Les États-Unis lâchent du lest sur le dossier turc du F-16V Viper.

On en n’est pas encore à parler de réchauffement des relations entre l’administration Biden et le régime Erdogan mais la diplomatie semble jouer son rôle. Les deux parties semblent avoir trouvé un terrain d’entente sur la future vente de quarante Lockheed-Martin F-16V Viper et sur la modernisation de près du double de F-16C/D Fighting Falcon à ce standard. En toile de fond on retrouve la demande de la Suède à l’adhésion à l’alliance Atlantique, à laquelle la Turquie s’opposait jusque là. Le contrat est annoncé à 20 milliards de dollars US.

Ce mardi 23 janvier 2024 les parlementaires turcs ont entériné par 287 voix pour et 55 contre l’entrée de la Suède dans l’OTAN. Et bien que Recep Tayyip Erdogan doive encore valider cette décision de son pouvoir législatif il semble que cela ait fait son petit effet à Washington DC. Dès le lendemain, mercredi 24 janvier, le Président des États-Unis Joe Biden annonçait décider de valider la demande turque d’obtention du chasseur multi-rôle F-16V Viper. Le malhonnête coup de poker de la Turquie le mois dernier semble bien avoir porté ses fruits.

Reste que le Congrès américain n’a pas trop digéré ce chantage entre l’avionneur Lockheed-Martin et Ankara. Et on parle ici aussi bien des représentants et sénateurs démocrates que de leurs collègues républicains. Ils ne sont pas actuellement totalement favorables à donner leur feu vert à Joe Biden en vue de la vente de quarante F-16V Viper neufs et la transformation par kit de soixante-dix-neuf F-16C/D Fighting Falcon à ce standard nouvelle génération. De nombreux élus américains craignent qu’une fois le contrat signé les Turcs reviennent sur leur parole vis-à-vis de la Suède. Et ce malgré le fait que cette dernière ait mis de l’eau dans son vin sur le dossier du Kurdistan et dans une moindre mesure du génocide arménien.

Il est assez étonnant que sur un contrat aussi énorme que celui-ci il faille autant de négociations. Car si la méthode employée en décembre 2023 par la Turquie est largement condamnable, et nous l’avons ici dénoncé, elle était motivée par la frustration bien compréhensible d’un pays qui a «le cul entre deux chaises». D’un côté l’OTAN dont elle est membre fondateur et de l’autre le Proche Orient où elle essaye d’imprimer sa marque hors de la double domination euro-américaine et russe. Et pour une Turquie humiliée par son éviction du programme JSF devoir ainsi négocier pour obtenir des F-16V Viper n’est sans doute pas sans séquelle pour le régime Erdogan. Le point positif dans ce feu vert de la Maison-Blanche c’est que l’avionneur TAI sera en charge des soixante-dix-neuf kits de modernisation tandis que Lockheed-Martin assurera la production des quarante avions neufs. Chacun en ressort donc gagnant, et la Suède est désormais quasi assurée d’intégrer l’alliance Atlantique dans les prochains mois.

Affaire donc à suivre.

Photo © Lockheed-Martin


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

11 Responses

  1. A mon humble avis les USA ont lâché du lest uniquement pour favoriser l’entrée de la Suède dans l’Otan et ont dicté leurs conditions à la Turquie. Je pense que la Turquie a mangé son chapeau dans cet accord car on peut noter qu’en même temps la Grèce va acheter 45 F35-A. Le F35 était la véritable cible des forces aériennes turques et en définitive elles doivent se contenter des F16 qui sont d’excellents aéronefs mais qui sont d’une génération inférieure au F35. La Turquie est donc le seul pays majeur de l’Otan qui n’aura pas de F35. Les turcs se retrouvent en position d’infériorité face à leur ennemi séculaire la Grèce qui va aussi mettre en œuvre des Rafales. Ils se retrouvent aussi en position delicate pour collaborer pleinement dans les missions dévolues à l’Otan au niveau aérien et finalement pense que cela doit vraiment beaucoup déplaire à M Erdogan. Je n’ai pas parlé de la France car elle possède le Rafale qui soutient la comparaison avec le F35.

      1. Vivement 2027 que Jordan Bradella nous sorte du projet européiste Scaf 100%. On ne doit pas faire confiance aux Allemand ceux sont nos ennemi il vont torpillez ce projet en achetant la grosse ***** F35 américaine. La venir de l’aéronautique française c’est or de l’Europe.

        1. Quel rapport entre le SCAF, votre petit politicien de seconde zone, et le fait que l’administration Biden ait donné son accord à la vente de F-16V à la Turquie ? Ah bah oui aucun vous n’êtes qu’un petit nervis d’extrême droite sans envergure, vous ne savez que troller bêtement.

    1. Les Trucs ont obtenue ce qu’il voulait. Le F16 Vipère en attendant la mise en service du TFX Kaan.
      Concernant le F35 c’est de la ******* tous les experts comme moi le savent. Tout les pays ont revuent a la baisse leurs achat comme l’Israél, l’UK et le Japon. Avion trop cher a l’entretien et pas fiable du tout. Bien inférieure au SU57 et SU75.

      1. Le SU-75? il est en service où? ah oui! Dans votre imagination, quand au SU-57, pour le moment il n’a pas démontré grand chose …. Vous qui vous réclamer d’être un « grand expert » devriez le savoir.

      2. J’imagine que la plupart des gens censés n’ont même plus le courage de répondre à ce genre de commentaire qui regroupe presque autant d’âneries que de mots…
        C’est tout de même bizarre que la Turquie désire tout de même autant de F16 si le TFXkaan est selon vous une si grande réussite Kaylen…

        1. Bonjour Mikaschtera vous avez raison il est inutile de commenter les niaiseries d’un benêt, ma grand-mère me disait souvent : ” on ne discute pas avec une brouette on la pousse ”

  2. Mauvaise nouvelle, ces avions pourraient être utilisés pour bombarder les kurdes voir les arméniens pour soutenir les azéris pour dans leur visées expansionnistes, ou pire .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié