Les noms amérindiens des aéronefs de l’US Army

Les noms amérindiens des aéronefs de l’US Army

0

Lorsque l’US Army et l’US Air Force décidèrent de se séparer d’un commun accord au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il fallut se décider pour trouver des noms aux aéronefs de cette première. Assez étrangement, ce sont les patronymes des nations amérindiennes qui furent choisies. Une drôle d’ironie quand on sait que c’est l’US Army qui a massivement pourchassée et massacrée ces mêmes Amérindiens au siècle précédent.

Le souci pour nous autres passionnés d’aviation, et notamment pour les non anglophones, c’est que bien souvent ces noms nous sont totalement imprononçables, mais pis ils ne nous disent généralement rien, ou très peu, peut être liés à des souvenirs de westerns vus y a longtemps.

C’est donc le propos de ce dossier, que de mieux vous éclairer sur ces nations amérindiennes qui donnèrent leurs noms à des avions et des hélicoptères pour certains pleinement entrés dans la légende. Une autre manière aussi de rendre hommage à une culture oubliée. Petit tour d’horizon, le plus exhaustif possible.

  • Les Apaches, qui donnèrent leur nom au McDonnell Douglas AH-64, sont une nation originaire de l’actuel Nouveau-Mexique mais aussi et surtout du Nevada. Restés célèbres pour leurs danses traditionnels, ils furent massacrés par les Espagnols. Geronimo était sûrement le plus célèbre d’entre eux. Environ 50 000  Apaches vivent néanmoins encore aux États-Unis.
  • Les Arapahos, qui donnèrent leur nom au Bell ARH-70, sont une nation amérindienne originaire de l’actuel Wyoming, avec une implantations également dans le Colorado. Massivement massacrés dans la seconde moitié du XIXème siècle les survivants de ce peuple de chasseurs furent déportés en grande quantité. On estime leur population actuelle à environ 5 000 individus.
  • Les Cayuses, qui donnèrent leur nom au Hughes OH-6, sont une tribu amérindienne originaire de l’actuel Oregon. Pacifiques ils étaient surtout connus au XIXème siècle comme d’excellents commerçants. Ils ont été massivement déportés. Moins de 3 500 d’entre eux survivent actuellement.
  • Les Cheyennes, qui donnèrent leur nom au Lockheed AH-56, sont une nation implantée à l’origine au Kansas et dans l’Oklahoma. Massivement combattus et déportés par l’armée américaine on ne compte actuellement plus que 3 500 d’entre eux aux USA.
  • Les Chickasaws, qui donnèrent leur nom au Sikorsky H-19 sont une tribu amérindienne issue des Choctaws. Ils comptent actuellement 20 000 membres.
  • Les Choctaws, qui donnèrent leur nom au Sikorsky H-34, sont une nation amérindienne implantée originellement entre l’actuelle Alabama et la Louisiane. Anciens alliés militaires des Britanniques ils ont ensuite combattu aux côtés des Américains. Ils font partis des célèbres « nations civilisées », appelées ainsi car elles avaient accepté le mode de vie européen. Il reste aujourd’hui environ 155 000 d’entre eux aux USA.
  • Les Chinooks, qui donnèrent leur nom au Vertol CH-47, sont une nation originaire de l’actuel Oregon. Chassés par les Européens, ce peuple pacifique a peu à peu disparu. On estime sa population actuelle à moins de 500 membres.
  • Les Chiricahuas, qui donnèrent leur nom au Pilatus UV-20, sont une tribu apache  issue de l’actuel Nouveau-Mexique et du Texas. Ils furent massivement déportés au début du XXème siècle. On estime leur population actuelle à 2 500 membres.
Increvable Chinook, toujours sur la brèche avec les G.I.'s.
Increvable Chinook, toujours sur la brèche avec les G.I.’s.
  • Les Comanches, qui donnèrent leur nom au Boeing-Sikorsky RAH-66, sont une nation amérindienne originaire de l’actuel Wyoming. Chasseurs et cueilleurs, ils furent massivement combattus par les Européens puis les Américains du XVIIème au XIXème siècle. On estime à un peu plus de 14 000 individus leur population actuelle.
  • Les Creeks, qui donnèrent leur nom au Bell TH-67, sont une nation amérindienne originaire de Floride et de Géorgie. A l’instar des Choctaws ils font partis des « nations civilisées ». Environ 55 000 d’entre eux vivent actuellement aux États-Unis.
  • Les Hurons, qui donnèrent leur nom au Beechcraft C-12, sont  une des nations amérindiennes les plus importantes de l’Histoire. Implantée originellement dans l’actuelle province canadienne du Québec mais aussi au nord des États-Unis elle s’est ensuite propagée vers le Michigan et le Kansas. Ils sont demeurés célèbres pour leurs alliances militaires avec les Français, notamment dans les conflits contre les Britanniques. On estime leur population actuelle à 3 000 personnes, principalement au Canada.
  • Les Iroquois, qui donnèrent leur nom au Bell UH-1, sont une des nations amérindiennes les plus importantes actuellement. Connus dans le passé pour leurs alliances avec les Français, puis les Britanniques et les Américains. Ils ont été largement massacré par leurs trois alliés, notamment pour des raisons religieuses. Les Iroquois représentent en 2013 environ 125 000 personnes, dont les deux tiers vivent aux USA et le troisième au Canada.
  • Les Kiowas, qui donnèrent leur nom au Bell OH-58, sont une nation originaire de l’actuel Oklahoma, et qui peuplait une partie nord du Texas, mais aussi du Nouveau-Mexique. Ils étaient notamment connus pour avoir eu comme chef le célèbre White Horse à la toute fin du XIXème siècle. En 2013 on estime leur population à environ 11 000 personnes.
  • Les Lakotas, qui donnèrent leur nom à l’Eurocopter UH-72, sont une nation sioux implantée au départ dans les actuelles Dakota du Nord et Dakota du Sud. Ils sont demeurés dans l’Histoire comme étant le peuple des célèbres chefs Crazy Horse et Sitting Bull. Ils ont participé à la célèbre bataille de Little Big Horn en juin 1876. La nation lakota revendiquent environ 7 500 membres aux USA.
  • Les Mescaleros, qui donnèrent leur nom au Cessna T-41, sont une tribu Apache implantée originellement au Nouveau Mexique et au Mexique. Environ 3 100 d’entre eux vivent au Nouveau-Mexique.
Rustique et efficace le Kiowa veille.
Rustique et efficace le Kiowa veille.
  • Les Mojaves, qui donnèrent leur nom au Sikorsky CH-37, sont une nation originaire de Californie qui furent massivement déporté en Arizona à la fin du XIXème siècle. Leur nom a par ailleurs donné naissance à un désert se trouvant sur leur ancien territoire et qui abrite aujourd’hui plusieurs bases d’essais américaines. On estime en 2013 leur population à 750 individus.
  • Les Osages, qui donnèrent leur nom au Hughes TH-55, sont une nation originaire de l’actuel Oklahoma. Alliés des Français ils participèrent aux combats contre les Anglais, notamment le long du Mississippi. On estime leur population actuelle à 12 000 individus.
  • Les Séminoles, qui donnèrent leur nom au Beechcraft L-23, sont une nation originaire de Floride. Ils furent des alliés fidèles des Anglais et des Espagnols. On estime leur population actuelle à environ 10 000 personnes.
  • Les Sénécas, qui donnèrent leur nom au Cessna OH-41, sont une nation amérindienne originaire de l’actuelle Pennsylvannie et de l’état de New-York. Chasseurs, et marchands, ils commercèrent très vite avec les Hollandais, puis les Anglais, et les Français. Ça ne les mit pas à l’abri de massacres perpétrés à la fin du XIXème siècles par l’armée américaine. C’est aujourd’hui une des nations les plus représentées avec environ 55 000 représentants aux USA.
  • Les Shawnees, qui donnèrent leur nom au Piasecki CH-21, sont une nation amérindienne implantée originellement sur un territoire qui allait de l’actuelle Pennsylvanie à l’Ohio. Excellents chasseurs, mais aussi pêcheurs, ils ont été massivement déporté au XIXème siècle. Environ 14 000 d’entre eux vivent encore aux États-Unis.
  • Les Sioux, qui donnèrent leur nom au Bell H-13, sont à l’instar des Hurons une des nations amérindiennes les plus importantes de l’Histoire. Largement représentés au cinéma, souvent avec le mauvais rôle, les Sioux sont en fait un amalgame de plusieurs nations différentes, toutes ou presque hostiles à la colonisations européenne, et qui occupaient le tiers nord des actuels USA. Parmi les personnalités Sioux il faut remarquer le célèbre aviateur Greg Boyington, né de parents Sioux. Aujourd’hui ce peuple représente environ 150 000 Américains.
  • Les Tarhe, qui donnèrent leur nom au Sikorsky CH-54, sont une tribu originaire de l’Ohio. Ils ont été quasi intégralement massacré au XVIIIème siècle par les Américains. On estime leur population actuellement disparue.
  • Les Utes, qui donnèrent leur nom au Beechcraft U-21, sont une nation originaire de l’actuel Utah à qui il donnèrent d’ailleurs leur nom. Ils ont été massivement déporté au milieu du XIXème siècle. On compte actuellement qu’il 9000 d’entre eux aux USA.

Bien entendu les exceptions sont légions, et notamment avec les aéronefs qui conservèrent leur nom d’origine comme le De Havilland Canada L-20 Beaver ou encore le  plus récent Cessna UC-35 Citation. Il est à noter que la désignation Blackhawk n’est pas dérivée d’une peuplade ou d’une tribu mais d’un chef indien, et fait donc office de demie exception à ce dossier. Il en est de même de l’avion d’entraînement Beechcraft T-42 Cochise. Enfin, le Piper U-11 Aztec n’est pas directement traité car ce bimoteur volait sous les couleurs de l‘US Navy et non de l’US Army.

PS : certes ce sujet est un peu orienté idéologiquement en faveur des Indiens, mais qu’y puis-je si étant gamin je refusais de jouer les cowboys avec mes copains, et je préférais le rôle du Peau-rouge. On ne se refait pas, mine de rien.

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Quel est le point commun entre un Lockheed C-130 Hercules s'arrachant d'une piste dans une gerbe de flammes, un Boeing B-47B décollant durant la...

0
Bien avant le  premier survol de la Grande Bretagne par un aéronef ennemi mais dans la perspective d’une possible attaque aérienne, les autorités britanniques...

0
Même pour un aérophile éclairé la compréhension du système de désignations des aéronefs américains peut parfois laisser perplexe. Ainsi chacun aura remarqué que le...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.