FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : North American RA-5 Vigilante
Constructeur : North American Aviation Inc.
Désignation : RA-5
Nom / Surnom : Vigilante
Code allié / OTAN :
Variante : A3J-3P
Mise en service : 1962
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Avion de reconnaissance embarqué

HISTOIRE

North American RA-5 Vigilante :
L'avion de reconnaissance bisonique des porte-avions américains”

Si la guerre froide a su mettre en lumière une guerre intestine c’est bien celle qui exista entre l’US Air Force et l’US Navy sur la question de la recherche du renseignement aéroporté. La première rechignant assez souvent à transmettre le fruit de ses missions de reconnaissance à la seconde celle-ci se vit obligé de se doter de sa propre flotte d’avions adaptés à cette mission ô combien essentielle. Les crédits alloués à l’aéronavale américaine n’étant pas extensibles à l’infini elle dut se contenter de machines dérivés d’avions existant déjà, généralement des avions d’attaque ou des chasseurs. L’avion le plus impressionnant dans ce rôle fut sans conteste le North American RA-5 Vigilante.

Au début des années 1960 la reconnaissance embarquée à bord des porte-avions de l’US Navy reposait sur une poignée d’avions. On retrouvait bien évidemment les Grumman F9F-8P Cougar de reconnaissance tactique et les Douglas A3D-2P Skywarrior et North American AJ-2P Savage de reconnaissance pré-stratégique. Si les deux premiers modèles étaient parfaitement adaptés à leurs missions le troisième allait rapidement devoir être remplacé, sous peine de devenir totalement obsolète.

La solution qui parut alors la plus logique pour l’US Navy soit d’avoir recours à son tout nouvel avion d’attaque au sol et de pénétration, l’ultramoderne A3J Vigilante. Elle décida d’utiliser comme base de travail la troisième sous-version, désignée A3J-3 et donc d’en faire une plateforme de reconnaissance photographique en tant qu’A3J-3P. Le nom de baptème de Vigilante fut conservé. Le sixième A3J-3 devint donc le prototype de celui-ci.
North American dut revoir en profondeur son avion, déposant toute forme d’armement en comblant la soute à bombes et en y intégrant une nacelle centrale de prises de vues.

Au niveau de l’avionique North American ne conserva que le radar de navigation AN/ASB-12 des versions d’attaque. Son A3J-3P fut doté du radar à ouverture synthétique AN/APD-7 et du système d’imagerie infrarouge AN/AAS-21. Les appareils photographiques K-17C de focale 305 millimètres et K-22B de 610 millimètres ayant déjà fait leurs preuves sur les RB-45C Tornado de l’US Air Force ils furent ajoutés à l’avion. Le K-35 de 915 millimètres à grande vitesse d’obturation développé dans le cadre du programme du Bell X-16 demeuré sans suite lui fut également ajouté. Ainsi équipé le North American A3J-3P Vigilante représentait le nec plus ultra des appareils de reconnaissance aux États-Unis.
C’est dans cette configuration qu’il réalisa son premier vol le 30 juin 1962.

Le surlendemain de ce vol inaugural l’US Navy décida de faire transformer à ce standard les cinq autres A3J-3 d’attaque et de pénétration avant même leur livraison en unité. Soixante-treize autres avions furent commandés à North American.
Les premiers exemplaires de série entrèrent en service au début du mois d’août 1962. Quelques semaines plus tard l’US Navy réalignait ses désignations, l’A3J-3P devenant désormais RA-5C. Et très vite cet avion fit oublier l’AJ-2P Savage qu’il remplaçait tant il apportait en matière de vitesse, pouvant atteindre Mach 2 en vitesse maximale. Trente-sept A-5A et six A-5B Vigilante furent renvoyés en usines pour être transformés en RA-5C.
En juin 1964 l’escadrille RVAH-5 Savage Sons fut la première unité à être embarqué sur porte-avions, à savoir l’USS Ranger. Par la suite ils se généralisèrent sur ces bâtiments à hauteur de deux ou trois avions par navire.

À bord des porte-avions américains ces biréacteurs assuraient la mission de reconnaissance pré-stratégique, mais parfois aussi celle de reconnaissance tactique. Sa vitesse de croisière en haut subsonique le mettait généralement à l’abri des chasses ennemies. Et c’est au-dessus du Vietnam que le North American RA-5C Vigilante réalisa le gros de ses vols opérationnels. À partir de l’année 1968 ils menèrent même des missions au profit de la CIA, détrônant ainsi l’US Air Force jusque là seule à fournir des vols d’espionnages aéroportés.
Les Vigilante de reconnaissance furent notamment employés pour des survols des côtes chinoises et soviétiques.

L’emploi au Vietnam du North American RA-5C Vigilante contribua à faire grandir les défenses passives des avions. Ils furent peu à peu dotés d’équipements comme le système de contre-mesures électroniques AN/ALQ-61 et le détecteur de tir sol-air AN/APR-27. En 1970 ce conflit apporta même à l’avion la chaîne de reconnaissance électronique AN/APR-18, qui permettait à l’avion de mener des missions encore plus complexes.
Quand la guerre prit fin en 1974 cinquante-quatre exemplaires avaient été perdu, principalement du fait de la DCA ennemie. Trois seulement furent abattus par des chasseurs ennemis, deux par des Mikoyan-Gurevich MiG-21 Fishbed et un par un Sukhoi Su-11 Fishpot.

L’arrêt des combats en Asie du Sud-Est mena à un retrait progressif de l’avion. En fait l’US Navy ayant touché ses McDonnell RF-4B Phantom II ces avions devenaient peu à peu inutiles. Finalement c’est en novembre 1979 que le dernier vol d’un North American RA-5C Vigilante eut lieu. Ironiquement l’avion fut remplacé dans le rôle de plateforme de reconnaissance stratégique par le Douglas RA-3B Skywarrior subsonique… qui existait déjà avant lui.

N’ayant jamais été exporté le North American RA-5 Vigilante ne vola de ce fait plus. Deux ont été montés en gate guard, l’un à NAS Key West et l’autre à l’aéroport d’Orlando ; deux sites qui se trouvent en Floride. Dans ce même état l’US Naval Aviation Museum de Pensacola accueille et préserve un exemplaire aux couleurs du porte-avions USS Nimitz.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : North American RA-5C Vigilante
Envergure : 16.15 m
Longueur : 23.32 m
Hauteur : 5.91 m
Motorisation : 2 turboréacteurs General Electric J79-GE-10
Puissance totale : 2 x 8100 kgp.
Armement : aucun
Charge utile :
Poids en charge : 29930 kg
Vitesse max. : 2125 km/h à 12000 m
Plafond pratique : 15000 m
Distance max. : 4800 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du North American RA-5 Vigilante

PROFIL COULEUR

Profil couleur du North American RA-5 Vigilante

VIDÉO

Vidéo d'époque (en anglais) sur le RA-5C Vigilante