Les Ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace.

Nous sommes en mai, et même si une partie du pays est plongée depuis quelques jours dans une météo plutôt de Toussaint, ça veut dire que c’est le début de la saison des meetings aériens. L’occasion pour nous de vous faire découvrir ou mieux connaître celles et ceux que l’on nomme les Ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace. Focus donc sur sept entités dont certaines sont archis connus et d’autres un peu moins. Si vous êtes prêt alors nous nous alignons et on lance les gaz !

D’abord il faut savoir que l’expression «Ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace» est un terme officiel, employé par le ministère des Armées. Ce n’est ni une création journalistique ni une liberté éditoriale de notre part. Sept entités donc mais seulement quatre sont montées sur aéronefs. Commençons dès maintenant.

À tout seigneur tout honneur l’essence même des Ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace se nomme la Patrouille de France. Devons nous vraiment vous présenter ceux qui sont sans doute les plus célèbres Alpha Jet E au monde et l’une des deux formations de présentations les plus célèbres au monde, avec les Red Arrows de la Royal Air Force ? Chaque année la Patrouille de France est associée aux plus grands évènements nationaux et internationaux. Le défilé aérien du 14 juillet au-dessus des Champs-Élysées et de la Place de la Concorde évidemment mais aussi des dizaines de passages au-dessus des lieux de villégiature estivale de nos concitoyens. Cette année elle participera également à la grande fête de l’ovalie : l’inauguration de la coupe du monde de rugby à XV.
La Patrouille de France est pour beaucoup la vitrine des Ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace.

Souvent présentée à tort comme sa petite sœur l’Équipe de Voltige de l’Armée de l’Air est elle aussi particulièrement appréciée du grand public. Ses «avions à hélices» font l’admiration des passionnés les plus exigeants autant que des néophytes. Ces derniers ignorent en fait que malgré leur aspect léger et lent les Extra 330 de facture allemande sont en fait de véritables bolides du ciel, nerveux mais hyper manœuvrables. Comme son nom le laisse présumer elle participe également à de nombreuses compétitions internationales au cours desquelles ces héritiers de Roland Garros font la démonstration que la France reste au top mondial en matière de voltige aérienne.
Le monde entier pourra l’admirer en juillet à Paris lors de l’étape d’arrivée du Tour de France.

Viennent ensuite les chouchous des aérophiles et autres passionnés d’aviation : le Rafale Solo Display et l’A400M Tactical Display. Finalement peu connus du grand public eux s’adressent vraiment à des connaisseurs, donc à des gens aussi exigeants dans la perfection que les femmes et les hommes qui chaque jour œuvrent à les faire voler. Le Rafale Solo Display c’est autant une vitrine de la chasse française qu’un ambassadeur de Dassault Aviation sous l’uniforme tricolore. Il en est de même pour Airbus DS et l’A400M Tactical Display. Car s’il est évident pour tout le monde, y compris pour les béotiens, qu’un avion de combat comme le Rafale peut faire des démonstrations de vol très serrées et très acrobatiques ça l’est forcément moins quand on songe à un mastodonte des airs comme l’A400M. Et pourtant aux commandes de ce quadrimoteur à turbopropulseurs l’équipage fait des merveilles, écarquillant littéralement les yeux des enfants de 5 à 105 ans.

On retrouve ensuite trois entités qui ne font pas leurs démonstrations à partir d’aéronefs. Si on devait pinailler un peu on dirait que la première a tout de même besoin d’un avion de transport ou d’un hélicoptère d’assaut pour opérer. Il s’agit des Phénix, les ambassadeurs parachutistes de l’Armée de l’Air et de l’Espace. Ils sont reconnaissables au premier coup d’œil à leurs voilures tricolores et à leurs… fumigènes. Un joli clin d’œil parfois utilisé en direction de la Patrouille de France. Comme cette dernière ou comme l’Équipe de Voltige de l’Armée de l’Air les Phénix sont le top du top dans leur catégorie, et ce au niveau mondial. Les paras de l’Armée de l’Air et de l’Espace montent d’ailleurs régulièrement sur les plus hautes marches des podiums internationaux, y compris civils.
Moins techniques, quoique, et encore plus artistiques viennent ensuite la Musique de l’Air et les Peintres de l’Air et de l’Espace. Si les premiers sont des militaires appartenant à l’Armée de l’Air et de l’Espace les seconds sont généralement plutôt des civils dont le talent artistique et la maîtrise technique sont officiellement reconnus par le ministère des Armées. Les peintres de l’Air et de l’Espace sont le pendant aviation des très prestigieux POM, les Peintres Officiels de la Marine. Parmi les anciens Peintres de l’Air on retrouve l’affichiste George Hamel ou encore Marie-Yvonne Yo-Laure tandis que les actuels Peintres de l’Air et de l’Espace comptent dans leurs rangs le designer Régis Rocca ou encore la peintre Laurence B. Henry. Excusez du peu.
Les instrumentistes de la Musique de l’Air ne sont pas en reste niveau talent et maîtrise technique puisque toutes et tous sont lauréats d’un des deux conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse : Lyon et Paris. C’est un prérequis à leur recrutement. Ils font donc littéralement partis de l’élite musicale française. L’une des particularités notables de la Musique de l’Air et de l’Espace est de disposer en son sein depuis 2005 d’un Big Band. Comme la Patrouille de France ou l’Équipe de Voltige de l’Armée de l’Air la Musique de l’Air aide à faire briller un peu plus encore notre pays à l’internationale Ses musiciens sont demandés partout sur la planète au même titre que par exemple l’orchestre philarmonique de Radio France ou encore le bagad de Lann-Bihoué.

Vous l’aurez donc compris avec cette rapide présentation les Ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace ne se limitent pas aux seuls Rafale Solo Display et Patrouille de France. Ils sont plus complexes et en même temps plus homogènes. Deux aspects pourtant unissent ces sept entités au-delà de l’Armée de l’Air et de l’Espace elle-même : une rigueur technique et une passion artistique qui ne font jamais défauts. Et au final c’est nous les passionnés d’aviation qui nous régalons, tout autant d’ailleurs que le grand public.

Photos © Armée de l’Air et de l’Espace.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

8 réponses

  1. Merci Arnaud pour cette belle présentation des Ambassadeurs de L’Armée de l ‘Air et de l ‘Espace avec la découverte des Peintres de l’Air et de l ‘Espace et bravo au travail de toute l équipe pour des articles toujours fouillés et passionnants.

  2. Vous auriez du évitez le terme celle et ceux qui sont ambassadeur de l’armée de l’air et de l’espace et juste l’armée de l’air et aussi juste ceux les femmes n’ont rien a faire dans l’armée de l’air je n’arraite pas de le dire depuis des années
    vivement 2027 qu’on en finisse avec votre blog de bobos et de sale *********

    1. Je croyais vous avoir demandé d’arrêter de polluer notre site. C’est désormais décidé je vais demander officiellement votre bannissement à notre webmaster, vous ne m’en laissez plus le choix.

      1. Non, Arnaud, laissez-le, on a rarement de telles occasions de franche rigolade qu’en lisant le « fils d »un colonel en retraite » (peut-être en retraite de Russie 🙂 )…Et comme ses élucubrations ne sont pas dangereuses pour toute personne qui est allé à l’école au-delà de la primaire…

  3. Bonjour Arnaud,
    Je me mets a rêver de la PAF sur des Rafale ?
    Les Alpha Jets sont à la corde non ?

    1. C’est marrant mais moi la PAF sur Rafale ça ne me fait pas rêver. Je pense sincèrement que le PC-21 serait bien plus adapté à ce rôle.

      1. Cher Arnaud,
        Connaissant les Français, jamais ils n’accepteront de faire voler leur Paf sur un avion étranger ! Quitte à réafecter les vieux M2000 !

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blackburn T-4 Cubaroo

L’histoire de l’aviation est jalonnée de machines volantes qui pour bien des raisons ne connurent pas le succès escompté voire pas le moindre succès. Dans

Lire la suite...