Le Sikorsky VH-3D toujours d’actualité en 2022 !

C’est un feuilleton particulièrement long au goût des contribuables américains. Initié durant le second mandat de Barack Obama l’hélicoptère de transport présidentiel américain Sikorsky VH-92A Presidential Hawk n’est toujours pas opérationnel au sein de l’escadrille HMX-1 Nighthawks de l’US Marines Corps. De ce fait l’actuel locataire du bureau ovale, Joe Biden, doit se contenter des increvables Sikorsky VH-3D dans le rôle de Marine One. L’espoir réside désormais dans l’année fiscale 2023 qui commencera dans quelques jours.

Pour mémoire c’est sous la présidence de Gerald R. Ford, en 1976, que les actuels Sikorsky VH-3D ont remplacé les VH-3A utilisés jusque là. Même si à l’époque ces dérivés du mythique SH-3 Sea King de lutte anti-sous-marine n’étaient pas de toute première jeunesse ils représentaient le nec plus ultra en matière de transport de hautes personnalités. Quarante-six ans plus tard ils sont toujours là et sont désormais tout sauf ultramodernes. Ils assurent pourtant le job, jusque dans les productions hollywoodiennes.

Sauf qu’en théorie le Président des États-Unis Joe Biden devrait aujourd’hui voler sur Sikorsky VH-92A Presidential Hawk, un hélicoptère bien plus moderne et nettement mieux protégé notamment contre les risques liées aux cybertechnologies.
En fait c’est là tout le souci actuel de la Maison Blanche et de l’US Secret Service en charge de la sécurité présidentielle : le nouvel hélicoptère est une telle forteresse digitale qu’il semble brouiller naturellement les communications internes de l’US Marines Corps. Depuis mai 2022 les industriels en charge du programme se penchent sur ce problème. Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’allonge de budget est considérable : 45.6 millions de dollars US pour les vingt-trois hélicoptères commandés. Le chantier, désigné Wide Band Line Of Sight ou WBLOF, doit courir au moins jusqu’à la fin de l’année civile.

Joe Biden approche de celui qui dans quelques secondes deviendra officiellement Marine One.

Il est intéressant cependant de se souvenir qu’aux États-Unis, tout passe par le principe des années fiscales. Or celle en cours se termine ce vendredi 30 septembre. Dès le 1er octobre 2022 l’année fiscale 2023 débutera et avec elle l’espoir de voir le Sikorsky VH-92A Presidential Hawk se poser sur les pelouses de la Maison Blanche pour autre chose que des essais en vol ou des exercices.
Affaire donc à suivre.

Photos © White House Military Office

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

S.A.I. KZ II Træner

En 1945 la totalité des pays libérés de l’occupation allemande par les Alliés, et notamment par les Américains et le Commonwealth en Europe occidentale, avait

Lire la suite...