Une base de bombardiers dans le nord-ouest de la Russie frappée par une attaque de drones.

Les Tupolev Tu-22M3 Backfire stationnés à l’année sur la base de Sol’tsy 2 font parties des avions qui quasi quotidiennement bombardent l’Ukraine à l’aide de leurs missiles de croisière. C’est justement deux d’entre eux qui ont été détruits ce samedi 19 août 2023 par une frappe aérienne réalisée par des drones appartenant aux forces ukrainiennes. Ces dernières ont donc pénétré loin dans le territoire de la fédération de Russie puisque la base en question se trouve dans l’oblast de Novgorod. Au moins deux autres bombardiers stratégiques à géométrie variable ont été endommagés dans l’attaque.

Selon plusieurs experts internationaux ce raid a été réalisé par au moins deux drones de combat Baykar Bayraktar TB.2 de facture turque. De leur côté les médias russes parlent eux de drones de reconnaissance soviétiques Tupolev Tu-141 / Tu-143 transformés en munitions rodeuses par l’Ukraine. Cette dernière hypothèse dédouanerait ainsi la défense anti-aérienne russe puisque ces deux modèles hérités de la guerre froide sont réputés plus difficiles à repérer et donc à intercepter que le célèbre UCAV conçu et fabriqué en Turquie. De son côté le ministère ukrainien de la défense s’est contenté d’une courte officialisation de l’attaque par ses avions sans pilote sans spécifier le modèle en question.

Aux vues des résultats du raid aérien l’hypothèse du Bayraktar TB.2 est largement cohérente notamment de par l’emploi de la désormais célèbre bombe légère à guidage laser MAM-L. Avec sa portée annoncée entre douze et quinze kilomètres et sa capacité à être tirée et guidée depuis l’UCAV turc on sait qu’elle a déjà causé pas mal de dégâts contre les différentes installations militaires de la fédérations de Russie. L’attaque contre Sol’tsy 2 semble donc largement dans ses cordes. Que ce soit donc deux Bayraktar TB.2 armés de bombes légères guidées par laser ou bien deux Tu-141 / Tu-143 la destruction de deux bombardiers stratégiques russes Tu-22M3 est forcément une excellente nouvelle pour Kyïv. L’endommagement de deux autres est juste la cerise sur le gâteau.

Situé à 660 kilomètres de la frontière ukrainienne Sol’tsy 2 est une des bases aériennes parmi les plus stratégiques pour Moscou. D’abord c’est de là que depuis plusieurs mois maintenant décollent les bombardiers qui tirent depuis leur propre espace aérien souverain les missiles de croisière Kh-22 et Kh-47 qui quotidiennement terrorisent et tuent les civils ukrainiens. Ensuite Sol’tsy 2 est reconnue depuis longtemps comme étant une des bases russes les plus proches de l’OTAN avec en son sein des armes de destruction massive, entendez par là des missiles de croisière à charges nucléaires tactiques et/ou stratégiques. Dans l’esprit des Alliés c’était donc jusqu’à hier une des installations de l’aviation stratégique russe parmi les mieux protégées. Visiblement pas tant que ça quand on voit que de simples drones de combat voire des munitions rodeuses peuvent la frapper avec une telle efficacité !

La propagande d’état russe a d’abord parlé d’un raid aérien contre la ville voisine de Soltsy avant de se raviser et de confirmer que l’objectif de l’aviation ukrainienne avait bien été la base aérienne. Hormis les deux avions détruits et les deux endommagés aucune perte humaine n’est à déplorer. Il faut savoir que majoritairement les bombardiers russes sont stationnés en extérieur, y compris en temps de guerre comme actuellement. Ce qui facilite grandement l’action ennemie. À n’en pas douter la riposte de Moscou à cette attaque sera terrible et meurtrière, la Russie ayant été giflée en son cœur par une force aérienne qu’elle juge toujours comme insignifiante vis-à-vis d’elle.

Illustration © ministère ukrainien de la défense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

8 Responses

  1. Fakenews. Tous les drones ukronazis ont été détruits par les armées russes. Et aucun bombardiers n’a été abîmé.

  2. C’est sur que ça a plus de gueule que de frapper des écoles, des hôpitaux, des gares ou des immeubles d’habitation! Pas vrai les poutinocrâtes français ?

  3. je serai ce savoir si l’armée ukrainienne a reçu l’aide de l’OTAN ( non officille ) pour mener cette attaque.
    a titre perso, bravo les ukrainiens, ils ne font que repliquer a « poupou » apres tout

  4. Et si c’était comme disaient les 1ers tweets des quadcopters à 3francs 6sous qui avaient atteint 4 TU22, le déshonneur serait encore pire que des bons vieux TU141/143 (drone de reconnaissance au départ mais modifié par l’armée ukrainienne avec mine de rien 1 sacrée précision). Quant aux Bayraktar TB.2, alors ils sont modifiés car normalement ils ne peuvent s’étendre à plus de 150Km.
    En tous les cas quelque soit le moyen c’est fort de la part des ukrainiens qui n’ont pas les moyens des russes qui eux bombardent jour et nuit sur n’importe quoi et de préférence des bâtiments civils depuis le fin fond du territoire russe.
    Quelle sera alors la surprise du 24/08?

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...