Canadairs et Dash 8 sur le pied de guerre dans le sud de la France !

Nous sommes encore au printemps que déjà les avions bombardiers d’eau de la Sécurité Civile sont mobilisés dans la moitié sud du pays. À peine à la mi-juin et les Bombardier CL-415, communément appelés Canadairs en France, et Dash 8 enchaînent les interventions sur des feux de grande ampleur. Dernier exemple en date un camping du Gard partiellement détruit par un feu de chaumes déclenché à quelques dizaines de mètres. La vague de chaleur qui frappe le pays actuellement fait craindre le pire pour cet été 2022.

La mission de ces deux modèles d’avions est toujours la même : protéger l’environnement et les habitations, sauver les vies humaines et animales. Quand les CL-415 attaquent généralement le feu à l’aide d’eau les Dash 8 le font grâce au liquide retardant qu’ils réceptionnent dans les différents pélicandromes du pays. Le danger est permanent, la concentration à son paroxysme. Comme pour leurs collègues des services départementaux d’incendies et de secours, des formations militaires de la Sécurité Civile et du bataillon des marins-pompiers de Marseille les pompiers volants savent que la guerre du feu n’autorise aucune approximation, aucun amateurisme. Tout doit être millimétré et tout l’est, sinon c’est l’accident. Et à bord d’un avion bombardier d’eau il est souvent synonyme de mort.

Or en l’espace de quelques jours les femmes et les hommes de la Base de Sécurité Civile de Nîmes ont su démontré qu’ils étaient toujours l’élite des pompiers volants européens. Alors que l’été n’a pas encore officiellement commencé les norias de bombardiers d’eau se sont déjà lancés à l’assaut des flammes.
C’est ainsi que ce vendredi 10 juin 2022 vers 16 heures les services de secours de l’Aude ont été avisé d’un départ de feu sur la commune d’Ornaisons. La tramontane soufflant aux alentours de 50 kilomètres heures a ramené les flammes vers le village de Bizanet. Les vignes du massif des Corbières étaient alors clairement en danger. Tandis que dans les centres de secours locaux les CCF décalaient à Nîmes les bombardiers d’eau ont été sonnés. Chaleur, sécheresse, et vent : le trio infernal. Malgré la rapidité d’intervention des unités au sol autant que dans les airs ce sont 80 hectares qui sont partis en fumées dont plusieurs d’activités viticoles. La Sécurité Civile avait déployé trois CL-415 et deux Dash 8 ainsi que l’Eurocopter EC-145 jaune et rouge Dragon 66.

Le premier gros feu de la saison a eu lieu ce lundi 13 juin 2022. Cent quatre-vingt-cinq hectares de natures et d’activités humaines sont parties en fumées dans le Gard. Pourtant au sol près de 600 sapeurs-pompiers de la zone sud appuyés par 70 sapeurs-sauveteurs des formations militaires de la Sécurité Civile ont tout fait pour endiguer l’avancée des flammes. Dans le ciel les CL-415 et Dash 8 ont réalisé un total de 110 largages d’eau et de retardant. D’un « simple » feu de chaumes l’intervention s’est transformée en incendie de premier ordre quand un camping du Grau-du-roi a été impacté. Soixante bungalows ont d’ailleurs été détruits, malgré les norias de bombardiers d’eau.
Si aucun vacanciers n’a été directement touché, les évacuations ayant eu lieu dans les meilleures conditions grâce au professionnalisme du personnel et à l’envoi des forces de l’ordre il faut savoir que trois pompiers ont été légèrement blessés.

Alors qu’un vague caniculaire est annoncée sur la majeure partie du pays jusqu’à samedi soir au moins le ministère de l’Intérieur recommande la plus grande vigilance. Et à Nîmes les femmes et les hommes de la Sécurité Civile se préparent à une semaine dantesque.
Nous leur dédions, ainsi qu’à tous les sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs, et marins-pompiers ce court article.

Photo © Philippe Franc – SDIS 11.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

  1. L’arrivée de nouveaux bombardiers d’eau se fait attendre alors que les actuels sont en fin de vie. Ils ne tiennent que par le dévouement des équipes au sol.

    L’avenir n’est pas rose.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blackburn T-4 Cubaroo

L’histoire de l’aviation est jalonnée de machines volantes qui pour bien des raisons ne connurent pas le succès escompté voire pas le moindre succès. Dans

Lire la suite...