Les Dauphin 2 de la Flottille 35F quittent la façade méditerranéenne.

Il y a eu du changement sur la BAN varoise de Hyères. Ce jeudi 27 juin 2024 la Marine Nationale a officialisé le remplacement de la Flottille 35F présente sur place depuis 2021 par la Flottille 32F réactivé il y a un an. De ce fait la mission dite SPI, pour Secours Protection Intervention, n’est plus confiée à des Eurocopter AS.365N Dauphin 2 mais à d’ultramodernes Airbus Helicopters H160FI. La Flottille 35F va pouvoir recentrer son activité à bord de navires de guerre, dont le porte-avions Charles de Gaulle.

Quand on compare l’AS.365 Dauphin 2 au H160FI on voit clairement que le second est bien plus rapide que le premier. En outre il peut accueillir plus de rescapés dans sa cabine. Mais surtout entre les deux machines il y a réellement deux génération d’écart. Le H160FI dans sa conception a été nourri du retour d’expérience d’emploi des Dauphin 2 en missions de service public. Car ce que l’on appelle SPI est rigoureusement une fonction tournée vers le monde civil, mais pas que. Sous le vocable de Secours Protection Intervention on retrouve aussi bien la SAR maritime que le soutien aux opérations de la gendarmerie maritime ou même la sécurisation des abords immédiats de l’arsenal de Toulon.

Depuis leur apparition à Hyères les équipages des H160FI ont pu notamment s’habituer à travailler conjointement avec la SNSM, avec les marins-pompiers de Marseille, ou tout autre acteur du secteur public ayant besoin d’eux. Il s’agissait aussi pour ces personnels de découvrir la nouvelle monture des marins du ciel avec laquelle ils vont désormais travailler, et donc désapprendre tout ce qu’ils pensaient savoir jusque là. On n’opère pas avec cet nouvel hélico comme avec un AS.365N Dauphin 2 beaucoup plus compact et moins puissamment motorisé.

Si la Flottille 35F était bien présente sur la BAN de Hyères depuis 2021 c’est qu’en fait elle y avait volé de 1994 à 2017, puis un trou de quatre années. Elle y a notamment opéré avec ses monoturbines Aérospatiale SA.316B/SA.319 Alouette III. Tout en demeurant sur la base varoise les Dauphin 2 de la 35F quittent donc la fonction de service public. Ils se recentrent sur celle de Pedro à bord du porte-avions ou encore du tout nouveau Bâtiment Ravitailleur de Forces Jacques Chevallier.

Pour les femmes et les hommes de Flottille 32F c’est donc désormais l’alerte SPI qui est prise sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. La façade méditerranéenne française est aujourd’hui leur pré carré, pour la plus grande chance des plaisanciers des professionnels de la mer.

Photo © Marine Nationale.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié