Certains pourraient être tentés d’appeler cela la loi des séries. Ce jeudi 18 juin 2020 un avion de combat Boeing F/A-18F Super Hornet appartenant à l’US Navy s’est abîmé en Mer des Philippines. Les deux membres d’équipage ont fort heureusement réussi à s’éjecter sans dommage. Désormais la marine américaine cherche les origines de cet accident, entre erreur de pilotage et problème technique.

L’avion réalisait une mission de patrouille dans le cadre des opérations du porte-avions USS Theodore Roosevelt en Mer des Philippines. Pour une raison encore inconnue le pilote et le copilote ont actionné l’éjection leurs sièges respectifs. Quelques secondes plus tard leur chasseur multi-rôle embarqué Boeing F/A-18F Super Hornet heurtait la surface de l’eau.
Les deux marins américains en étaient quittes pour une petite baignade dans les eaux remuantes de cette partie du Pacifique. Tout comme leur avions ils appartiennent à l’escadron VFA-154 Black Knights, la seule unité à bord de ce navire à voler sur Super Hornet biplaces.

Immédiatement un hélicoptère de sauvetage Sikorsky MH-60S Knighthawk a été sonné afin de se rendre sur place. Il appartient à l’escadron HSC-8 Eightballers. Après avoir mis son plongeur à l’eau il s’est mis en stationnaire. Les deux membres d’équipage éjectés du F/A-18F Super Hornet furent rapidement hélitreuillés.
De retour à bord de l’USS Theodore Roosevelt ils ont été pris en charge par les services médicaux du porte-avions.

Plongeur d’un MH-60S Knighthawk en action.

Désormais l’US Navy se concentre sur les investigations autour de ce crash. Le Pentagone a annoncé très rapidement que les enquêteurs fédéraux du NCIS étaient chargés des volets judiciaires et techniques. Les recherches se concentrent désormais sur l’enregistreur de vol de l’avion.
Dans la même région un autre Super Hornet biplace s’était déjà écrasé voici un an et demi. Là aussi l’équipage avait survécu. L’accident rappelle celui qui s’est déroulé il y a trois jours en Mer du Nord, où malheureusement le pilote de l’US Air Force n’a pas survécu.

Pour autant il n’est pas annoncé que le porte-avions américain mette en suspens sa mission dans la région. Plus de peurs que de mal, malgré la perte de l’avion.

Photos © US Navy.

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom