Comment moderniser le plus célèbre avion de chasse contemporain de l’aviation américaine ? À cette question le Pentagone a répondu par une réponse claire basée sur l’avionique. À partir de cette année les General Dynamics F-16C/D Fighting Falcon présents dans l’arsenal de l’US Air Force vont tous être dotés d’un nouveau radar en lieu et place de l’actuel AN/APG-68. Pour l’occasion les nez seront tous remplacés.

En fait la décision de cette modernisation à mi-vie des General Dynamics F-16C/D Fighting Falcon a été prise au début de l’année mais n’a réellement trouvé son issue qu’en ce mois de juin. En effet quand en février 2020 Northrop-Grumman se voit confier le remplacement des radars AN/APG-68 par des AN/APG-83 cela ne concerne encore que soixante-douze appareils relevant tous de l’Air National Guard. Initialement ils devaient être modernisés entre cet été et l’été prochain. Ça c’était avant la crise sanitaire du Covid19. Forcément le chantier a pris du retard. Mais surtout l’équipementier n’avait pas encore trouvé de fournisseur pour les radômes qui vont contenir ces nouveaux radars. Et cette semaine c’est donc General Dynamics Mission Systems qui a été sélectionné.
L’ensemble du chantier sera supervisé par Lockheed-Martin qui est désormais le constructeur du célèbre chasseur monoréacteur.

Monoplaces autant que biplaces seront modernisés.

Surtout que la donne a profondément changé. Même si aucune annonce officielle n’a encore été faite les fuites sont nombreuses dans la presse spécialisée : tous les monoplaces F-16C et les biplaces F-16D recevront d’ici à fin 2025 le fameux radar AN/APG-83 et son radôme ! Un premier contrat existe bien pour trois cent soixante-douze exemplaires modifiés à hauteur de 3.2 milliards de dollars.
Nouveau radar donc nouveau nez pour ces chasseurs américains.

Le radar à antenne active AN/APG-83 n’est en fait du tout un inconnu pour les spécialistes autant que pour les passionnés comme nous. Dérivant de l’AN/APG-81 des Lockheed-Martin F-35A Lightning II il équipe déjà les F-16V Viper taïwanais. Il sera d’ailleurs en dotation sur tous les avions de ce nouveau standard.
Est-ce donc à dire que l’US Air Force va y passer l’ensemble de sa flotte ? Et là la réponse est non. Entre les F-16V destinés à l’export et ses F-16C/D seuls les radars seront communs, pas l’avionique ni même l’armement.

À priori même les avions les moins opérationnels comme ceux des unités d’Aggressors sont concernés. Selon les médias américains la patrouille des Thunderbirds sera parmi les dernières unités à troquer ses AN/APG-68 pour des AN/APG-83, sans doute aux alentours de 2025.

Même les Thunderbirds ne seront pas épargnés par ce chantier.

C’est un chantier important pour l’US Air Force puisque le F-16C/D Fighting Falcon demeure aujourd’hui encore sa cheville ouvrière. Un chasseur capable de faire à peu près tout et n’importe quoi pour un coût d’utilisation finalement maîtrisé. Ce programme pourrait par ailleurs donné des idées à d’autres utilisateurs de l’avion.

Photos © US Air Force.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. Arnaud, que représentent les drapeaux peints sur les flancs des F16 des Thunderbirds ?
    Les différents pays dans lequel ils ont fait des représentations ?

  2. Bonjour

    Arnaud pouvez-vous me dire ce que signifie l’expression AN/APG utilisée pour désigner les radars de combat montés à bord des avions d’origine américaine?

    • Bonjour AN/APG signifie Air Navy/Air Precision Guidance. Un dossier explicatif sur la nomenclature américaine autour des systèmes d’avionique est actuellement en cours de réalisation. Il devrait être publié dans les mois à venir. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom