Retraite à l’horizon pour les Loach de l’Armada Española.

Intégré au plan de relance post Covid-19 de Madrid ce contrat doit également permettre d’uniformiser un peu plus les moyens militaires espagnols. L’Armada Española a annoncé que c’est en octobre prochain qu’elle recevrait ses deux premiers Airbus Helicopters H135M. Ces biturbines permettront de remplacer très rapidement les actuels Hughes 500M, en dotation depuis plus de 50 ans et désormais à bout de souffle. Le dernier de ces petits monoturbines d’origine américaine devra avoir quitté le service actif à la fin de l’année prochaine.

Hughes 500M de l’Armada dans sa livrée d’origine.

Mondialement connu sous son sobriquet de Loach le Hughes 500M est, pour mémoire, la version export du célèbre OH-6 Cayuse de la guerre du Vietnam. Un hélicoptère que l’Armada emploie depuis 1972 à l’origine pour de la lutte anti-sous-marine (à l’aide d’une unique torpille) et aujourd’hui pour des missions de communications, de liaisons, et d’entraînement intermédiaire et avancé.
La livrée de ces hélicoptères a évolué également d’un profond bleu marine entre les années 1970 et 1990 inclus à une plus habituelle grise à basse visibilité depuis le début du 21e siècle.

Initialement la répartition du programme d’acquisition des Airbus Helicopters H135M prévoyait la dotation de dix d’entre eux à l’Armada. Huit autres devaient rejoindre l’Ejercito del Aire y del Espacio et les dix-huit restant les forces de l’ordre. Les lignes ont aujourd’hui bougé puisque l’aéronavale n’en recevra que sept et la force aérienne finalement onze.
Ce qui implique que les nouveaux H135M ne pourront nullement remplacer les actuels Agusta-Bell AB-212 de transport et de soutien opérationnel. Pour ceux-ci l’Armada Española attend désormais sept NHIndustries NH-90TTH Caïman dont les premières livraisons ont été retardés au profit de la version de l’Ejercito del Aire y del Espacio, le fameux Lobo.

Les sacs de flottaison de ces deux Hughes 500M trahissent leur vocation navale, notamment pour l’entraînement à l’appontage.

Vous l’aurez compris, en matière de perception de matériels aéronautique, l’Armada est souvent le parent pauvre de la défense espagnole au profit de l’Ejercito del Aire y del Espacio. Pour autant c’est bien cette année qu’elle commencera à réceptionner ses premiers Airbus Helicopters H135M, dans une livrée que nous ne connaissons pas encore. De ce fait vivement l’automne prochain, qu’on puisse la découvrir et la partager avec vous.
En attendant les vénérables et robustes Loach continuent de voler au quotidien, aussi bien pour des missions terrestres qu’embarquées.

Photos © Armada Española.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

CANSA FC.20

S’ils sont aujourd’hui omniprésents sur les champs de bataille, au travers notamment de l’Embraer A-29 Super Tucano brésilien ou du Sukhoi Su-25 Frogfoot soviétique, les

Lire la suite...