Jusque là l’US Navy le gardait en réserve afin de ne pas donner trop d’importance aux manœuvres chinoises dans le détroit de Formose. Ce jeudi 4 août 2022 le porte-aéronefs USS America a quitté son quai de la base navale de Sasebo dans le sud du Japon. Chasseurs furtifs Lockheed-Martin F-35B Lightning II et convertiplanes de transport Bell Boeing MV-22B Opsrey se trouvent à son bord. Le bâtiment de guerre amphibie va ainsi rejoindre le porte-avions USS Ronald Reagan et le porte-avions léger USS Tripoli.

Est-ce un signal envoyé à la Chine afin d’éviter qu’elle ne prenne trop d’initiatives dans ses exercices dans le détroit de Formose ? À Washington DC on jure que non. Selon le Navy Yard ce déploiement était prévu de longue date alors même que quelques jours plus tôt la présence de l’USS America à Sasebo était annoncée au moins jusqu’à la mi-août.
Du coup on ne peut que se dire qu’il s’agit là d’une réponse américaine à la forte présence aérienne et navale chinoise au large des côtes de Taïwan. Une présence qui inquiète ce petit état insulaire d’un peu plus de 23 millions d’âmes et qui dérange la Corée du sud et le Japon également très proches des États-Unis.

Le chasseur de 5e génération Lockheed-Martin F-35B Lightning II demeure au cœur de l’arsenal de l’USS America.

À la différence de l’USS Tripoli de conception identique l’USS America n’est en rien un Lightning Carrier. Il n’emporte que six chasseurs furtifs Lockheed-Martin F-35B Lightning II et non une vingtaine comme son sister-ship. Ce n’est donc pas un porte-avions léger comme lui mais un pur navire de guerre amphibie. Il dispose donc à son bord d’embarcations permettant les débarquements et d’hélicoptères pouvant déployer des troupes et assurer la protection de fantassins sur les plages.
Bell AH-1Z Viper et UH-1Y Venom, Sikorsky CH-53E Super Stallion et MH-60S Knighthawk sont donc de la partie. Les premiers sont capables de protéger et les seconds de transporter.

Depuis quelques années l’USS America est également connu pour accueillir à son bord les femmes et les hommes de FORECON, la Force Reconnaissance. Il s’agit des forces spéciales de l’US Marines Corps formées explicitement au renseignement en zone hostile et à la libération d’otages. Ces troupes sont principalement aéroportées.

À bord de l’USS America l’hélicoptère Sikorsky MH-60S Knighthawk a su trouver sa place.

C’est donc tout ce petit monde qui est actuellement à proximité des eaux taïwanaises, entendez par là que l’USS America se trouve à moins de 500 kilomètres de l’île de Formose. Ses avions et hélicoptères pourraient ainsi rapidement se porter en assistance de l’état insulaire revendiqué à tort par Pékin. Une pression supplémentaire pour les militaires chinois et une assurance de plus pour les Taïwanais.

Photos © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom