En diplomatie la fidélité est une valeur qui paye toujours. Allié indéfectible de la Couronne en Amérique du Sud le Chili vient d’acquérir trois avions de veille radar et de contrôle du ciel auprès du gouvernement britannique. Il s’agit de Boeing E-3D Sentry retirés du service à l’automne dernier car jugés obsolètes par la Royal Air Force. Ils vont en partie permettre de renforcer les maigres moyens de détection aéroportée de la Fuerza Aérea de Chile.

Connus au sein de la RAF comme Boeing Sentry AEW.1 ces avions ont été rayés des cadres britanniques en octobre 2021. Depuis on se demandait ce qu’ils allaient devenir. Désormais on le sait. Ils vont revoler, de l’autre côté de l’océan Atlantique.
Déjà en octobre 2020 le Pentagone avait lancé de tels pourparlers avec les Britanniques pour les besoins de l’US Navy. Après la marine américaine c’est donc la Fuerza Aérea de Chile qui rachète trois de ces avions, pour un montant non divulgué. Britanniques et Chiliens sont demeurés très évasifs sur la question.

Pour les aviateurs chiliens ce rachat est une véritable aubaine. Bien entendu avant d’être livrés les trois avions verront une partie de leurs équipements déposés. Il s’agit de ceux encore classifiés et dont la divulgation, même à un allié, pourrait compromettre la sécurité nationale britannique. Ensuite, d’ici quelques jours ou quelques semaines ils traverseront l’Atlantique afin de rejoindre leur nouveau propriétaire.

Une fois au Chili seuls deux des trois avions seront acceptés au service comme AWACS. Le troisième sera remisé sur la base aérienne et servira de stock de pièces détachées. La cannibalisation est nécessaire pour permettre aux militaires de chiliens de disposer des équipements, et notamment de l’avionique.
La tâche première de ces deux avions sera la protection des 755 000 kilomètres carrés du territoire chilien ou encore la surveillance des (un peu plus de) 6000 kilomètres de frontières terrestres du pays. Leur rôle secondaire sera de permettre de faire souffler un peu le seul AWACS en service dans le pays, l’unique I.A.I. Phalcon de facture israélienne.
Il n’est pas encore question que les deux E-3D remplacent cet avion.

À n’en pas douter les spotters sud-américains vont se faire un plaisir à tenter de surprendre les dits Boeing E-3D Sentry désormais sous livrée chilienne.

Photo © UK Ministry of Defence

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Ça ne risque pas d’apaiser les relations avec l’Argentine (pour rester dans le cadre diplomatique).
    Mais bon, au point où en sont les relations Argentine/GB… il y a ici une certaine cohérence dans l’action des britanniques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom