Pour le NTM2024 le Dassault Aviation Rafale M sort le grand jeu.

C’est un des membres historiques du NATO Tiger Meet qui représentera lui aussi la France à Schleswig dans le nord de l’Allemagne. Le Flottille 11F de la Marine Nationale enverra sur place un de ses Dassault Aviation Rafale M, un avion pour le moins haut en couleur. Pour l’occasion l’avion arbore une magnifique livrée à dominante rouge et noire signée du talentueux Romain Jultier et des équipes de l’entreprise bretonne Créatem. Cinq autres avions identiques, non décorés, participeront aux exercices du NTM2024.

On connaissait donc déjà la Gazelle de l’ALAT (signée Regis Rocca) et le Rafale C du 3/30 Lorraine avec son empennage particulièrement intéressant, on a désormais le Rafale M (signé donc Romain Jultier) qui pourrait bien devenir notre chouchou. Car soyons clair son créateur normand et les équipes bretonnes de Créatem et de la Base d’Aviation Navale de Landivisiau ont fait un véritable travail de malades. Le résultat est encore une fois largement à la hauteur des attentes des passionnés d’aviation et des autres participants du NATO Tiger Meet.

Alors pourquoi ce Rafale M pourrait bien remporter le titre et obliger l’an prochain la Bretagne à accueillir le NTM25 ? Simplement parce qu’il est magnifique. Que ce soit la tête de tigre autant que les pattes (dont celle qui enserre le hameçon) peintes sur l’extrados de voilure et de fuselage que les détails de l’empennage à l’image de l’emblème de la Flottille 11F ce Rafale M impressionne.

L’emblème de la Flottille 11F d’un côté…
… le marquage spécial NATO Tiger Meet.

Rappelons que la Flottille 11F appartient à la NATO Tiger Association depuis 1979, année du soixantième anniversaire de sa fondation. La 11F est en effet l’héritière de l’escadrille B102 de l’Aviation Militaire Française en 14/18. Elle est devenue unité volante de la Marine Nationale en 1919. Aujourd’hui ses Rafale M sont spécialisés dans les missions air-surface et air-sol. Bien que son blason représente un hippocampe elle représente la tradition du porte-avions Clemenceau. L’homme d’état était surnommé le Tigre. La boucle est donc bouclée.

Une superbe livrée. Les autres n’ont qu’à bien se tenir le Tigre breton débarque.

Avec cet avion la Flottille 11F de la Marine Nationale tient un redoutable compétiteur. Reste à savoir ce que les autres participants aligneront.

Affaire donc à suivre.

Photos © Marine Nationale


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

12 Responses

  1. Oui très belle livrée une fois de plus, par contre sur les photos proposées je n’aperçois pas le numéro de l’appareil qui a bénéficié de ce traitement de faveur. Assez régulièrement, quand il s’agit de la 11 F (la Furieuse), que ce soit pour le NTM ou des anniversaires d’escadrilles et autres, le M 35 semblait privilégié. Là c’est le mystère. Quelqu’un a t-il une information précieuse ?

    1. Merci.
      Je suis maquettiste, figuriniste, fan d’aviation, et j’ai déjà vu des livrées qui envoient du pain et voilà que vous débarquez dans le top 5.
      Félicitations.

  2. Bravo à Romain et son équipe pour ce magnifique boulot !
    Encore une preuve du réchauffement climatique, la présence de tigres dans le Finistère !!!
    J’ai une pensée pour mon neveu Ludovic, éleveur de chiens à Bodilis qui « profite » régulièrement des Rafale en bout de piste de Landivisiau.
    Merci à Arnaud pour le site et les articles.

  3. Très belles photos, très bon article. Bravo aux artistes pour leur excellent travail.
    Merci à Arnaud pour nous produire tous ces beaux moments.

  4. Puisque Romain Jultier lit les commentaires de ce site (très bien), je lui demande directement pourquoi sur ce superbe Rafale M ont disparu toutes les marques permettant d’identifier l’appareil au sein de l’escadrille. Même l’identification normalement présente sur le nez de l’appareil est absente, alors que celui-ci est resté gris standard ?
    Autrement, sur le blason de la 11 F (dite la Furieuse, je le rappelle), notre cher hippocampe, peint sur la dérive, coté tribord, se trouve affublé d’un cordage qui lui bloque la queue (je l’interprète ainsi). Je ne comprends pas trop bien le sens (le symbole) de cet ajout alors que la 11 F est réputée comme une escadrille d’assaut. On ne la retient donc pas ! …

    1. Pour moi c’est assez simple, l’hippocampe paraît en position d’appontage, il n’est pas attaché juste sur le brin d’arrêt. C’est un rafale M n’oublions pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...