À Minot AFB l’US Air Force se prépare à l’après UH-1N Twin Huey.

Dans quelques mois le 91st Missile Wing de l’US Air Force changera de monture. Non pas qu’il va abandonner ses missiles balistiques intercontinentaux LGM-30G Minuteman III construits par Boeing et en dotation depuis 1970 mais plutôt ses hélicoptères. Car comme son nom ne l’indique pas ce 91st MW aligne également des Bell UH-1N Twin Huey pour ses missions de servitude et de sécurité. Des appareils qui sont organiquement rattachés au 54th Helicopter Squadron.

Plus que quelques mois donc avant que les Boeing MH-139 Grey Wolf ne fassent leur apparition dans les rangs de l’US Air Force et notamment du 91st Missile Wing de Minot AFB. Dérivés américanisés de l’AgustaWestland AW.139 italien ils assureront le remplacement des Bell UH-1N Twin Huey en dotation depuis 1996. Ils mettront ainsi fin à une présence du Huey et du Twin Huey qui remonte à 1983 et l’arrivée des premiers UH-1H Iroquois puis des HH-1H Iroquois dix ans plus tard.

Dédiés aussi bien à la servitude qu’à la sécurisation les Bell UH-1N Twin Huey du 54th Helicopter Squadron sont des appareils hyper polyvalents. Ils peuvent assurer des patrouilles à un ou deux appareils autour de l’immensité du territoire de Minot AFB, une des plus grandes emprises militaires des États-Unis. Pour cela ils emportent une voire deux mitrailleuses de calibre 12.7 millimètres en gundoor. Bien entendu ces vols de surveillance, et éventuellement d’intervention, se font de jour comme de nuit et ce 365 jours par an. Du coup 366 cette année. Et depuis deux ans on ne peut pas dire qu’ils aient chômé ! Il faut bien ça pour protéger les joyaux de la couronne américaine, en l’occurrence les missiles balistiques intercontinentaux LGM-30G Minuteman III. Rappelons qu’il s’agit là de l’une des composantes nucléaires américaines, installée dans des silos sur cette base du Dakota du Nord.

Qui dit missiles balistiques intercontinentaux dit forcément risque d’accident nucléaire. Et même si ceux ci sont particulièrement limités aux vues des redondances dans les procédures de sécurités de l’US Air Force rien n’est jamais infaillible. C’est pourquoi une partie des Bell UH-1N Twin Huey peut être rapidement médicalisée et habilitée aux opérations NRBC. Entendez par là qu’ils peuvent servir d’ambulances volantes pour des militaires qui auraient été irradiés par une fuite. En ce début 2024 il est question de trois hélicos qui sont en permanence prêts dans cette configuration forcément désarmée afin de gagner du poids.

Bell UH-1N Twin Huey en vol de conserve au-dessus de Minot AFB.

Et c’est justement tout cet éventail de missions que peuvent mener les Bell UH-1N Twin Huey aujourd’hui qui posent question sur l’avenir. Les Boeing MH-139A Grey Wolf en seront t-ils capables ? Les militaires américains le sauront sans doute assez vite. Il se dit d’ailleurs que la fin de carrière de ces biturbines sur les bases de missiles ne serait pas synonyme de fin de carrière dans l’US Air Force et que cette dernière pourrait bien leur trouver un nouvel emploi. Successeur des Bell TH-1H Iroquois d’entraînement ? Qui sait ?

Affaire (forcément) à suivre.

Photos © US Air Force.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...