis fréquentées par ces derniers. Donc aucune chance de voir des chasseurs furtifs néerlandais au-dessus de l’Irak et de la Syrie, pas plus que du Sahel. En revanche leur déploiement à Šiauliai en Lituanie est de plus en plus souvent envisagé par les médias spécialisés néerlandais. Soit fin août 2020 soit début janvier 2021. Ils assureraient ainsi la défense aérienne des états baltes contre les menaces d’une aviation russe sans cesse plus présente dans la région.

En attendant donc au quotidien le territoire néerlandais est survolé par des chasseurs furtifs que l’opinion publique plébiscite. Fait intéressant : même au plus fort de la crise sanitaire les Lockheed-Martin F-35A Lightning II de la Koninklijke Luchtmacht volaient toujours autant.
Le Covid19 n’a donc pas réussi à ralentir leur activité.

Photo © Koninklijke Luchtmacht.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...