Quel fut réellement le principal chasseur de l’US Air Force durant la guerre de Corée ?

Premier conflit majeur post Seconde Guerre mondiale la guerre de Corée fut marquée, dans le ciel, par l’émergence des chasseurs à réaction de 1ère génération. Et comme souvent il peut y avoir un léger décalage entre la réalité historique, parfois froide et souvent chiffrée, et le fantasme issu d’un travail journalistique à l’époque pas toujours très rigoureux. Sur cet affrontement intéressons nous à la réalité de la chasse américaine terrestre pour laquelle on nous a souvent vendu un avion très au-dessus des autres dans tous les cas de figure : le North American F-86 Sabre. Alors mythe ou réalité ?

Pour mener à bien cette enquête historique je me suis basé principalement sur des données statistiques publiées en 1954 par l’US Air Force Statistical Digest. Elles couvrent une période allant du 1er décembre 1950 au 30 mars 1953 inclus. En plus du North American F-86 Sabre déjà cité cinq autres modèles de chasseurs terrestres sont étudiés : les Lockheed F-80 Shooting Star et F-94 Starfire, les  North American F-51 Mustang et F-82 Twin Mustang, et enfin le Republic F-84 Thunderjet.

D’abord il convient d’analyser le nombre de sorties aériennes, aussi bien pour de la chasse pure que pour de la chasse bombardement pour chacun des six modèles. C’est le F-82 Twin Mustang qui ouvre le bal avec 1868 sorties seulement, suivi par le F-94 Starfire avec 4694, puis on fait un grand bond en avant avec le F-51 Mustang et ses 62607 sorties. Viennent ensuite le F-84 Thunderjet qui a accumulé 86408 sorties, suivi de très près par le F-86 Sabre avec 87177 sorties, et enfin le F-80 Shooting Star qui s’élève à 98515 occurrences.

De tous les chasseurs de cette époque le North American F-82 Twin Mustang est sans doute le plus aisément reconnaissable.

Pour chacun de ces avions ensuite nous observons les tonnes de bombes larguées sur les forces ennemies : Et là encore c’est le F-82 qui est tout en bas du classement avec «seulement» 122 tonnes de bombes. Avec dix fois plus, soit 1222 tonnes de bombes le F-94 se classe avant-dernier. Encore un bond en avant pour le F-86 qui prend donc la place de l’antépénultième avec ses 7508 tonnes. À la troisième place figure le F-51 grâce à ses 12909 tonnes larguées. Puis viennent le F-80 avec 33266 tonnes de bombes puis enfin le chasseur le plus bombardier de l’US Air Force en Corée : le F-84 qui a balancé pas moins de 50547 tonnes de bombes sur l’ennemi. Et n’oublions pas que cette même US Air Force entretenait sur place une large flotte de bombardiers qui faisaient mieux. Ou pire, ça dépend sous quel angle on se place. Sauf que voilà les six avions qui nous intéressent ici sont des chasseurs, et il y a un truc qu’un chasseur fera toujours nettement mieux que n’importe quel bombardier : abattre en vol un avion adverse. Et tout en bas du classement, c’est surprenant, mais on retrouve le F-94 Starfire avec  là encore «seulement» 4 avions descendus puis vient le F-82 Twin Mustang avec le même nombre mais également deux supplémentaires de revendiqués. Pas terrible non plus est le score du F-84 Thunderjet qui plafonne à 9 avions confirmés et 13 revendiqués. Le F-51 Mustang, à moteur à pistons rappelons le c’est 37 victoires confirmés et onze supplémentaires revendiqués. Enfin le duo de tête. Ou presque tant l’écart entre le premier et le deuxième est ahurissant. Avec 58 avions abattus et 37 revendiqués le F-80 Shooting Star est extrêmement loin du F-86 Sabre et de ses 814 avions descendus confirmés auxquels il faut ajouter 119 de revendiquer.

L’emploi du Lockheed F-94 Starfire ne fut jamais satisfaisant en Corée.

Vous l’aurez donc compris la propagande d’état américaine de l’époque et les médias ont bien vendu leur North American F-86 Sabre comme meilleur chasseur de l’US Air Force, et avec raison. Par contre comme chasseur-bombardier il s’est révélé médiocre, largement surclassé par le Lockheed F-80 Shooting Star de conception pourtant plus ancienne.

L’idée de cette mini enquête historique n’est pas de dégrader l’image d’un avion ô combien mythique mais de remettre l’église au milieu du village. Le F-86 Sabre ne fut pas le seul bon avion de combat américains en Corée. Il fut juste le meilleur chasseur, le plus efficace !

Photos © National Museum of US Air Force


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

13 Responses

  1. Il manque un appareil qui a aussi fait le conflit : le corsair.
    Avec des vétérans de la seconde guerre mondiale et ses canons et roquettes, ils donnera le maximum…

    1. En fait non il ne manque pas le Vought F4U Corsair puisqu’il n’a jamais servi en Corée dans les rangs de l’US Air Force. Il appartenait à l’US Navy et à l’US Marines Corps. Si vraiment il doit manquer à un avion c’est le Northrop F-61 Black Widow qui n’eut qu’un emploi très limité dans ce conflit.

  2. Georges Odgers, apparemment historien officiel, de l’Escadron 77 de l’Australian Air Force sur Meteors dans un livre publié en 1968 dans la collection Marabout-junior, nous fait vivre les tirs de roquettes en groupe d’attaque compact face au MIG-15 qui les surclassait, piloté par des russes ayant combattu en Europe.

  3. Bonjour

    A cette époque, les « générations » de chasseurs s’enchainaient rapidement ans et le F-86 était presque neuf, tandis que le F-80 datait de la fin de la 2e GM, 5 à 8 ans auparavant.

    Le résultat de « chasseur » F80 vs F86 n’est-il donc pas dû à l »ancienneté » du F-80 comparé au F-86, qui était moins performant en terme de chasseur pur (moins de temps de vol, rapport poids puissance inférieur, maniabilité, …), ce qui l’a envoyé plus vers l’attaque au sol que sur des missions de couverture ou de chasse libre.

    Le F-86 avait plus d’emport et de temps de vol, donc sans sa mission première de chasse (et le grand nombre de F-80 en unité), il aurait pu aussi occuper le terrain de l’attaque au sol.

  4. La mise en service du Sabre a été accéléré pour contrer le Mig-15 qui s’avéra être une mauvaise surprise car largement supérieur à tout les avions américains sur place, et gênait aussi le bombardement libre des B-29. Mais l’avion soviétique avait évidemment aussi des défauts. Son puissant armement avait tendance à faire cabrer l’avion, le faisant partir en vrille, une vrille presque irrécupérable. Pire encore dans les combats tournoyants l’avion avait tendance à tomber tout seul. La cause aux pilotes nord-coréens qui étaient très mal nourris et qui tombaient dans les pommes dès que les « G » montaient. Leurs corps n’étaient pas préparé pour un tel effort.

  5. il me semble qu’il y a eu plusieurs version de sabre si je me trompe pas, le F86 E est arrive pendant le conflit si je me trompe pas.

  6. Encore un article de propagande américaine. Vos chiffres sont faux les avions russes étaient bien supérieurs en Corée. Les MIG21 et les SU11 détruisaient toute l’aviation américaine comme à la même époque les MIG23 de la glorieuse ligue arabe le faisaient contre les avions sionistes vendus par l’Amérique et la France.
    Et vous osez me demander pourquoi je haïs votre site : il ne dit que des contre-vérités pour glorifier les USA et Israél.

    1. Apprenez surtout à connaitre votre « technique aéronautique » au lieu de sortir des « âneries ». Visiblement pas votre fort la « réalité technique ». Le Sukhoi-11 a été produit entre 1960 et 70 et a été retiré en « 1983 » et « l »autre su-11 » était un « me-262 » qui n’a existé qu’à 1 exemplaire. Leur participation à la guerre de Corée « nada ».
      Oui le « Mig 15 » et le « Mig 17 » ont été importants mais leur supériorité a nettement ensuite été contrée par l’arrivée nouveau appareils, des missiles performant, des tactiques adaptées et la formation des pilotes au combat aérien.
      La « ligue arabe » n’est pas une « force aérienne » et en plus les pays arabes volaient majoritairement sur « Mig 17 », « Mig 21 », SU-7 et quelques « Hunter » pour les jordaniens. Alors le Vietnam, il y a eu pertes importantes de
      F-105, mais à plusieurs reprises les Mig 17 et Mig-21 se sont fait étriller par les « F-4 » de l’US Navy ont dû être « mis à l’abri » derrière un rideau de SA-2 pour éviter d’être détruits car en petit nombre.
      Ah… et pour info les Mig-23/27 n’ont jamais « brillé » face aux appareils occidentaux. Irak …1991 ça vous dit quelque chose ? Visiblement pas et pourtant la capacité irakienne était sur le papier importante.
      Quand on ne connait pas l’aéronautique et surtout visiblement « rien » aux « guerres aériennes », il vaut mieux « ne rien dire » surtout quand on est « hors sujet » comme votre commentaire !!!

    2. les mig21 sont arrive bien après la guerre de Corée tout comme le su11. la ligue arabe n’est pas une nation en tant que telle, mais un groupement de nations.
      au lieu de faire genre je connais, vous connaissez rien a l’aviation, encore moins en politique du proche et moyen orient.
      révisez vos cours d’histoire =)
      et si vous « haïssez » le site, pourquoi venir alors?

    3. Bien toi tu glorifies bien des régimes ultra autoritaire, Majid. Donc on a le droit de parler d’avions de démocraties même si une démocratie n’est pas la perfection !
      P.S. : personne ne remet en cause la qualité des Mig russes de l’époque soviétique, mais là on parle du F86 Sabre !

      Maintenant pourquoi aller sur un site que l’on déteste, si ce n’est pour y déverser sa petite frustration de la semaine …?

  7. Bon article qui remet les pendules à l’heure. Mais pourquoi parlez-vous du F-51 et du F-82? Ce sont des P-51 et P-82. La lettre F n’est elle pas réservée aux jets?

    1. Votre remarque est intéressante Saïd. Mais en fait non tous les chasseurs qui portaient une désignation en P l’ont adoptée en F en septembre 1947 lors de la création de l’US Air Force. Le P-51 est donc devenu F-51, le P-80 F-80, et le P-82 F-82.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...