Danois et Néerlandais reçoivent le feu vert pour livrer des F-16MLU à l’Ukraine.

Est-ce une soudaine volte-face des États-Unis  sur la revente de ces avions à la Fuerza Aérea Argentina ? Alors que cette dernière convoite officiellement les General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon appartenant à la Flyvevåbnet, celle-ci et la Koninklijke Luchtmacht ont désormais l’autorisation de l’US Department of State pour livrer leurs avions à l’Ukraine. Quelques garanties étaient attendues par Amsterdam et Copenhague alors que Washington DC de son côté entendait avoir des éclaircissements sur le cursus de transformation opérationnelle des pilotes ukrainiens. Y aura t-il un dindon de la farce dans cette histoire ?

La diplomatie américaine a bel et bien eu la confirmation que les aviations militaires danoises et néerlandaises s’étaient engagées à intégralement former elle-même les pilotes ukrainiens. Il ne s’agit d’ailleurs pas d’un écolage ab initio puisque tous les élèves sont déjà pilotes dans leur pays, certains sur avions de chasse Mikoyan MiG-29 Fulcrum et/ou Sukhoi Su-27 Flanker d’autres sur avions d’attaque au sol Sukhoi Su-24 Fencer et/ou Su-25 Frogfoot. Un cursus plus long est prévu pour les anciens pilotes de ligne. Une fois les dits pilotes formés sur F-16MLU ils pourront rentrer dans leur pays avec la certitude que des avions les suivront sous très peu de temps.

En contrepartie les diplomaties danoises et néerlandaises voulaient avoir l’assurance qu’aucun grain de sable ne viendrait enrayer les livraisons de F-16MLU Fighting Falcon à l’Ukraine et que leurs pays respectifs seraient toujours prioritaires sur la réception de nouveaux avions de combat Lockheed-Martin F-35A Lightning II. Ces derniers ont notamment la charge de remplacer les dits F-16MLU. C’est Anthony Blinker lui-même, numéro 1 de la diplomatie américaine, qui a rassuré ses deux partenaires européens.

C’est en janvier dernier que les Pays-Bas ont fait savoir qu’ils envisageaient sérieusement de livrer une partie de leurs F-16MLU à l’Ukraine. Le Danemark leur a emboité le pas quelques semaines plus tard si bien que la Maison-Blanche s’est sentie obligée de se fendre d’un blanc seing en ce sens au printemps. Sauf qu’entre temps l’Argentine est entrée dans la danse avec en filigrane la Chine et l’Inde qui chacun de leur côté pourraient tirer profit d’une non exportation des avions danois vers l’Amérique du sud. Dire que sa situation se complexifie est encore très en dessous de la réalité. On a largement dépassé le niveau de la partie de billard à trois bandes. Espérons qu’il s’agira plus d’une partie d’échec que d’un coup de poker car cela pourrait coûter très cher aux Alliés en matière d’influence en zone sud-américaine.

Au final donc le F-16MLU Fighting Falcon se rapproche de plus en plus de la désormais mythique cocarde jaune et bleu, un peu comme son éternel concurrent le Mirage 2000 français. Affaire forcément à suivre.

Photo © Koninklijke Luchtmacht.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

5 Responses

  1. Bonne nouvelle. Tout ce qui concerne des livraisons à l’Ukraine est une bonne nouvelle, enfin mauvaise in fine car si besoin d’armes c’est que la guerre continue.

    Le temps presse, les russes jouent la montre en mobilisant de plus en plus de monde à la volé, et harcelent les Ukrainiens à coup de vagues humaines.

    La stratégie Russe est de couler l’Ukraine quite à ce couler eux mêmes. Le point de non retour est déjà franchis.

    J’ai entendu parler de la Suède qui voudrait livrer des gripen, voir même un partenariat pour que l’Ukraine soit dans le projet.
    Je voit bien le Gripen Ukrainien moi, prêt à décoller de n’importe quelle axe routier sur le territoire.

    Ils faudraient aussi que les Israeliens cedent et livrent des armements à l’Ukraine dont des f16 israelien qui partent à la retraite mais sont ultra modernisé et capable de tenir la dragé haute à n’importe quelle autre avion
    Mais surtout des systèmes de défense aerien qui stoppera de manière quasi définitive l’impunité des attaques aériennes (drone kamikaze, missile de croisière ect…) sur les villes Ukrainiennes.

    Il faut absolument que les pays de l’otan arrêtent d’etre aussi froid à donner du matériel à l’Ukraine.
    Il est trop tard, nous avons déjà mis les pieds dans le plat, si on recule maintenant cela ne changera rien.

    Les américains sont évidement frileux de peut être voir des f16 ukrainiens abbatu par les terroristes moscovite qui ce feront une joie de propagander.

  2. Il doit bien avoir suffisamment d’appareils F-16 usagés aux États-Unis pour en livrer à l’Argentine sans toucher aux stocks européens qui seraient bien plus utiles en Ukraine.

    1. Il me semble qu un espèce de coin paumé en Arizona en aurait deux ou trois en stock, même que ça dépend de l’us air force.

      1. L’AMARG de l’US Air Force a en fait des centaines de F-16 en stockage opérationnel, c’est à dire qu’ils sont mis là en attendant un rachat par un pays tiers, comme l’Argentine ou encore la Colombie, ce qui fait que les Américains ont plutôt les coudées franches pour offrir des F-16 aux Argentins ou aux Colombiens tout en autorisant les Hollandais et les Danois à offrir les leurs aux Ukrainiens. Une pierre deux coups.
        Ce qui va ravir les Ukrainiens, potentiellement les Argentins et les Colombiens, mais sacrément énerver les Russes d’un côté et les Anglais de l’autre. Le premier parce que le F-16 est meilleur que les MiG-29 et les seconds à cause de leur entêtement maladif à affamer l’Argentine.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié