La célébration du 80e anniversaire de l’appel du 18 juin était forcément très attendu. Les curieux mais également les derniers combattants français libres et résistants, ainsi que leur famille ont eu la surprise de voir passer au-dessus de leurs têtes la Patrouille de France. Sauf que ce n’était pas huit mais dix-sept jets qui les survolèrent puisque les pilotes tricolores étaient accompagnés de leurs collègues britanniques des Red Arrows. Sans doute les deux meilleurs patrouille de la planète.

Et les célébrations se sont déroulées en deux temps. D’abord c’est au-dessus de Paris et de sa région que la Patrouille de France et les Red Arrows ont honoré le 80e anniversaire de l’appel du 18 juin. Ils ont ainsi survolé le cœur de la capitale mais également l’Hôtel National des Invalides. Mais surtout c’est en proche banlieue parisienne qu’ils ont marqué les esprits.
Les dix-sept avions ont survolé, panache de fumée en action, le Mémorial de la France combattante sis au Mont Valérien sur la commune de Suresnes.

Les Red Arrows au-dessus de Paris : c’est carrément classe !

Puis dans un second temps les avions britanniques et français ont traversé la Manche. Les Hawk T.1 des Red Arrows et les Alpha Jet E de la Patrouille de France ont survolé Londres, et notamment le siège historique de la BBC. Un évènement suivi notamment par la famille royale.

Ce parking avions est un gros gros kif pour les passionnés comme nous.

Petit rappel historique pour nos lecteurs et lectrices étrangers, et notamment Canadiens sur ce qu’est l’appel du 18 juin. Il s’agit d’un message radiophonique du général De Gaulle lu le 18 juin 1940 au micro de la BBC à Londres. Il appelait les combattants français à le rejoindre afin de poursuivre la guerre contre le nazisme. En faisant cela De Gaulle devenait le chef politique et militaire de la France Libre, et l’architecte d’une future résistance qui allait rendre à la France sa grandeur.
En face il y avait l’autre France, l’officielle, celle du maréchal Pétain, celle qui collabora avec l’occupant. C’est celle qui déporta des Français parce que juifs, gitans, homosexuels, ou encore militants communistes.
Alors oui la France de 2020 honore le 80e anniversaire de cette émission radiophonique.

Photos © Armée de l’Air & Royal Air Force.

Publicité

2 COMMENTAIRES

    • C’est à dire, Dimitri?
      De nos jour, normalement, il n’y aurais pas eu d’appel du 18 Juin puisque l’envahisseur se serai pris des missiles nucléaires sur la tête.
      Je ne sais pas ce que vous vouliez dire Dimitri, mais tenter de transposerdes évènement d’il y a 80 ans dans notre époque n’a pas beaucoup de sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom