Parce qu’il n’y a pas que le Dassault Aviation Rafale dans la vie l’industrie américaine est elle-aussi dans les petits papiers des Indonésiens. En même temps qu’il annonçait vouloir acheter trente-six chasseurs omnirôle français le général Fadjar Prasetyo disait vouloir commander huit chasseurs de supériorité aérienne Boeing F-15EX Advanced Eagle. Cette commande serait assortie de deux avions de ravitaillement en vol et de transport tactique Lockheed-Martin KC-130J Super Hercules. Plus que jamais l’Indonésie démontre vouloir changer ses allégeances en terme de défense nationale, reniant la Russie au profit des États-Unis et de la France.

Ce double contrat américain serait certes moins flamboyant que celui à destination de la France mais il permettrait de légitimer Boeing et son faux nouvel avion de combat. D’autant que le général Prasetyo a indiqué avoir demandé à l’avionneur américaine une première livraison de six F-15EX Advanced Eagle d’ici fin 2022. Une urgence qui peut traduire une volonté ferme d’en finir avec des chasseurs de facture russe qui n’ont jamais réussi à s’acclimater localement. Ces six premiers F-15EX Advanced Eagle assureraient ainsi la défense aérienne en remplacement des cinq Sukhoi Su-27 Flanker encore en dotation. Quatre seulement seraient encore réellement opérationnels, le cinquième servant de stock de pièces détachées.

Remplacer les Su-27 Flanker par des F-15EX Advanced Eagle, et les Su-30 Flanker-C et Hawk Mk-209 par des Rafale ça a du sens en fait. Mais la volonté indonésienne ne s’arrête pas là. Enfin si en matière d’avions de combat. Car désormais c’est la flotte de ravitaillement en vol qu’elle veut rénover. Et là pas question d’investir dans trop onéreux Airbus Defense & Space A330 MRTT ou Boeing KC-46 Pegasus, en tous cas pas encore. En lieu et place c’est le très tous-terrains Lockheed-Martin KC-130J Super Hercules qui a été choisi à hauteur de deux exemplaires. Ils permettraient de retirer du service le dernier KC-130B Hercules indonésien, racheté de seconde main dans les années 1980 auprès de l’US Marines Corps.
Là encore les Indonésiens espèrent une livraison rapide, sous deux ans maximum.

En fait les Indonésiens savent très bien que désormais l’alignement sur la Russie se paye très cher. Après un temps de flottement on est aujourd’hui sûrs que Joe Biden ne renoncera pas aux sanctions économiques dans le cadre de la loi CAATSA (pour Countering America’s Adversaries Through Sanctions Act) pour les pays qui achèteraient du matériel militaire auprès de la Russie ou de tout autre pays jugé hostile aux États-Unis. La France n’en faisant pas partie l’achat des Rafale ne risque pas de tomber sous le coup des sanctions américaines. D’autant que l’avion français est compatible avec pas mal de munitions produites aux États-Unis.

Même si aucun prix n’a été révélé ni par l’Indonésie ni par Boeing ou Lockheed-Martin il est clair que ces programmes d’achats semblent alléchants. Réponse sur la date des signatures de contrats d’ici quelques semaines à mois.

Photo © Lockheed-Martin.

Publicité

7 COMMENTAIRES

  1. C’est étonnant ce chiffre de huit F15EX;
    Ca fait une mini flotte. C’est rare qu’une nation achète un lot aussi réduit d’appareil.s.
    Même si je suppose que les indonésiens comptent en acquérir davantage par la suite.

    • @Francois01
      Je dirais que les F-15 serviraient à des opérations coup de poing et de dissuasion tandis que les Rafale sont dédiés aux autres missions, permanence opérationnelle, renseignement, etc

        • J’ai vraiment l’impression François01 que vous prenez les Indonésiens pour des incompétents, ou tout du moins pour des gens connaissant moins les choses de l’air que vous. Il est évident que s’ils ont prévu de ne commander que huit Advanced Eagle ils ont leurs raisons. Et désolé mais l’avion de Boeing peut parfaitement assurer la transformation opérationnelle et en même temps les missions de combat du quotidien.

  2. Ce qui est surtout dommage est le fait d’avoir des F15 qui ne pourront pas être ravitailler par leur KC130, après vue la capacité d’emport de l’avion c’est peut être un non problème pour les indonésiens ?

  3. En quoi un Rafale ou un F-15 s’acclimaterait mieux qu’un Sukhoi ? Est-ce une histoire de réacteurs qui auraient de meilleures performances malgré la température et l’hygrométrie ?

  4. @Arnaud
    Je ne critique pas l’Indonésie, je m’interroge sur les raisons de l’acquisition d’une flotte aussi réduite !
    Car c’est vraiment très rare qu’une armée acquière un lot d’avions de chasse aussi petit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom