Une école de pilotage pour l’hélicoptériste Leonardo n’a rien d’extraordinaire ; elle en possède déjà en Italie, en Malaisie, en Pologne, et au Royaume-Uni. Ce qui change avec celle que le constructeur italien inaugure sur la côte est des États-Unis c’est qu’en plus de former au pilotage de ses hélicoptères elle le fera bientôt à celui de son convertiplane civil AW609. Une manière de souligner que le marché américain est prioritaire sur celui de l’Europe pour cette machine très haut de gamme. C’est en Pennsylvanie, à Philadelphie précisément, qu’elle est sise.

L’AW.139, best-seller de l’hélicoptériste italien évidemment aussi présent au sein de la PHTA.

Officiellement la PHTA, pour Philadelphia Helicopter Training Academy, existe déjà. Enfin ça c’est sur le papier. Car dans la réalité si elle aligne déjà une partie de ses hélicoptères mais aussi ses simulateurs de vol elle n’a encore aucun élève ! Surtout sa flotte ne sera complète que dans un second temps. La première session de formation de pilotes doit intervenir en juin et de mécanicien en juillet de cette année.
Là est justement le succès annoncé de la PHTA : former à la fois les personnels volants et personnels au sol.

Actuellement sa flotte se compose d’AgustaWestland AW.109P Power, d’AW.119 Koala, et d’AW.139. Ces machines sont à la fois capables donc d’instruction en vol autant qu’au sol. Les simulateurs de vol associés à chacune sont également en place au sein de la PHTA.
Dans un second temps, sans doute au début de l’année prochaine, de nouveaux modèles d’hélicoptères feront leur apparition : AW.109N Nexus, AW.169, et AW.189. Et enfin à l’été 2022 arrivera la future star de l’école : l’AW609, tout premier convertiplane civil doté d’une certification de type. Leonardo va vraiment marquer de son empreinte l’histoire aéronautique, devant Airbus Helicopters et Sikorsky.

L’AW.609, aéronef qui fait toute la différence avec les autres écoles du groupe.

Le choix de Philadelphie pour accueillir l’école n’a rien d’un hasard ! Leonardo y possède déjà des locaux administratifs ainsi qu’une chaîne d’assemblage tant civile que militaire. C’est là que seront construits les futurs TH-73 destinés à l’US Navy.
La PHTA par contre n’aura pas vocation à former les pilotes de cette dernières, tout au plus les premiers instructeurs. Elle vise en effet les marchés civils et parapubliques. Dans le premier cas il s’agit autant des vols d’affaire que du transport off-shore ou encore du tourisme aérien. Dans le second la spécialité de la Philadelphia Helicopter Training Academy sera la formation des équipages d’évacuation sanitaire et de soutien aux forces de l’ordre.

Photos © Leonardo

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom