Et si le successeur du porte-avions Charles de Gaulle portait le nom d’une femme ?

Alors que le navire amiral de la Marine Nationale mène actuellement la mission Akila pour le compte de l’OTAN sa succession est déjà en marche. Alors que les ingénieurs navals français s’escriment à définir la forme du porte-avions de nouvelle génération un autre travail, et pas des moindres, prend du temps à celles et ceux qui sont les garants de la représentation du peuple : lui trouver un nom. Et si le mot final reviendra au Président de la République des parlementaires de la majorité comme des oppositions recherchent le patronyme idéal, et de plus en plus on parle de donner le nom d’une femme. Progressisme ou wokisme, chacun se fera sa propre idée.

Choisir le nom du futur porte-avions français n’est pas une mince affaire et ne doit pas être pris à la légère. Il ne l’est d’ailleurs pas. Sur le papier c’est actuellement une des missions du SHD, le Service Historique de la Défense. Il doit collationner les idées et options possibles, en faire le tri, et le moment venu fournir les plus évidents à l’Élysée. Car le dernier mot reviendra au Président de la République, constitutionnellement Chef des Armées.

Bien sûr il ne devrait selon toutes logiques pas s’appeler Charles de Gaulle puisque ce nom est déjà pris et ne devrait pas non plus recevoir celui de Clemenceau ou de Foch utilisés il n’y a pas si longtemps. Alors bien sûr il y a les anciens présidents, et les noms de François Mitterrand et de Jacques Chirac reviennent fréquemment ainsi que celui beaucoup plus historique de Richelieu. Selon le ministre des Armées, monsieur Sébastien Lecornu, le nom du porte-avions de nouvelle génération devra être le moins clivant possible et faire l’unanimité auprès des Français. Entendez par là plaire au plus grande nombre. À tout le monde c’est impossible dans le pays numéro 1 mondial du mécontentement.

Alors depuis environ un an une idée fait son chemin auprès de parlementaires de la majorité et des oppositions : donner le nom d’une femme. Bien évidemment quelques esprits chagrins hurlent déjà au wokisme insistant sur le fait qu’il faut le nom d’un homme pour représenter notre pays. Un argument qui justement a déjà été balayé d’un revers de la main par Sébastien Lecornu qui déclarait qu’il souhaitait « regarder s’il n’y a pas des femmes dans la marine« . Entendez par là que le ministre des Armées n’a aucune réticence envers cette option. Et ce sont des bancs de l’opposition de gauche (la NUPES) que la première proposition sérieuse est venu au printemps 2023 : Marie Marvingt. Aviatrice de renom, femme de lettres, mais aussi militante féministe elle coche bien des cases pour être choisie. Trop peut-être d’ailleurs, au goût de certains. Des noms plus consensuelles reviennent. C’est le cas de la femme d’état Simone Veil ancienne ministre ayant portée la loi éponyme qui offrit à la France d’adopter l’interruption volontaire de grossesse.

Il y a un nom qui à mon sens pourrait être retenu dans ce cas et pourrait bien faire le trait d’union entre volonté de rendre aux femmes la place qui est la leur et satisfaire ceux qui tiennent absolument à une personnalité martiale : la générale Valérie André. Actuellement âgée de 102 ans elle est une pionnière du sauvetage aéroporté et héliportée mais aussi une médecin militaire. La générale André a marqué notre époque par l’ensemble de ses actions et lui offrir le porte-avions de nouvelle génération ne serait pas totalement idiot.

À celles et ceux qui pensent que donner le patronyme d’une femme à notre futur porte-avions serait trop audacieux je rétorquerais que les Britanniques l’ont déjà fait. La Royal Navy n’aligne t-elle pas actuellement un HMS Queen Elizabeth ? La Marine Nationale ne serait alors même pas novatrice en la matière.

Affaire (forcément) à suivre

Photo © Marine Nationale.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

51 réponses

  1. Et dire que par le passé, il était considéré qu’avoir une femme à bord portait malheur….. Belle évolution des mentalités et croyances…

  2. Je n’ai rien contre Simone Veil mais je ne suis pas sûr que donner son nom à un outil militaire tel qu’un porte-avion lui ferait plaisir.
    Il y a bien-sûr le légendaire nom de Jeanne d’Arc mais il a tellement été donné de fois.
    Sinon j’ai d’autres nom a proposer tel que Maryse Bastié ou la moins connue Maryse Hilsz, pionnières de l’aviation et pour leurs rôles dans la résistance chez les FFL, ou encore la regrettée Caroline Aigle, première femme pilote de chasse à la carrière trop courte brisée par un cancer foudroyant.

  3. Bon, on va éviter tous les présidents depuis Giscard, car pour le coup, cela porterait vraiment malheur. Simone Veil, malgré l’immense respect que j’ai pour cette dame , me semble inadapté. Pas assez guerrier. Je préfère plutôt Jeanne Laisné, autre symbole. Les Colbert et Autre Richelieu, c’est usé jusqu’à la corde. Il reste les grande batailles ( gagnées, si possible ). Du genre Austerlitz, Verdun ( un porte avions de ce nom fut projeté en troisième avec le Clem et le Foch ) ou Castillon, ce n’est pas ce qui manque. Après tout, nos amis d’outre-Manche ont bien du classe Trafalgar. Autant s’affirmer un peu pour un navire aussi prestigieux, non? ( et surtout d’arrêter de s’excuser de notre histoire )

    1. Richelieu n’est pas usé …le bateau fut très discret comme acteur par rapport à la grandeur du nom ! (pour des raisons de circonstances hélas)

  4. Bonjour, je ne suis pas contre un nom d’une personnalité féminine pour le futur PAN, plutôt que celui d’anciens président de la république.
    Les deux noms dans votre article ne sont pas très connus des français. Et je crois que l’on ne peut pas donner le nom d’une personne vivante (Valérie André) à un bâtiment de la marine nationale. De plus étant unique dans sa classe (on en aura qu’un), autant lui donner un nom que tout le monde connait. Celui de Jeanne d’Arc serait parfait. Cela rappellera des souvenirs aux anciens marins, dont je fais parti.
    Bonne continuation à votre merveilleux site.
    Cordialement

    1. Pour parler sans langue de bois, madame Valérie André à aujourd’hui 102 ans, et le futur porte-avion ne naviguera que dans 15 ans minimum…

  5. Merci Arnaud de m’avoir donné l’occasion de connaître l’histoire de la Générale André. C’est juste un parcours de vie incroyable.

    1. Jeanne d’Arc ne s’impose pas forcément car comme l’a précisé le ministre des Armées il faut un nom qui fasse consensus. Hors depuis une cinquantaine d’années le personnage historique médiéval a été capturé par l’extrême droite qui en a fait un porte-étendard. Ce qui est rigolo dans cette histoire c’est qu’avant cela Jeanne d’Arc était plutôt connoté très positivement par la gauche traditionnelle de l’époque (PCF/SFIO/PSU) avant que le FN ne fasse son OPA dessus. Du coup je ne suis pas certain que la « pucelle » soit un nom qui plaise au plus grand nombre.

      1. Jeanne d’arc est en partie un personnage mythique qui appartient à l’histoire de France. Elle (comme le drapeau bleu , blanc, rouge) appartient à tous les français, et pas seulement à ceux qui ont une certaine idéologie…..

        1. Je suis totalement d’accord avec vous Christian, elle fait partie du roman national. Mais il n’en demeure pas moins que son appropriation par une frange de l’échiquier politique a changé le point de vue de nombreux français sur elle, autant d’ailleurs que les travaux d’historiens qui désormais relativisent son rôle réel dans la guerre de 100 ans.

  6. Il pourrait être le nom de Geneviève de Galard, une infirmière à Diên Biên Phu.

    Ou ces femmes engagées dés 1940 avec général le Gaules, d’autres dirigées par Florence Conrad dés 1943, mécano de leurs ambulances et infirmière dans la campagne de France.

    Il y a le choix dans ces femmes d’exception qui parfois ont du faire le coup de feu pour défendre leurs hommes blessé et parfois mourant attendant le transport vers l’arrière…

    Il y en a une qui sort du lot, au Vietnam médecin militaire qui inventa le medevac en hélicoptère avec celui qui deviendra son époux, dont le nom m’échappe…

  7. Bonjour à tous,
    Simone Veil serait un choix purement idéologique et stupide… Grande dame, oui, mais aucun rapport avec la défense ou la marine, et renom international nul (certainement injuste, mais vrai).
    S’il faut une femme, deux noms s’imposeraient, Jeanne d’Arc pour le caractère guerrier et le renom international (même les américains ont fait un film sur elle, et le consensus sur le personnage pourrait justement faire oublier son appropriation passée par Le Pen), ou bien Caroline Aigle (parfaitement adapté à un outil surtout aérien; elle est inconnue à l’étranger, mais le nom est suffisamment évocateur et compréhensible, et ce serait un bel hommage à la première française pilote de chasse).
    Autrement il serait temps de rendre justice à l’importance maritime de Richelieu ou Colbert.

    1. À ce compte là plutôt que Caroline Aigle le nom de Jacqueline Auriol serait beaucoup plus parlant. Elle pilotait des jets de combat bien avant la naissance de la commandante Aigle.

      1. Bien vu pour Jacqueline Auriol: détentrice de plusieurs records sur Mirages, nièce du président Auriol….
        Mais j’ai personnellement un faible pour ce grand leader qu’était Richelieu. Amoureux des chats qui plus est, et le chat est l’ami des marins même si il n’aime pas l’eau.
        Dans le même registre d’une immense dame, on a la très capable Marie Curie.
        Si il n’y a pas de rapport avec l’armée, elle a fait du bon travail avec son engin à rayon X sur le front en 14-18, et elle est une pionniere du nucléaire.
        On peut bien faire ça pour elle, non?

  8. Si je peux donner mon avis, un nom qui claque et qui fera consensus c est Concorde. Pour une porte avion ça fait le café et en plus c est un nom de prestige, d avant garde et qui rassemble au delà des noms et origine, tout ceux qui sont fier de servir le pays.

  9. Le seul PAN de France devant porter un nom qui soit reconnu par les Français et à l’étranger, il faut quelqu’un d’assez connu et qui soit en lien avec des faits de souveraineté politique/royal et/ou militaire.

    J’ai croisé dans les commentaires et l’article d’excellentes propositions, mais qui sont soit trop peu connues pour un PAN (j’adore Caroline Aigle mais trop anecdotique et son destin trop tragiquement court pour un tel bâtiment), soit trop utilisés (Jeanne d’Arc), mal utilisés (Simone Veil)

    Le nommer « Marianne » pourrait passer (et est moins politiquement clivant que Jeanne d’Arc), mais s’il est sujet à des déboires quelconques, on va voir les grincheux ironiser sur le déclin de la France à travers le nom de son PAN (j’imagine les titres « Marianne a un problème de tablier »).
    Peut-être une résistante comme Lucie Aubrac ? Mais elle est peu connue aussi hors de France.

    J’ai du mal à voir d’autre noms féminin applicables de manière réaliste à ce porte-étendard (enfin « porte-rafale » maintenant) de la Marine. Le nommer d’après des présidents ultérieurs à de Gaulle est un acte trop politique et revenir à des figures historiques amènerait à des polémiques sur les côtés positifs ou négatifs de chacun (Napoléon, Richelieu, Colbert, …)

  10. Simone Veil ? Pourquoi pas Gisèle Alimi ou Christine Tobira pendant que vous y êtes ? Cette femme a déshonoré notre pays en faisant légaliser l’avortement et vous voudriez lui donner notre porte-avions ? Une femme n’a pas sa place car qu’on le veuille ou non c’est les hommes qui ont fait l’histoire militaire, les wokistes islamogauchistes comme Arnaud ne pourront rien ni changer. Charles Martel serait un signal fort à envoyer à nos ennemis c’était un très grand Français. Ce blog est de plus en plus ******** à force de vouloir lever les Français les uns contre les autres. Vivement juin qu’on change de premier ministre.

    1. Vous remarquerez que le « wokiste islamogauchiste » que je suis ne vous a pas modéré sur ce coup là. Par contre quand vous nommez de grandes dames merci d’écrire correctement leur nom.

    2. Bonjour, juste une remarque, les femmes au même titre que les hommes ont fait l’histoire militaire de notre pays et ceci aussi glorieusement, de Germaine Tillon à Geneviève De Gaulle et même Josephine Baker (qui n’était pas française d’origine mais américaine) et qui fut décorée de la croix de guerre er de la médaille de la résistance. Je ne savais pas, qu’au-delà leur étroitesse d’esprit les adeptes de l’extrême droite étaient aussi misogynes ! Vous devriez, comme lecture, vous contentez de Minute, Rivarol ou je suis partout et pas de cet excellent site Internet. Je trouve Arnaud très sympa de vous laisser commenter ici, comme quoi la tolérance est plutôt de son côté.
      Simple remarque, en juin on ne change pas de premier ministre, quoiqu’il arrive. Je ne vous salut pas, j’aurai peur de me salir.

    3. Wokiste islamogauchiste ? Tu te crois sur Téléfachos ou quoi (Cnews pour les débiles) pour débiter des expressions pareilles ?

  11. Je vote pour Jeanne d’Arc , une figure incontournable de la résistance française, en 2ème position Marie Curie qui a sacrifié sa vie à la découverte du Radium . En 3eme position Lucie Aubrac, une grande résistante.
    Pour un nom masculin pourquoi pas le CHARLEMAGNE ? Un empereur franco-allemand qui nous ferait apprécier à …Berlin
    Et si nous lancions un grand concours gratuit pour trouver le nom ? Avec par tirage au sort un vol offert en Rafale F4 biplace ? Chiche

  12. Le choix pour le nom d’une femme pour notre nouveau PAN tient actuellement la corde. Caroline Aigle serait bien adaptée me semble-t-il et cela lui rendrait hommage.
    Comme nom masculin, je propose Vauban, concepteur de nombreuses forteresses éponyme et connu de beaucoup de nos compatriotes. Certes ces forteresses sont essentiellement bien « terrestres » (sauf quelques magnifiques réalisations à caractère maritime), mais son nom serait moins clivant qu’un nom insu de la classe politique (Richelieu, Napoléon, …. ou bien d’autre encore).

    1. Quand on lit la biographie de Vauban, on découvre un grand homme aux idées modernes, humaniste, pour faire payer des impôts aux nobles pour soulager les paysans, qui en fera d’ailleurs la remarque à sa majesté qui lui offrira de partir en retraite.
      Grand bâtisseur et inlassable artisan.de.multiples victoires Francaise, on tient assurément un champion.

  13. Bonjour, Je suggère quelques noms de grands serviteurs de la France par leurs exploits maritimes : Amiral Duquesne, le grand Surcouf ou encore le vice-amiral et Maréchal de France Alain Emmanuel de Coëtlogon qui participa glorieusement à 11 batailles navales au service de Louis XIV..

  14. je ne suis pas favorable au fait de nommer le futur PAN français Jeannne d’arc; d’abord ce nom a été utilisé jusque très récemment et à au moins deux reprises successives pendant le 20ème siècle ce qui fait déjà beaucoup.
    d’autre part, ce nom est, par tradition, réservé à des navires destinés à la formation des marins et officiers qui opéreront plus tard sur d’autres bâtiments.
    le nom de Simone Veil ne me parait pas non plus adapté par son côté trop pacifique. De plus, tout comme Marie Curie, ce n’est ni une aviatrice, ni une militaire, ni une femme marin.
    Quant à Marie Marvingt son nom est lié à trop de polémiques et pas seulement à l’aviation qui n’a été qu’un très court épisode de sa carrière.
    les noms de femmes liées à la résistance sont parfois aussi trop teintés de politique et sujets eux aussi à polémique. ils sont donc eux aussi à éviter.
    je penserai plutôt à des femmes comme Hélène Boucher ou Jacqueline Auriol, ou encore la générale André. dans les personnalités encore vivantes, (cela a été le cas lors du choix de nom de certains PAN américains de classe nimitz, même si, parfois , après ce choix , la personne en question était décédée lors du lancement du bâtiment qui portait son nom) je pourrais penser à des femmes comme Claudie Haigneray (pas sûr de l’orthographe de ce nom) ou à notre future spationaute Sophie Adenot. ces deux femmes , avant de voler dans l’espace étaient avant tout des pilotes militaires.
    si l’on cherche dans les femmes marins qui ont une certaine renommée à l’étranger, on peut aussi suggérer Florence Arthaud.
    une autre option serait de reprendre une autre tradition de la marine Française qui serait de donner des noms de provinces ou de villes françaises aux bâtiments de guerre de grande taille.

    1. Quant à Marie Marvingt, son nom est lié à trop de polémiques…?
      Parce qu’elle ne fut reconnue à sa juste valeur qu’en fin de vie et qu’elle roulait en vélo encore a plus de 80 ans.
      Fin du hors sujet.

  15. Je mettrais bien un petit billet sur François Mitterand. Ca serait le choix le plus logique, le meilleur président de la 5e république et celui resté le plus longtemps au pouvoir. Et même en tant que féministe je ne vois aucune femme susceptible de remplir le rôle de marraine du futur porte-avions.

      1. Je suis totalement d’accord avec James, et même Rebecca si je partage votre appréciation du père de l’abolition de la peine de mort, vous vous attirez déjà des foudres de haters pleurnichards. J’ai modéré un commentaire très vulgaire à votre endroit d’un de nos ex trolls. Donc si François C nous lit qu’il ne soit pas surpris de ne pas voir sa prose, elle est partie directe à la poubelle.

        1. @Arnaud
          Mon commentaire en réponse n’apparaît pas, alors que j’évoquais la mievrerie du président à l’égard du domaine de la défense. Son équipe fera de mauvais choix qui entâchent encore l’actuel navire amiral de la marine nationale.
          Question de gouvernance ou d’époque, toujours est-il que les dividendes de la paix sont autant de clous dans nos chaussures.
          même M. Chirac qui poussera le Rafale entre autres programmes se fera le destructeur des budgets militaires une fois la paix avec l’Est assurée.
          Quand à Mr Hollande, il s’est investi à la.cour des comptes pour le Rafale M, mais voulait tronçonner encore dans les budgets une fois président.
          Mais les temps changent. En pire bien sûr, mais chaque problème cache une opportunité.

  16. Je ne suis partisan que le prochain porte-avions français soit nommé en hommage à l’amiral Philippe de Gaulle qui nous a tout récemment quitté (13 mars de cette année). Il a eu une carrière militaire admirable, a été héroïque pendant la seconde guerre mondiale. Hélas pour lui, il n’a pas été intégré dans le corps des compagnons de la libération, car son illustre père craignait d’être taxé de favoritisme envers son fils. Pourtant il méritait bien une telle reconnaissance.
    Il avait choisi la marine nationale pour ne pas faire comme son père. Il est passé par l’aéronavale.
    Alors certes, ce n’est pas une femme, et ça serrait bizarre d’avoir un porte-avions de Gaulle qui succède à un autre porte-avion de Gaulle, mais un tel homme serait enfin un rattrapage de l’injustice qu’il a connu à l’ombre de son illustre père.

    1. Je suis désolé je risque de vous choquer, mais dans quelques années la plus part des Français auront oublié le fils de Charles de Gaulle. Lui « offrir » un porte-avions serait sans doute excessif, il n’a pas eu une carrière à la hauteur d’un George Clemenceau ou d’un Ferdinand Foch.

      1. mon cher Arnaud, je vous informe que de nombreux bâtiments de la « Royale » comme on appelle encore la Marine Nationale portent des noms d’officiers parfois inconnus jusque chez la population française et le corps de la Marine, tut au moins la plus grande partie de ses troupes , à savoir les matelots et sous-officiers. parfois ce sont les exploits de tels bâtiments qui font revivre la mémoire d’un personnage inconnu du plus grand nombre.
        il est vrai que l’amiral est moins connu que le général dans la famille de Gaulle. probablement parce que son aura a été éclipsée par celle de son père.
        cependant, je ne renierai pas un PAN du nom de « Amiral Philippe de Gaulle ».
        enfin, je ne vois pas la France suivre les USA avec un PAN qui créerait une suite avec le « Charles » pour créer une série Présidents de la Vème république.
        cela aurait été logique s’il y avait eu plusieurs bâtiments dans la même classe.
        ça l’est beaucoup moins si la série ne comporte qu’un seul et unique bâtiment.

  17. Voilà beaucoup de réactions intéressantes ou pas. Je sais bien que nous sommes sur un site consacré à l’aviation mais un porte-avions c’est quand même un bateau alors pourquoi pas un nom de marin célèbre par exemple un corsaire Surcouf, Jean Bart…. Pour le nom d’une femme Marianne ou Geneviève de Galard me plaisent bien. Je donne là mon avis dont je pense que l’immense majorité des gens se fiche éperdument. Bon vol à tous.

    1. quand on connaît le sort du dernier bâtiment à porter le nom de Surcouf on évitera.
      quant au Jean Bart, le dernier à porter ce nom a été rayé des cadres trop récemment et on ne peut pas dire qu’il ait eu une carrière longue et glorieuse a contrario de son jumeau le Richelieu.
      un bâtiment de la Royale doit porter un nom illustre et reconnu, qu’il s’agisse d’un nom de personnage ou d’autre chose , et si possible que ce nom ait déjà été enregistré un certain nombre de fois dans les registres de la marine. bien sûr il est toujours possible d’élargir celui-ci avec de nouveaux noms. mais quand il s’agit du vaisseau amiral de la france ce n’est pas évident. enfin il faut toujours éviter de donner à un bâtiment de guerre le nom de son pays au risque de faire causer en cas de neutralisation ou de problème; sans compter ce que chantait Michel Sardou à ce sujet…
      autre chose, un nom de bâtiment ne doit pas être trop long pour éviter de prendre trop de temps à l’épeler en cas de problème et de « Mayday Call ».

  18. Sujet passionnant ! Une nouvelle idée : pourquoi pas  » Le TALLEYRAND  » ? Le Comte de Talleyrand- Périgord fut notre plus Ministre des Affaires Étrangères ayant servi des rois et Napoléon mais toujours là France. Unanimement respecté chez nous et par nos ennemis de la Grande Alliance étant quasi mourant il conclu l’accord de paix qui mis fin au conflit. Et puis 80000 tonnes de Diplomatie, sans compter l’escorte ça cause !
    Avec les Rafales marine et leurs munitions  » spéciales  » cela ne rigole pas.
    Ce qui interpelle c’est qu’aucun poids lourd européen ne manifeste d’intérêt pour nous rejoindre dans le projet ce qui permettrait d’abaisser le coût unitaire et pour eux d’accéder au rang de  » Grand Joueur  » . Gouverner c’est prévoir et le parapluie américain ne sera peut-être pas toujours là….. C’est leur problème

    1. la France à de l’influence partout dans le monde
      méditerrannée, atlantique, océans indien et pacifique.
      s’il fallait qu’un PAN stationne en permanence dans chacune de ces zones cela signifiera qu’il faudrait 4 PAN en permanence à la mer ce qui , si l’on considère les périodes d’entretien en nécessiterait au moins 5 et peut-être même 6 et dans l’idéal 8.
      mais
      avons nous suffisamment de cales pour entretenir au moins 4PAN en même temps sur le territoire national et en particulier dans des iles comme les antilles, la réunion, la nouvelle calédonie ou la polynésie?
      permettez moi d’en douter.
      avons nous les finaces de cette ambition? non si l’on considère la FRANCE comme seule source de financement. d’autre part la construction d’un tel bâtiment comme élément d’une force de défense commune européenne pourrait voir son dessin et son destin complètement remis en cause par les différents pays membres. je ne parle même pas de leur participation au budget d’un tel projet.
      alors certes Gouverner c’est peut-être prévoir , mais à quelle échéance? parce que les projets à l’échelle européenne ne se mênent pas à la même vitesse que les projets à échelle nationale et s’il s’agit de construire un bâtiment pour des aéronefs de génération 6 alors que cette génération est obsolète à la conclusion de l’accord où en est l’intérêt?

  19. Moi, je n’ai pas d’avis arrêté sur un nom de baptême pour le prochain fleuron de la Royale mais, si on veut lui donner un nom de femme, je trouve que Madame Victoire, pour un navire de guerre, ça pète à l’œil.
    Et pour ceux qui se demandent quel rapport cette Madame Victoire, à part un nom parfaitement adapté, peut bien entretenir avec la marine de guerre, c’est chez elle que Suffren a commencé à mourir avant d’être « exfiltré ». Quand on n’est pas de sang royal, on ne meurt pas dans les appartements d’une fille de Louis XV…

    1. Pas de problème pour moi de finir ma vie dans les bras d’une dame, si c’est une Aviatrice bien sur : )
      Étant Comte ’ donc un peu aristocrate qu’elle soit soit aristocrate ou pas je m’en fiche plus que de mon premier vol en Cessna 172. Honneur et Fidélité ! Bien cordialement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot 111

À bien des égards l’entre-deux-guerres fut une période faste pour les évolutions technologiques en matière aéronautique. Entre 1914 et 1918 celles-ci s’étaient limitées, pour d’évidentes

Lire la suite...