Non pas que les pays de l’ex-dominion britannique soient de férus fanatiques de l’humour so british mais il y a là tout de même une drôle de série. Si la date du 1er avril est connue comme celle de la naissance de la Royal Air Force ce n’est pas là la seule. En effet trois autres forces de pays très proches ont choisi cette date… ou presque. Retour en arrière de quelques années.

La première à avoir ouvert le bal fut la Royal Air Force qui résultat le 1er avril 1918 de la fusion des Royal Naval Air Service et du Royal Flying Corps. En pleine Première Guerre mondiale nos amis britanniques montraient déjà l’importance d’avoir une arme aérienne indépendante et forte. À la même époque Allemands, Américains, Belges, Français, Italiens pour ne citer qu’eux considéraient encore l’aviation au mieux comme une branche de l’armée. Certains mirent très longtemps à en revenir puisqu’aux États-Unis l’US Air Force n’obtint son indépendance que deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Six ans plus tard, le 1er avril 1924 c’est la Royal Canadian Air Force qui vit le jour. Première force aérienne totalement indépendante du super continent américain. Deux pays d’Amérique du sud lui emboiteront le pas dans cette même décennie. Et bien sûr au fil des années la RCAF se modernisera allant jusqu’à devenir un des principaux alliés des Britanniques notamment durant la Seconde Guerre mondiale où cette force aérienne assurera une grosse partie de la formation des pilotes et équipages des forces du Commonwealth. Aujourd’hui bilinguisme oblige la Royal Canadian Air Force est également appelée Aviation Royale Canadienne par les citoyens francophones de cet immense pays.

Treize ans après les Canadiens ce fut le tour des Néo-Zélandais. Le 1er avril 1937 vit la naissance de la Royal New Zealand Air Force qui allait jouer un rôle déterminant dans la guerre du Pacifique, apportant une aide importante aux forces américaines et australiennes en lutte contre l’empire japonais. Purement défensive aujourd’hui la Royal New Zealand Air Force est entrée dans l’histoire aéronautique en devenant la première force aérienne majeure à se détourner de l’aviation de chasse. Malgré une économie florissante ses Douglas A-4K Skyhawk ne furent pas remplacés lors de leur retrait du service au début du siècle.

Airbus Military CC-150 Polaris et McDonnell-Douglas CF-188 Hornet de l’Aviation Royale Canadienne.

Alors il y a une force aérienne du Commonwealth qui s’est amusé à jouer les troubles-fêtes : la Royal Australian Air Force. Elle fut bien créée au printemps 1921 mais pas le 1er avril. C’est le 31 mars à 23 heures 30 que l’acte de naissance fut ratifié. À une demi-heure près elle entrait le même club.

Avec ce petit sujet léger vous en savez un peu plus sur le rapport très particulier que les aviateurs du Commonwealth entretiennent avec le 1er avril. Sans blague.

Photos © Aviation Royale Canadienne & Royal Air Force.

Publicité

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom