Voilà la preuve d’un premier échec de l’opération russe de «dénazification» en Ukraine : son aviation militaire vole toujours après un mois de guerre. Mieux même les équipages d’avions d’attaque Sukhoi Su-24 Fencer et Su-25 Frogfoot continuent de harceler les positions ennemies. Malgré de lourdes pertes leurs mécaniciens et armuriers font un travail extraordinaire pour maintenir en état de vol une poignée d’appareils. Ils sont la résistance (aéroportée) ukrainienne face à l’oppression de la dictature russe.

Depuis le début de la guerre menée par la Russie contre la démocratie ukrainienne ses forces aériennes ont été les cibles numéro 1 des raids aériens, notamment dans les 36 premières heures du conflit. Moscou redoutait forcément celle-ci, et notamment la capacité de nuisance que les douze Sukhoi Su-24 Fencer et les dix-sept Su-25 Frogfoot qu’elles possédaient pouvait représenter contre ses forces terrestres et navales.
On comprend mieux que ces avions aient été visé par les tirs de missiles de croisières et par les bombardements aériens. Dans les premiers jours de guerre on a estimé que sept Su-24 Fencer avaient été totalement ou partiellement détruit ainsi que cinq Su-25 Frogfoot.
Cinq Sukhoi Su-24 Fencer et douze Su-24 Frogfoot auraient donc survécu à ces attaques. Des avions qui depuis ont pu reprendre les vols et réaliser des missions de harcèlement contre les troupes russes, et leurs supplétifs terroristes tchétchènes. En un mois de guerre six de ces dix-sept survivants semblent avoir été détruits en missions de combat : cinq sont des Su-25 et le dernier un Su-24.
Pour ce dernier l’équipage n’a pas survécu à sa rencontre avec un chasseur ennemi, sans doute un Sukhoi Su-35 Flanker-E. C’est le 1er mars en début de soirée que l’avion ukrainien à géométrie variable a été abattu par le chasseur russe de supériorité aérienne. Fencer Vs Flanker-E, l’issu ne pouvait raisonnablement pas être différentes. Il s’agissait vraisemblablement de Blanc 28.

En ce qui concerne les cinq Su-25 Frogfoot ukrainiens ils ont tous visiblement été descendus par la DCA russe, à l’exception de l’un d’entre eux.
Le 26 février 2022 l’avion portant le serial Bleu 30 a été shooté par une patrouille de chasseurs Sukhoi Su-30 Flanker-C russes. Le même jour l’avion Bleu 19 était abattu par un tir de missile provenant du sol. Les avions Bleu 31, Bleu 32, et Bleu 39 ont été descendus pas la DCA russe en dates des 10 mars, 22 mars, et 17 mars 2022.

À chaque fois les avions d’attaque ukrainiens assuraient des missions d’appui tactique et d’attaque contre les positions russes. Ils ont notamment été engagés contre des colonnes de blindés ennemies ou encore contre des positions de troupes terroristes tchétchènes engagées par le dictateur russe aux côtés de ses troupes régulières.

Autant que les pilotes qui ne savent jamais s’ils vont rentrer de missions il faut saluer l’excellence des mécaniciens et des armuriers qui réussissent à faire voler ces Su-24 et Su-25 dans des conditions totalement dantesques. Ils n’ont en effet pour seules pièces détachées que celles disponibles sur places, celles vendus sur le marché noir, ou encore celles fournies par les Alliés. Ça reste bien peu.
Pour autant ils forme une partie de l’ossature de la Résistance face à l’oppression russe. Le gros des raids aériens ukrainiens se mènent avec des roquettes en paniers et des bombes lisses de 250 et 500kg de facture soviétique.

Photos © ministère ukrainien de la défense.

Publicité

26 COMMENTAIRES

  1. Grosse menace!
    29 Su-25 Frogfoot et Su-24 Fencer, contre 1846 avions et 832 hélicoptères de l’armée russe !
    Plus les 500 avions civils Airbus et Boeing qu’ils nous ont volés.

    • Ah Stéphane le super spécialiste des chiffres est arrivé. Vos 1846 avions et 832 hélicoptères russes sont où ? Car aux dernières nouvelles ils n’ont toujours pas permis à la Russie de prendre l’Ukraine, mieux même la chasse ukrainienne résiste et aide à faire reculer les blindés et fantassins déployés par Poutine.

    • C’est là qu’on voit les limites de la propagande russe. C’est facile de fanfaronner et d’aligner des avions devant les hangars. C’est autre chose d’avoir du matériel disponible pour faire la guerre. La vraie guerre… Face à des missiles sol air. Sur les 2500 aéronefs annoncés, combien sont en état de voler ?
      C’est comme pour les moyens terrestres, les russes sont à la corne. Regardez les images de destructions de blindés et même les images fournies par le ministère russe de la défense. Il y a du neuf mais surtout beaucoup de vieux machins.
      En fait, la seule composante où la Russie a vraiment modernisé, c’est la marine. Pour le reste, il y a les annonces et la réalité. Alors au final la Russie va probablement gagner la guerre tant la disparité avec l’armée ukrainienne est grande mais elle ne pourra jamais contrôler le pays sur et durée et le prestige de l’armée russe a pris du plomb dans l’aile, y compris vis-à-vis de l’allié de circonstance chinois. Il faudra des années à l’armée russe pour se relever.

  2. Arnaud, calme je taquinais, comme d’habitude.
    Super article, comme d’habitude, ou j’apprend plein de chose.
    Et bien, sur, je suis pour l’Ukraine, se sont des héros.

  3. en simulateur le fait d’éteindre le moteur du chasseur à environs 10 secondes de l’impacte fessait échouer le système anti aerien . une fois la menasse disparu je ré allume les moteurs. Est ce faisable dans la réalité ou c’est plus compliqué ?

    • Entre votre jeu vidéo et la guerre qui se passe là bas il y a une grosse différence. Là bas quand vous êtes mort vous le restez, il n’y a pas de possibilité de faire reset !

  4. Avis personnel. Je ne suis vraiment pas convaincu que l armée va gagner. L ukraine contre attaque partout. ils ont plus de chars maintenant qu avant le début de l invasion, 7 généraux russes sur 20 tués, des Russes qui se retournent contre leurs officiers, qui abandonnent leur équipements, qui reculent . Drôle définition d une victoire. A la Prius , peut être.

    • Le problème de l’armée ukrainienne, c’est qu’elle n’a pas les capacités de faire de contre attaques stratégiques et encore moins de déloger une artillerie qui s’enterre.
      Ceci dit, les 15 prochains jours seront déterminant pour la suite de la guerre. Il y a deux points clés, Kherson où les russes ont été refoulés de Nikolaiv. Les ukrainiens ont-ils les moyens de tenter une prise de la ville et à quel prix ?
      La ligne de front du Dombass. Les russes en prenant Izum et Mariupol auraient la possibilité de prendre l’armée ukrainienne par les côtés du front du dombass. Un attaque frontale étant suicidaire pour les russes.
      En fait, il risque d’arriver un moment ou les russes ne pourront plus gagner et c’est là que l’autre fou peut dégoupiller l’arme nucléaire tactique sur le centre ouest de l’Ukraine, surtout que le 9 mai arrive à grand pas et il lui faut quelque chose avant le 9 sinon il perd la face.

  5. Plus le temps passe et plus les médias nous révèlent que la Russie a foiré sa guerre. Les tanks n’ont plus de pétrole, les avions manquent de précision, les bateaux coulent. Cette guerre va couter cher aux contribuables russes.

    • En pertes matériel, et coût des munitions de tout types, la guerre à déjà coûté 10 milliards de dollars à la Russie selon des experts. Sans oublier environ 10 000 morts et environ 30 000 blessés russes.

  6. soyons factuels ce n’est pas un jeu vidéo et on annonce des faits vérifiables
    plus de chars? combien et d’où viennent ils ?
    se retourner contre ses officiers ?quelle source, combien de cas

  7. Bonjour,

    Certainement hors sujet avec les tristes événements qui se déroulent en Ukraine, mais la dernière photo du Su-24 est tout simplement magnifique, surtout avec le ciel orangé derrière.

  8. Arrête ta propagande a 2 sous. La guerre est déjà pliée. L’armée ukrainienne dont les centres de commandements, les systèmes de défense aérienne, les stocks de carburant, les casernements,les centres d’entraînement, etc ont été anéantis dès les premiers jours. L’affaire est pliée depuis une semaine. Seule subsiste la propagande de l’empire des mensonges dont tu es un exemple édifiant. Espèce d’Atlanto-sioniste. Tu ne perds rien pour attendre. Vive Poutine le libérateur

  9. Arrête ta propagande a 2 sous. La guerre est déjà pliée. L’armée ukrainienne dont les centres de commandements, les systèmes de défense aérienne, les stocks de carburant, les casernements,les centres d’entraînement, etc ont été anéantis dès les premiers jours. L’affaire est pliée depuis une semaine. Seule subsiste la propagande de l’empire des mensonges dont tu es un exemple édifiant. Espèce d’Atlanto-sioniste. Tu ne perds rien pour attendre. Vive Poutine le libérateur

    • « Atlanto-Sioniste », « Poutine le libérateur », argumentaire à deux balles teinté de complotisme crasse. « La guerre est déjà pliée »… tous les objectifs Russes sont atteints ? La « dénazification » est terminée ?
      Tiens à ce sujet, puisque Poutine Le Libérateur voulait dénazifier l’Ukraine, savez-vous « Viva Poutine/L’empire du mensonge » s’il a décider de dénazifier la Russie aussi ? L’Union Nationale Russe (RNE), groupe néonazi russe compte une dizaine de milliers de partisans.
      Au Donbass, pour se faire plus discret, les Néo-nazis Russes du RNE ont retiré le svastika de leur uniformes. D’autres groupes néo-nazis n’ont pas eu cette délicatesse. Ainsi, le Kolovrat, un svastika néo-païen arrondi à huit rayons, est resté.
      Toujours présent sur les insignes des groupes d’attaque Roussitch et Ratibor (Groupe de réaction rapide Batman) et du bataillon Svarojitchi (de la brigade Oplot) tous composées de néo-nazis russes. Beaucoup issus de la RNE, ont intégré l’Armée orthodoxe russe.
      Et le groupe Wagner ? Dimitri Outkine son fondateur, avec ses sublimes tatouages de SS sur le corps et son callsign « Wagner » qui lui vient de son amour pour la culture germanique (et ses tatoos). Ce dernier a même été médaillé par Poutine pour ses actions en Syrie.
      Du coup, les néonazis en Ukraine il faut les détruire, mais les néonazis Russes, on les décore.

      Désolé Arnaud pour cette mise au point politico-sociale dont je ne suis pas coutumier, mais cette mauvaise fois des pro-Poutine m’exaspère.

      Et pourtant j’ai toujours adoré la chasse russe, mais là…

    • C’est moi où tu menace Arnaud quand tu écris : « Tu ne perds rien pour attendre » ? Tu sais que même les fesses dans ton cybercafé au fin fond de ta brousse africaine tu risque des ennuis s’il prend l’envie aux adiministrateurs du site de prévenir la plateforme Pharos. Et puis franchement tu reproches quoi aux sionistes ? Car moi je suis sioniste, et j’en suis super fier.
      Allez retourne te cacher monsieur le brouteur raciste, on t’a découvert.

  10. Désolé pour mon manque de vocabulaire; Je pense que la majorité des gens m ont compris. j aurai appris quelque chose aujourd hui. Pyrrhus donc.

  11. Bonsoir,

    Effectivement il en faut du courage pour prendre le manche et mener sa mission dans la 3ème dimension dans un environnement contesté.

    Mais je ne comprends pas pourquoi vous qualifiez uniquement les Tchetchènes de terroristes alors qu’ils sont parties intégrante de la fédération de Russie.
    Les Russes ne recourent-ils pas au terrorisme d’état?
    Le terrorisme est un mode opératoire pas une nationalité…

    Effectivement dans cette guerre les Russes ainsi que leurs supplétifs semblent bien recourir au terrorisme. Ce n’est pas seulement l’apanage d’une partie des agresseurs. Mais de tous.

    Cdlt

  12. Ce qui est incroya le c’est que malgré les renseignements et les avertissements des services de renseignements de l’invasion imminente, les avions n’est pas été dispersés et cachés. L’image des mig 29 les uns à côté des autres est edifiantes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom