L’US Marines Corps égare un de ses F-35B Lightning II.

Généralement on égare son trousseau de clefs ou son smartphone, mais perdre un avion c’est plus rare. Or c’est la mésaventure survenue ce dimanche 17 septembre 2023 à l’escadrille VMFAT-501 Warlords spécialisée au sein de l’US Marines Corps dans la transformation opérationnelle. Ainsi un de ses chasseurs multi-rôles Lockheed-Martin F-35B Lightning II s’est écrasé, sans doute dans l’état de Caroline du Sud. En effet les autorités américaines ne savent exactement où se trouve leur avion de 5e génération.

L’avion menait une mission d’entraînement avancé quand pour une raison encore inconnue il a disparu des écrans radars. Immédiatement la balise d’éjection du siège du pilote s’est allumée et les équipes de secours de MCAS Beaufort se sont mises en branle. Un hélicoptère American Eurocopter MH-65D Dolphin appartenant à l’US Coast Guard a également été déployé pour tenter de retrouver avion et pilote. Ils ont toutes et tous fait à moitié chou blanc. Car s’ils ont bel et bien récupéré sain et sauf le marines se trouvant à bord du cockpit il n’en est rien du F-35B Lightning II… ou tout du moins de son épave.

Une situation d’autant plus ubuesque que l’état de Caroline du Sud et notamment les abords immédiats de MCAS Beaufort ne figurent pas parmi les zones les moins explorées du territoire des États-Unis. Les autorités fédérales et locales américaines en sont même venues à demander l’aide de la population locale et des touristes afin de retrouver l’épave, voire de simples débris, de l’avion de combat. Technologiquement parlant ce serait une véritable tuile pour Lockheed-Martin si des éléments d’un F-35B Lightning II venaient à tomber entre de mauvaises mains, des mains chinoises ou russes. Pour l’US Marines Corps ce serait une catastrophe sur le plan de sa sécurité propre. C’est pourquoi des moyens énormes sont mis en œuvre afin de retrouver les restes de l’appareil.

Désormais l’US Department of Defense et l’US Marines Corps n’excluent plus que l’avion ait pu continuer à voler grâce à son pilote automatique durant plusieurs minutes voire plusieurs dizaines de minutes. Auquel cas le périmètre de recherche sera bien plus vaste et doit inclure les eaux territoriales des États-Unis. De quoi donner quelques sueurs froides aux amiraux et généraux du Pentagone.

On pourrait croire au scénario d’un blockbuster hollywoodien type «Broken Arrow» sauf que les disparitions d’avions sont une réalité. Le mystère du vol MH370 en demeure l’exemple le plus criant… et le plus dramatique. Il y en a eu bien d’autres. Espérons que les autorités américaines retrouvent rapidement l’avion de la VMFAT-501 Warlords.

Affaire à suivre.

Photo © US Department of Defense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

23 Responses

    1. Serait-ce trop vous demander Lecoq de nous pondre un jour un commentaire intelligent ? Juste une fois, juste pour voir si vous en êtes capable ? Non car ça devient fatiguant de lire vos âneries, votre bêtise crasse de niveau ado boutonneux ou pilier de comptoir totalement bourré.

      D’ailleurs faudra nous dire pourquoi vous ne commentez que les articles sur le F-35 ou sur les avions russes. On pourrait presque se demander si vraiment vous êtes aérophile ? Perso j’en doute.

    2. Lecoq on le connait aussi sur Opex360 et là bas on dit tous la même chose le concernant : il y a erreur de frappe sur son nom. C’est pas un q à la fin c’est un n.

  1. Crash d’un F35 pour des raisons  » inconnus « . Cette appareil n’a que des problèmes de conception c’est pas étonnant qu’on ont si prend trop vite y’a toujours des problèmes là dernière fois c’était un problème moteurs allais le changer ou des pièces trop usés. Avait vous déja entendu parler d’un problème sur le SU57 ? Non et vous savait pourquoi ? Les Russes eux savent produirent des avions. Plus de 150 SU57 construit et aucun n’a jamais était perdu. Le F35 ces un avion produit trop vite par un constructeur qui ni connait rien en chasseur. Avant le SU57 Soukhoi avait construit les meilleurs chasseurs comme le SU27, le SU29, et SU35.

    1. Le Sukhoi Su-29 classé parmi les meilleurs chasseurs ? Décidément Kevin vous ne cesserez jamais de me faire rire. Le Su-29 est un monomoteur de voltige aérienne. Ignare !!!

    2. Donnez donc moi la référence qui prouverais que le SU-57 a été produit a plus de la quinzaine prévue par l’armée pour le nouveau moteur et des armement en soute compatible.

      En 2013 Sputnik affirmait que 150 Pak/FA était en service alors en 2017 l’état russe nomma ce prototype de SU-57 après 7 avions de pré-série construit.

    3. Plus de 950 exemplaires du F-35 ont déjà été produits et beaucoup sont déjà opérationnels auprès de nombreuses forces aériennes militaires. La perte d’avions dans ces conditions est physiologique. Nous saurons ce qui s’est passé dans cette affaire à l’avenir… Peut-être ….
      Deux douzaines d’exemplaires du Sukhoi Su-57 ont été produits au maximum, et si même la moitié s’était écrasée ou avait explosé en vol, l’ancien régime soviétique ne le dirait certainement pas. Cependant, selon Janes, le premier Su-57 de production a subi un dysfonctionnement de contrôle et s’est écrasé le 24 décembre 2019 lors d’un vol d’essai à l’usine aéronautique de Komsomolsk-sur-Amour.
      Que seuls les anciens Soviétiques sachent concevoir des avions de combat est une affirmation risquée, non seulement Lockheed Martin sait concevoir d’excellents chasseurs mais aussi Dassault Aviation, Airbus et SAAB…
      En parlant de Dassault Aviation, Kevin va voir comment ça s’est passé lorsque le Mirage III luttait contre le merveilleux MIG 21…
      Google Traduction

    4. Les avions de chasse crashent régulièrement quelque soit le modèle. Les armées de l’air nomment ça de l’attrition …

  2. Ce qui me surprend , c’est que l’équipier du pilote éjecté soit retourné tranquillement à sa base, sans avoir reçu l’ordre de suivre la trajectoire de l’avion en perdition. Un peu légers les américains sur ce coup là… Et ça m’étonne beaucoup. On parle quand même d’un F35, là.
    Que le pilotage automatique soit engagé, pourquoi pas. Mais ils auraient pu ajouter une ligne de codes dans cet ordi volant qui désengage le pilote automatique quand le pilote humainement manuel descend en marche…
    Il y a quand même un petit parfum d’étrangeté dans cette affaire.
    Mais bon, des zincs qui font des centaines de miles sans intervention humaine, il y en a des tonnes. J’ai le vague souvenir d’un F104 de la Luftwaffe, avec un pilote ayant perdu connaissance en raison d’un dysfonctionnement du système d’oxygène, et qui est allé se crasher tout droit en Norvège, dans les années 60/70. Mais lui a été suivi par pas mal de monde au cours de sa virée erratique jusqu’à la panne sèche.

    1. L’équipier est rentré tranquille ou a survolé la zone de posé de son copain pour guider les secours ?
      Le fait de « perdre » un avion qui vole est relativement fréquent surtout à faible altitude et si son IFF est HS. Il ne faut pas non plus négliger que cet appareil est censé être « furtif » ? Donc pour les « radars » c’est rapé

  3. S’il s’était écrasé au sol il y aurait eu un grand panache de fumée visible à des kilomètres. S’il s’est écrasé en mer normalement il aurait dû être au moins suivi par les radars. Ça me rappelle l’accident aérien de Courtrai, où en 1989 un Mig 23 soviétique qui avait décollé de Pologne, une fois son pilote éjecté, s’était redressé tout seul et avait continué tout droit jusqu’à la panne de carburant c’est a dire 900 km plus loin et s’écraser en Belgique.

  4. Bonjour,

    Retrouver la trace d’un avion furtif…bon courage.

    Plus sérieusement, est ce que lors de leurs « missions » domestiques les F-35 volent également avec des dégradeurs de furtivité ou pas ?

    1. quand même un truc, soit le community manager du pentagone a 12 ans soit il a besoin d’éclaircissement sur qu’est réellement un f35. Parce que primo, un avion qui s’écrase c’est jamais une bonne presse pour le pays et l’industriel (a nuancer avec le nombre d’avion fabriqué! ). Mais quand meme, c’est un avion dont beaucoup de spécificités sont classifiées et dernièrement ils ont choppé des « touristes » chinois essayant de faire voler un drone dans une base de l’air force (oui on peut dormir a l’hotel dans une base us ca parait fou). Je trouve ca bizarre de faire battre le pavé a des « touristes » pour retrouver un F35. Autant organiser une chasse au trésor avec la revue technique de l’appareil tant qu’on y est. bizarre/

    2. Mais sans sa verrière, sa SER sera dégradée non?
      Après s’il ne le retrouve pas, c’est qu’il a sûrement volé jusqu’au dessus de l’eau. Et s’il a pû voler aussi longtemps, pourquoi l’éjection alors ? Et pourquoi l’équipier n’a pas accompagné l’avion au cas où son crash aurait représenté une menace ?
      Cette histoire ne finit pas avec un drame humain heureusement, et il doit y avoir un paquet de pêcheurs chinois qui naviguent sur zone avec des sondeurs pour très gros poissons posés au fond de la mer.

      1. Dans les armées de l’air occidentales (ailleurs je ne sais pas), le protocole est que l’équipier reste avec le pilote éjecté s’il le peut pour faciliter/accélérer les secours. Dans ces armées, on privilégie la vie humaine à la technologie…

        1. Oui et si le f35 s’écrase sur des logements ou une école ? C’est pas grave. Il aurait pû gérer la descente en parachute et garder un système actif ou passif sur l’avion ou même enregistrer le cap .Le coéquipiers hors de danger , mettre plein gaz sur l’avion sans pilote qui ne doit sûrement pas voler à 2000 km/h. Gérer la trajectoire du crash ou détruire l’avion au dessus d’une zone non habitée. Je pense qu’un pilote de F 35 peut gérer deux choses en même temps, ou alors il faut mettre que des femmes pilotes car la mienne gère 10 choses en même temps et elle n’est pas pilote de f35 ( malheureusement).

        2. C’est facile de critiquer mais dans la réalité d’un avion qui se vautre avec le stress inhérent à une telle situation personne ne sait comment il ou elle réagirait.

  5. Le F-35 a été retrouvé. Il s’est crashé à terre à une cinquantaine de km d’où le pilote s’est éjecté.

    1. En fait, la cause de l’éjection était due à un ajout d’IA dans les lignes de code de l’avion et avec le deep learning, il a trouvé que le pilote était nul et un danger pour l’appareil et l’avait éjecté! 🙂

  6. Il devait faire allusion au mig 29 qui n’a rien à voir avec le su29 ni avec sukhoi ce qui montre l’expertise de la personne et donc la pertinence de son commentaire

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié