Même si l’hélicoptère est de conception européenne il ne faut pas se méprendre il a bien été produit aux États-Unis, plus particulièrement à Columbus dans le Mississippi. Ce mardi 7 septembre 2021 l’industriel Airbus Helicopters a annoncé avoir remis à l’US Army le tout premier des dix-huit UH-72B Lakota commandés. Cette nouvelle version intègre plusieurs évolutions majeures vis-à-vis des appareils en service dans l’armée américaine depuis 2007. Il dérive directement de l’Airbus Helicopters H145M.

Gros plan sur le nouveau rotor 5 pales de l’appareil.

Extérieurement donc l’Airbus Helicopters UH-72B Lakota diffère grandement de l’Eurocopter UH-72A Lakota. Comme le H145M diffère de l’EC-145 dont ils sont issus.
La nouvelle version dispose donc de série d’un rotor anticouple caréné, dit en Fenestron, une des marques de fabrique d’Airbus Helicopters. Il est hérité de feue Aérospatiale. Mais surtout cet appareil possède désormais un rotor articulé à cinq pales en lieu et place des quatre d’origines. Celui-ci a deux avantages principaux : réduction des bruits et vibrations en premier lieu, et ensuite diminution significative de la consommation en carburant. Pour faire simple l’UH-72B est plus écoresponsable que l’UH-72A, ce qui même aux États-Unis est un argument de poids.

Pour autant cette livraison n’est pas une surprise, elle était même très attendue. Depuis un an en fait si on veut être précis. Sauf que malheureusement la crise sanitaire du Covid-19 et son fameux variant delta sont passés par là. C’est donc avec dix mois de retard que l’hélicoptériste européen a livré cette première machine à l’US Army. Un délai qui s’explique en partie par le grand ralentissement de l’activité industrielle américaine depuis l’automne dernier. Les choses vont mieux, le groupe Airbus peut de nouveau livrer ses appareils.

Ce premier exemplaire, comme les dix-sept suivants, n’ira pas à une unité de première ligne mais à la National Guard. C’est en effet cette branche de l’US Army qui met désormais en œuvre le gros des Lakota en dotation. Ils y servent comme hélicoptères utilitaires avec une prérogative pour les missions à caractère sanitaire. Il n’est pas rare aux États-Unis de voir passer des UH-72A frappés d’une croix rouge sur les flancs.
Ces nouveaux UH-72B n’y dérogeront pas.

Le nouveau rotor et le Fenestron apportent une certaine élégance au Lakota.

Initialement il était prévu que l’US Army réceptionne l’intégralité de ses dix-huit premiers UH-72B Lakota commandés d’ici fin 2022. Nous verrons rapidement si ce calendrier sera respecté, au prix alors de gros efforts industriels.

Photos © Airbus Helicopters.

 

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom