L’Ejercito Argentino se tourne vers l’Airbus Helicopters H215M.

Aujourd’hui moins connu que son «grand frère» H225M l’Airbus Helicopters H215M représente la relecture contemporaine de l’AS.532 Cougar conçu par Aérospatiale et construit par Eurocopter. Et c’est donc lui qui se trouve désormais au cœur de négociations entre Buenos Aires et l’hélicoptériste européen pour une future vente de douze machines neuves. Cependant les finances basses de l’Argentine laissent dubitatives quant aux chances que ce contrat aille à son terme. L’Ejercito Argentino avait fait savoir en 2020 qu’elle avait rejeté une proposition russe autour du Mil Mi-171 Hip-K.

En fait pour les services officiels argentins le recours à Airbus Helicopters est une histoire de fidélité. Leurs liens avec cette société remontent à la fois à Aérospatiale et à M.B.B. au travers d’hélicoptères comme le Bö 105 allemand et le SA.315 Lama français. D’ailleurs ces futurs (hypothétiques ?) Airbus Helicopters H215M auront la charge de remplacer l’unique Aérospatiale AS.332B Super Puma encore en dotation, et en service depuis le milieu des années 1980, ainsi qu’une partie des Bell UH-1H Iroquois achetés en 1994 aux États-Unis. Il s’agit dans leur cas d’ex appareils de l’US Army ayant volé plus de 25 ans avant leur livraison à l’Argentine.

La lettre d’intentions signée ce jeudi 22 juin 2023 lors du Salon International de l’Air et de l’Espace au Bourget n’a pourtant pas été signée par un représentant de l’Ejercito Argentino. C’est le chef d’état-major de la Fuerza Aérea Argentina qui par délégation à apposer sa griffe en bas de page. Sans doute une manière comme une autre de brouiller un peu plus les pistes et de rendre ce contrat à venir encore moins compréhensible par les néophytes.

Optimisé pour les missions de transport d’assaut et d’évacuation sanitaire l’Airbus Helicopters H215M est également adapté au soutien aux forces spéciales. Le système HForce lui permet notamment, au travers de nacelles canons de calibre 20 millimètres de réaliser des missions d’appui feu. Son autoprotection est assurée par des éjecteurs de leurres ainsi que par des gundoors.
Si la lettre d’intentions atteint son but et que l’Ejercito Argentino obtient sa flotte de douze H215M elle sera le troisième client sud-américain du biturbine européen. L’Ejercito de Chile et la Fuerza Aérea Boliviana fait également voler des exemplaires.
Affaire donc à suivre.

Photo © Airbus Helicopters.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 Responses

  1. C est une bonne nouvelle pour l industrie française, europeene et pour l Argentine. Il faut peut être arrêter de penser que ce pays doit être exclut de tout programme aéronautique à cause de la rengaine britannique, on en fait pas des caisses a chaque fois que les anglais nous font un coup pourris. A force d exclure, d autres pays seront prêt à tendre les bras(chine,cirée du sud, usa) Il faut aider et non punir, expliquer et accompagner.

  2. Oui, c’est une bonne nouvelle. Personne ne veut exclure l’Argentine et les Anglais n’ont apparemment rien dit.
    Mais les finances suivront t’elle ? C’est la, toute la question. Ce fut un grand pays aéronautique, mais la guerre des Malouines leur a fait très mal. Et ils ont acheté français pendant longtemps. Ils étaient très contents des Super Étendard et des Exocet. Ce pays n’a pas eu de chance, car dirigé par des dictateurs. Le Chili s’en est mieux sorti après le départ de Pinochet.

  3. Drôle de lire un article qui concerne l’Argentine avec un cliché qui met en avant l’utilisation de l’appareil par leur voisin, peut-être qu’aurait était plus judicieux de juste prendre une image du model de l’aéronef sans drapeau ou encore mieux avec le drapeau français…

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié