L’avionneur russe Sukhoi va t-il perdre le Vietnam au profit de Lockheed-Martin ?

Un demi-siècle après la guerre qui déchira ce pays le Vietnam semble désormais vouloir entrer dans le giron des États-Unis. Des négociations sont actuellement en cours entre les deux pays autour de la dotation de chasseurs Lockheed-Martin F-16V Viper. Des avions qui devraient permettre à ce pays asiatique de se défaire de ses actuels Sukhoi Su-22M Fitter-K et Su-27P Flanker-B d’origine soviétique pour les premiers et russes pour les seconds. Jusque là chasse gardée de Sukhoi le Vietnam pourrait donc dans quelques semaines changer de fournisseur du tout au tout.

Ces deux modèles sont aujourd’hui présents dans l’arsenal vietnamien à hauteur de respectivement trente-quatre et dix exemplaires. Or les difficultés que rencontrent Sukhoi à tenir ses engagements en matière de fournitures de pièces détachées fragilisent grandement ses relations avec Hanoï qui comme d’autres capitales avant elle souligne désormais ouvertement les manquements russes en la matière. Et aujourd’hui les autorités vietnamiennes n’hésitent plus à regarder vers l’ancien ennemi afin d’envisager l’après Su-22M/Su-27P. Pour cela l’avion idéal pour elles s’appelle donc Lockheed-Martin F-16V Viper, l’ultime évolution en date du célèbre F-16 Fighting Falcon pensé par General Dynamics.

En fait les négociateurs américains surfent sur une plus vaste reconfiguration du paysage aéronautique au Vietnam. Depuis maintenant une quinzaine d’années les avionneurs et hélicoptéristes russes voient s’échapper des contrats au profit de concurrents en provenance des États-Unis et de l’Union Européenne. Les difficultés industrielles nées des sanctions alliées après l’invasion de l’Ukraine souveraine ne sont qu’un nouvel écueil dans cette lente mais constante perte d’influence de l’aéronautique russe au Vietnam.

Ainsi Eurocopter avait vendu deux EC225 Super Puma Mk-2 remportant alors une compétition inédite au sein de la petite aéronavale locale contre le Mil Mi-17 Hip-H. Une même aéronavale vietnamienne qui n’avait pas hésité il y a quelques années à commander à Boeing son drone tactique MQ-27 ScanEagle plutôt qu’un modèle russe pourtant bien moins onéreux. Dans la force aérienne vietnamienne, celle-là même qui désormais envisage d’acheter des Lockheed-Martin F-16V Viper, cette perte d’influence russe se fait également ressentir. Les récentes commandes d’Airbus DS C-295 européens de transport tactique et d’Aero L-39NG tchèques et Beechcraft T-6A Texan II américains d’entraînement en sont la démonstration la plus flagrante. Hanoï regarde aujourd’hui vers l’Amérique et l’Europe et non plus vers la Russie.

L’une des craintes avérées de la Russie est que le contrat à venir avec Lockheed-Martin ne fragilise encore un peu plus Sukhoi. L’avionneur a par ailleurs a fourni au Vietnam des Su-30MMK Flanker-C dont on dit qu’ils ne volent plus suffisamment au goût des Vietnamiens depuis le début de la guerre contre l’Ukraine. Pour ces avions aussi les pièces détachées manquent.

Vous l’aurez compris c’est autant sur le plan diplomatique qu’industriel que la Russie et son avionneur star ont à perdre dans ce bras de fer contre l’Amérique et Lockheed-Martin. D’autant que les négociations avec le Vietnam sont pilotées directement depuis Washington DC par de proches conseillers de Joe Biden. Vladimir Poutine a t-il les reins assez solides pour s’y opposer et tenter de conserver le Vietnam dans son giron ? Nous le saurons tôt ou tard.

Photo © ministère de la défense du Vietnam.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

14 Responses

  1. Aujourd’hui n’importe quel constructeur russe est dans le rouge. Ils sont incapables de satisfaire leurs clients. C’est normal qu’ils veuillent aller voir la concurrence américaine ou européenne. Mikoyan et Sukhoi vont couler et le responsable s’appelle Poutine. S’il n’avait jamais décidé d’envahir l’Ukraine son industrie aéronautique n’en serait pas là. Ce type est un fléau pour son propre pays.

    1. Vous n’avez pas le droit de parler de Poutine comme ca parce qu’il est trop beau et trop fort et qu’il est le représentant des super russe de la mort qui tue. J’ai essayé de faire le troll russe mais je me suis fatigué moi même.

      J’ai également cru comprendre que expansionnisme chinois inquiéte Hanoi mais pas que. La philosophie asiatique ne manque pas d’exemples sur l’amitié et les vietnamiens et les autres pays présent dans la mer de chine commencent a comprendre ce qui les guette avec les nouvelles routes de la soie.

      Egalement, ces avions sont vieillissant et ne feront pas le poid contre les avions chinois et ou des systèmes de défense air sol modernes. Les militaires sont (souvent) des pragmatiques. Les allemands achètent bien des armes israéliennes. Et les israéliens acceptent bien de les vendre aux allemands DONC BON.
      En provence on dit « un ami vous fait toujours plaisir, si ce n’est pas quand il arrive, c’est quand il s’en va »

  2. Mensonges. Soukhoi va très bien et vend plus de SU30 et de SU35 que Dassault de Rafales et Lockheed de F35. Soukhoi est le constructeur n°1 dans le monde. Ses SU57 et SU75 sont supérieurs à tous vos avions.

    1. Kevin, pouvez vous apporter la moindre preuve de ce que vous affirmer gratuitement?
      J’ai bien peur que non, j’en conclu que vous êtes un guignol, comme votre maitre, le botoxé du Kremlin.

    2. Sinon juste comme ça en passant, hors Russie, combien de Sukhoi Su-35 ont été vendu ? Même la Norvège possède plus de F-35 que tous les Su-35 vendus à l’étranger. Faut arrêter la vodka, c’est pas bon pour ta cervelle camarade Kevin.

  3. Suivant Beijing, le plus gros de la mer de Chine (au sens géographique du terme) lui revient au détriment des autres riverains dont le Vietnam au premier rang. Les amis de mes ennemis ne sont plus mes amis, les ennemis de mon ennemi son mes amis. Le rapprochement entre Pékin et Moscou étant ce qu’il est, les tensions entre Pékin et Washington de même. Le rapprochement entre le Vietnam et les USA ne fait que commencer..

  4. N’en déplaise aux trolls pro Russes, le Vietnam pourrait fourguer ce qui reste de sa flotte aérienne de Su27 a l’Ukraine qui en a grandement besoin. Slava yukraina !

  5. Oh non les Sukhoi et Mig vont disparaître, l’élégance des Mig29 et Su27 tout ça à cause de la folie des russes. C’est triste car ces chasseurs sont tellement plus beau que le f35 par exemple.

    1. Esthétiquement parlant les Fulcrum et Flanker sont très datés. Si vous voulez comparer le F-35 à un avion russe il faut le faire avec le Felon.

      1. L’esthétique, la beauté, tout cela reste subjectif. Le Concorde, par de nombreux aspects, arbore une esthétique que certains qualifieraient de « datée ». Pourtant, le Concorde reste un modèle d’élégance aéronautique.

        De mon point de vue, toujours purement subjectif, les Su-27 et autres Flanker-like restent parmi les plus élégants chasseurs produits durant ces dernières décennies. Leurs lignes sont intemporelles à mes yeux.

        En revanche, d’un point de vue purement technologique, l’industrie aéronautique russe est clairement datée, cela ne fait aucun doute.

        C’est pour cette raison que je trouve que le F-35 paraît pataud et trapu, dépourvu de l’élégance d’un F-16 par exemple, alors que le F-16 a bien une génération d’ancienneté en plus.
        De la même façon que je reste admiratif face à l’harmonie des lignes d’un Mirage 2000 ou d’un Rafale.

  6. Très bon signe, ça ouvrira peut-être la voie à d’autres avionneurs… 🙂
    Et puis ça va dans le bon sens pour un équilibre dans cette région

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...