C’est sans doute un des plus mythiques avions actuellement en dotation dans les unités de l’US Air Force. Ce mercredi 17 février 2021 le 28th Bomb Wing  américain procédait au retrait du service d’un premier bombardier stratégique Rockwell B-1B Lancer. Dix-sept exemplaires doivent quitter le service actif dans les prochains mois amenant la flotte américaine à quarante-cinq exemplaires opérationnels. Le même jour l’hélicoptère TH-67 Creek quittait le service dans l’US Army.

À terme c’est la future aile volante furtive Northrop-Grumman B-21A Raider qui doit  remplacer le Rockwell B-1B Lancer dans l’arsenal des États-Unis. Et pour permettre son entrée en service la plus efficace possible l’US Air Force doit réduire la voilure sur sa flotte de bombardiers stratégiques. Le B-1B Lancer est donc le premier concerné, avant même le camion à bombes Boeing B-52H Stratofortress pourtant bien plus ancien ou encore l’aile volante furtive Northrop B-2A Spirit un peu plus récente que lui.

Dernier avion d’arme américain disposant d’une voilure à géométrie variable le B-1B Lancer est un véritable reliquat de la guerre froide. Pourtant il a su s’adapter au temps qui passe et notamment aux exigences de la guerre contre le terrorisme. Que ce soit contre les troupes talibanes en Afghanistan ou face à Daech en Irak et en Syrie ce bombardier n’a jamais failli. Bye bye cependant les armes nucléaires d’origine et bonjour les munitions conventionnelles de précision. Il s’est vraiment adapté.

Jusqu’à ce mercredi 17 février 2021 soixante-deux B-1B Lancer, sur les cent produits, étaient encore en service. Les plans du Pentagone prévoient que d’ici un an il n’y en aient plus que quarante-cinq. L’US Air Force a donc douze mois pour sélectionner les seize autres avions qui iront rejoindre celui-ci à Davis-Monthan AFB. Et désormais pour ceux qui y entreront il n’y aura plus aucune possibilité d’en ressortir. Sauf peut-être comme pièces de musées ou plus vraisemblablement afin de terminer chez un ferrailleur.

Selon les dernières prévisions du Pentagone les derniers Rockwell B-1B Lancer devraient avoir quitté le service actif en 2032. Onze années donc à partir de ce mercredi pour retirer totalement du service un des plus perfectionnés avions d’armes des États-Unis.

Photos © US Air Force

Publicité

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom