Les Tigre espagnols des FAMET se préparent à la guerre !

Tous les deux ans, en années impaires, la première quinzaine de février est synonyme au sein des Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra d’exercice Red Falcon. Une dizaine d’hélicoptères de combat Eurocopter EC-665 Tigre HAD prend alors la direction de la base aérienne de Los Llanos, dans la banlieue sud d’Albacete, pour une série de manœuvres avec tir de munitions «bonnes de guerre». L’édition de cette année prend une tournure particulière puisque elle a lieu alors que l’Ukraine est en guerre contre une force belliqueuse et envahissante. Les scénarii vont forcément s’en ressentir.

Pour les armuriers, mécanos, et équipages du Batallón de Helicópteros de Ataque I qui met en œuvre ces puissants hélicoptères de combat l’exercice Red Falcon est donc un moment très attendu. Même si des roquettes de calibre 70 millimètres à charge d’entraînement seront tirées le gros des ouvertures de feu se fera à munition réelle, notamment avec le canon de 30 millimètres. Chaque binôme pilote/tireur réalisera au passage au moins un tir missile réel, généralement plutôt deux.
Rappelons que nos voisins espagnols n’ont pas fait le choix de l’AGM-114 Hellfire américain pour leurs Tigre HAD. À la différence de l’ALAT les FAMET lui ont préféré le Spike-ER de facture israélienne.

Surtout pour les cent soixante-quinze femmes et hommes du BHELA I, le Batallón de Helicópteros de Ataque I, le chemin jusqu’à la base aérienne de Los Llanos est une promenade de santé. Celle-ci n’est distante que d’une grosse soixantaine de kilomètres de leur casernement d’Almagro. Les deux implantations militaires sont sises dans la province de Castille La Manche. Pour les personnels qui ne voyagent pas à bord des hélicoptères de combat c’est donc par la route qu’ils se rendent sur le site d’exercice. Avec les munitions et les pièces détachées.

De l’aveu même des généraux espagnols les scénarii imaginés pour cette édition 2023 de Red Falcon intègrent forcément le retour d’informations de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine. Et donc sans doute le grand retour des chars d’assaut et des affrontements en environnement purement urbain, un aspect sans doute un peu oublié par les stratèges de l’OTAN depuis quelques années maintenant.
Ces derniers seront d’ailleurs sans doute présents à Los Llanos puisque Red Falcon est un exercice selon les normes de l’alliance Atlantique.

Il n’est pas rare de trouver deux ou trois Eurocopter AS.532UL Cougar aux côtés des Tigre lors de Red Falcon. Ils rendent l’exercice plus réaliste.

En février 2024 il n’y aura pas de Red Falcon donc mais un exercice Quick Lion, son pendant pour les années paires. Et celui-ci se tient à Saragosse, en Aragon. À la différence de Red Falcon celui-ci fait beaucoup plus appel à la cohésion entre les différentes forces espagnoles, parfois même avec des participations françaises, italiennes, ou encore portugaises.

Photos © ministère espagnol de la défense.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

2 réponses

  1. Le Tigre est vieillissant, comme beaucoup de matériels aériens suite aux restrictions budgétaires successives qui ont propulsé un des nations les plus puissantes d’Europe dans le peloton de queue.
    Mirage 2000, Alpha jets, KC-135, AWACS, Atlantique 2, et autres Puma se cachent derrière la Rafale, comme si un arbre pouvait cacher une forêt ! Surtout que le fleuron hexagonal est aussi dépassé par les avions de 5e génération.
    L’Allemagne et l’Australie ont décidé de l’envoyer à la casse, alors qu’en France, on s’exténue à continuer de le faire voler à coups de milliards qui auraient pu servir à acheter des Apaches comme les partenaires de l’OTAN !
    Enfin, un dernier détail qui en dit long, il vola la première fois en 1991 et fut mis en service en 2005 ! 14 ans pour lancer un hélicoptère …. euh !
    Je dénonce depuis quelque temps, certains articles qui ne tiennent plus compte des réalités, mais tombent dans une forme de satisfecit entendu !
    Mais si tout va si bien, madame la marquise, …. pourquoi changer quelque chose ?

  2. Un petit tour sur la page wikipédia de l’Apache vos aurez permis de voir que son premier vol date de….1975.
    Comme quoi. Bien sûr les appareils qui sortent aujourd’hui n’ont plus grand chose â voir avec la version initiale mais le prix non plus. 29 appareils proposés à l’Australie pour 3,5 milliards et 12 milliards pour 96 à la Pologne. Contre
    42 Tigres au standard mk3 pour 3 milliards € ce qui reste très cher je vous le concède…mais tout est relatif car cet argent reste en grande partie en France.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot 111

À bien des égards l’entre-deux-guerres fut une période faste pour les évolutions technologiques en matière aéronautique. Entre 1914 et 1918 celles-ci s’étaient limitées, pour d’évidentes

Lire la suite...